Starters Tome 1 : Starters

Starters Tome 1 189x300 Starters Tome 1 : Starters

4ème de couverture et infos

Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse ?
Devenez quelqu’un d’autre.

Son corps est sur le point de commettre un meurtre.
Son esprit parviendra-t-il à l’en empêcher ?
Le nouvelle étoile noire de la dystopie.

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders.

Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps.
L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu…

Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

Le premier volet du thriller dystopique évènement qui vous plongera au coeur d’une société dangereusement fascinée par les apparences, dans un avenir où la jeunesse est devenue le bien le plus convoité et une véritable marchandise.

Le corps que vous avez loué
nous appartient.

Auteur : Lissa Price

Éditeur : Robert Laffont

Parution : 15 Mars 2012

CHRONIQUE – JORDAN

Je viens de terminer Starters et j’ai le coeur qui bat encore à cent à l’heure. Cette « étoile noire de la dystopie » mérite bien son adjectif. C’est un récit prenant et poignant, qui nous dépeint une société et un avenir aussi fascinants qu’horriblement inhumains. La première moitié du livre pose les bases et la structure de l’univers captivant de l’intrigue, alors que la seconde partie est un concentré d’action et de rebondissements à couper le souffle. Malgré quelques lenteurs, je suis complètement charmé par la fabuleuse histoire de Starters.

Au départ, nous rencontrons Callie ( l’héroïne principale ), son petit-frère Tyler, et Michael, un ami à elle. Ils vivent tous les trois dans un immeuble abandonné, où l’eau et l’électricité ne sont plus des éléments mis à dispositions en quelques gestes simples. En effet, suite à la Guerre Des Spores, toutes ces sources ont été coupées et sont seulement offertes aux Enders, des personnes âgées de soixante à deux cents ans ( voire plus ). La guerre a tué toutes les personnes ayant entre dix-huit et soixante ans. Résultats : les scientifiques ont réussi à trouver un moyen pour permettre aux Enders de louer les corps des Starters pour vivre une nouvelle jeunesse. Nous pénétrons donc dans un monde où les apparences priment, et où nos corps ne nous appartiennent même plus.

Callie, Tyler et Michael se cachent depuis des années, et, désormais, ils ont besoin d’argent pour continuer à survivre. De plus, Tyler est malade, et Callie est prête à tout pour éviter que cette petite infection n’entraîne sa mort. Faute de pouvoir faire autrement, elle va décider de se rendre à Prime Destinations. Lieu surnommé La Banque Des Corps par les Starters. C’est là-bas que les Enders choisissent quel corps ils vont s’approprier durant autant de jours qu’ils le désirent.

Elle va donc courageusement louer son corps à Helena, une Ender. Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu… Voyez-vous, normalement, pendant la location, la personne qui offre son corps reste endormie pendant des jours. Sauf que Callie va se réveiller dans son corps. Et va entendre la voix d’Helena dans sa tête. Mais, le pire, c’est ce que cette dernière lui demande : elle doit exécuter le Sénateur à tout prix avant que des milliers de Starters ne perdent la vie.

Plutôt prenant, n’est-ce pas ?! Hé bien c’est le cas ! Malheureusement, seuls ces quelques évènement prennent place dans la première moitié du roman. Mises à part quelques rencontres, dont celle d’un mystérieux Blake qui va rapidement s’amouracher de Callie, rien d’autre ne se passe. Je n’irai pas jusqu’à dire que ceci m’a déçu, loin de moi cette idée. Mais c’est assez embêtant, car on en attend tellement du roman que les quelques longueurs sont vraiment regrettables.

Autre petit bémol : le manque de descriptions et d’informations sur certains points de l’intrigue. En effet, nous en savons au final très peu sur la Guerre Des Spores, ou bien même sur l’époque dans laquelle nous nous trouvons. A dix and de la nôtre ? Trente ans ? Un siècle ? Aucune réponse ne nous est malheureusement fournie.

Bon rassurez-vous, ces points noirs nous paraissent vraiment minuscules une fois que nous sommes plongés dans la seconde partie du livre. Là, ouaw… J’en suis encore sous le choc ! Les retournements de situations s’enchaînent à une vitesse folle, et, personnellement, je n’ai rien vu arriver ! L’auteure à un vrai don pour nous surprendre et nous ébranler ! Le suspense va crescendo au fil des pages, on se demande si les personnes autour de Callie ne lui mentent pas au sujet de Prime Destinations et des horreurs qui s’y passent.

Mensonges et coups montés se succèdent sans cesse et nous privent de moments de répit ! Quel bonheur de rester scotché à chaque chapitre du roman ! Notre lecture est hyper fluide, et on veut toujours en savoir plus ! Qui est qui ? Qui à fait quoi ? Peut-on croire cette personne ? Autant d’interrogations qui nous poussent à lire avec frénésie !

Surtout que niveau héroïne, nous ne sommes pas en reste ! Callie est un protagoniste éblouissant et merveilleux dans cet univers atroce. Elle est prête à tout pour sauver son petit-frère et pour renverser le pouvoir de La Banque Des Corps. Elle veut venger la mort de ses parents et de ceux des milliers de Starters sans toit ni famille. Un fabuleux récit pour l’amour, la justice et l’envie de se battre pour ses rêves. Surtout que Callie va se faire un allié de taille : Blake, le petit-fils du Sénateur. Je ne parlerai pas de lui, mais plutôt de l’histoire que Callie et lui vont vivre. La romance n’est vraiment pas au coeur de l’histoire, mais elle est tout même présente en petite quantité. Même si elle n’est pas transcendante, elle reste tendre et mignonne, et permet à Callie de ressentir d’autres sentiments que ceux de la colère et de la répulsion contre sa société.

La seconde partie du roman s’écoule donc très ( trop ) rapidement entre nos mains, et je dois bien avouer que j’aurais préféré être autant ébahi et surpris par l’histoire dès le départ. La conclusion du livre est aussi angoissante que passionnante, et promet un tome 2 haut en couleurs ! Je ne pouvais plus lâcher le roman une fois que j’avais atteint les dernières pages. Elles regorgent d’adrénaline et de révélations inquiétantes qui provoquent des palpitations à notre pauvre petit corps toujours bousculé après la lecture de ce récit gênant et subjuguant.

En définitif, Starters est une excellente dystopie. Malgré une première moitié trop lente à mon goût, la suite fait tout le contraire en nous permettant de vivre les montagnes russes. On panique, on se ronge les ongles, on suspecte tout le monde. Bref, c’est du plaisir à l’état pur. Callie et un personnage mémorable, et j’ai vraiment hâte de la retrouver dans la suite de ses aventures. Une histoire époustouflante qui pousse à la réflexion et qui mérite bien le succès qu’on lui attribue !

12 Responses to “Starters Tome 1 : Starters”

  • Elioza dit :

    Lorsque je cherché un nouveau livre à lire, la couverture de celui ci m’a tout de suite interpellé et lorsque j’ai lu le « résumer » (oui car en faite ce sont simplement des règlements) j’ai tout de suite flairé le coté étrange et l’univers étrange du livre (ce qui n’est pas négatif !) Et quand le contexte à était posé dès les premières pages je me suis écriée « Ah je me suis pas trompée ! Je ne risque pas d’être déçus ! » Et je l’ai lu en deux jours ! (et oui faut en garder un petit peu quand même !)

    Ce livre je le conceil à tout ceux et celle qui aime la science fiction et les histoires futuristes ! Le thème abordé est très originale ! « gagner de l’argent en prêtant son propre corps ! »

    La plume de l’auteur est agréable, facile à comprendre (le langage de l’ado mais pas extrêmement vulgaire) et son humour font qu’on adore tout de suite Gallie.

    Vivement la suite !

  • Malorane dit :

    Salute ! J’ai vu que vous avez bien aimé ce livre, et vos critiques sont supers ! Alors je voulais savoir si cela vous intéresserait de vous inscrire sur le site web qu’une amie vient de créer ?
    Ce serait super que vous alliez au moins y jeter un oeil ! ;)
    http://starters-lissaprice.frenchboard.com/

  • Cynthia dit :

    Ce livre est une drogue! Il est tout à fait à sa place dans la collection R et j’attends la suite avec impatience.

  • Malorane dit :

    Evey, si tu apprécies, peux-tu faire de la pub autour de toi, si tu connais des fans du roman, s’il te plait ? Ce serait super sympa ! Merci d’avance !

  • ludi dit :

    Ce livre est tout simplement génial, et tellement prenant.
    Je l’ai lu en quelques jours, je voulais garder le suspens longtemps mais dès que je commençais à lire les premières lignes je ne savais plus m’arrêter. J’attends Enders avec impatience!

  • Honnêtement, j’ai adoré ce livre, une dystopie remarquable !

  • Honnêtement, j’ai adoré ce livre, une dystopie remarquable !

  • Ana dit :

    Un merveilleux mélange entre les âme vagabonde et Hunger Games, mais qui en fait une histoire des plus originale, j’ai vraiment aimé se livre et j’ai bien hâte de lire Enders!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>