Wizards

21 mai 2014

Présentation de l’éditeur

« Nita laissa courir ses doigts sur l’étagère de la bibliothèque. Soudain, quelque chose arrêta son mouvement. Le dos d’un des livres était abîmé – sa main s’était accrochée à un fil. Elle plissa les yeux. Ah ! Un de ces guides consacrés aux métiers : Le Guide du pilote en herbe, du chercheur en herbe, de l’écrivain… Mais celui-là s’intitulait… Le Guide du sorcier en herbe ! Nita extirpa le volume du rayonnage, ébahie, et se plongea dans la lecture. Non, impossible ! se dit-elle au bout d’un instant. Elle referma le livre et le tint serré dans sa main, immobile, en proie à un mélan» d’incrédulité… et d’euphorie. Si c’était une plaisanterie, elle était géniale. Et si ce n’en était pas une…

Auteur: Diane Duane

Editeur: Lumen

Parution: 7 mars 2014

 

CHRONIQUE EVEY

Cela faisait un certain temps que je ne m’étais pas plongée dans une fantaisie jeunesse. J’aime en lire régulièrement pour me rappeler que j’ai une âme d’enfant qui sommeille en moi. Ne pas perdre la petite étincelle qui me fait croire qu’un jour moi aussi j’irai au pays imaginaire. Bref, je me suis donc lancée dans la lecture de « Wizards », la tête pleine d’envie de fantastique, d’aventure et de magie. Ai je trouvé ce que j’attendais? Vous le saurez dans quelques lignes!

 

Nita est une jeune fille de 13 ans, solitaire et bouc émissaire des autres collégiennes. Sa vie prend un tournant étonnant le jour elle se réfugie à la bibliothèque. Dans les rayonnages « enfants » qu’elle pensait pourtant connaitre par cœur elle découvre un livre étrange. Ce dernier propose au lecteur d’apprendre la magie. Curieuse, Nita emporte le livre chez elle et se plonge dedans. Septique dans un premier temps, elle prête « serment » comme cela est demandé dans le livre. Et là, sa vie bascule! La magie existe!

L’univers de « Wizards » est vraiment sympathique. L’auteur décrit parfaitement les lieux mais aussi les objets. On se ballade donc aisément à travers le monde de « Wizards ». Rapidement notre imagination est prise d’assaut et c’est un vrai régal. On découvre petit à petit un monde de sorciers très personnel. J’ai vraiment aimé l’idée des univers plus ou moins parallèles. Ici les magiciens ont des affinités qui leurs permettent de dialoguer avec la nature ou les objets. La partie « sombre » de la magie colle à la peau, aux murs, partout, elle est comme poisseuse. C’est un régal.

J’ai adoré me retrouver à New York, que ce soit celui du monde « réel » ou celui du monde parallèle. Là encore les descriptions permettent de visualiser parfaitement la ville.  Et c’est encore mieux quand on a vraiment visité New York. On se prend au jeu et redécouvre la ville à travers les yeux de Nita et Kit. Le New York « maléfique » est jubilatoire. Diane Duane sait rendre magique un lieu et lui donner vie.

Le roman est plus ou moins divisé en deux partie. La première est la découverte de la magie et l’initiation de nos deux héros. Puis on rentre dans le vif du sujet avec de l’action, beaucoup d’action! Si dans un premier temps on peut s’ennuyer un peu, la seconde partie résous ce problème et projette le lecteur dans un tourbillon d’aventures. L’intrigue principale se termine bien dans ce premier tome, mais pose les bases de l’intrigue qui semble être le fil rouge de la saga. Intrigue, intrigue… On a envie de creuser la chose.

Nita est une jeune fille peu sure d’elle. Elle se fait battre par les filles de son collège et ne se défend pas vraiment. Jeune fille passive, j’ai eu beaucoup de mal au début à apprécier ses décisions. Puis en avançant dans le livre, Nita se découvre plus courageuse qu’elle ne le pensait et se révèle un peu. « Wizards » est un roman d’initiation typique. Il est donc intéressant de voir comment et pourquoi évoluent les personnages. Malgré les changements de caractère de Nita au fil des pages, je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. J’ai donc vécu, sans vraiment d’émotion, ses aventures.

Il en est de même pour Kit, bien que j’ai un peu plus accroché à son personnage. Kit est un garçon sympa et amical. Solitaire, il se découvre une affinité avec les objets. Kit est réfléchi pour son âge. Et même si courageux n’est pas le terme qui le définisse le mieux, Kit fait de son mieux et se donne à 200% dans l’aventure.

 

Malgré des points vraiment positifs, je n’ai pas réussi à vraiment m’immerger dans « Wizards ». Le manque d’empathie avec les personnages a vraiment gâché ma lecture. J’ai vraiment l’impression d’être passé à côté du livre. Je pense que je n’ai pas lu au bon moment ce roman. Malgré tout, je recommande chaudement aux jeunes lecteurs ce livre original. Et je pense que je lirai le second tome histoire de laisser une chance à cette saga.

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.