Vicious de V.E Schwab chez Lumen

26 février 2019

Le combat du mal contre le mal absolu.

Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même… morte et enterrée.

À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l’un de l’autre. Victor, c’est l’ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d’un pessimisme saisissant. Eli, c’est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n’est pas au bout de ses surprises…

Car un jour, Eli fait la découverte du siècle : des pouvoirs surhumains semblent se manifester chez ceux qui ont subi une expérience de mort imminente. On les appelle des EO – pour  » ExtraOrdinaires « . Aveuglés par l’ambition et la curiosité, les deux amis se lancent un défi insensé : celui de frôler la mort pour percer ce mystère. Malheureusement, leur tentative tourne au désastre. Dix ans plus tard, Victor croupit en prison, tandis qu’Eli est acclamé en héros. Mais ce que le monde entier ignore, c’est que le véritable monstre rôde dehors, en toute liberté…

Auteur: V.E Schwab

Editeur: Lumen

Parution: 07 février 2019

 

 

J’aime les supers héros, j’ai toujours aimé les supers héros. Bien entendu j’ai des préférences pour tel ou tel personnage mais j’aime le concept de base. Quand Lumen m’en envoyé le kit presse pour « Vicious » j’étais folle de joie. Ce roman je l’attendais avec impatience car il me semblait être plus qu’un roman basic sur les supers. Et cerise sur le gâteau, le kit avec le tote bag est juste excellent !

« Vicious » c’est l’histoire de deux jeunes génies qui veulent se prendre pour Dieu. C’est l’histoire de deux personnes qui ne vont pas maitriser ce qu’elles vont créer. C’est l’histoire de personnes qui vont vous faire réfléchir sur les notions de bien et de mal mais aussi sur celle de la nuance.

Il est très difficile de parler de ce roman et ça je l’ai su dès que j’ai refermé le livre, car au-delà de l’intrigue principale, beaucoup de concepts et de valeurs sont mises en réflexion. Même le lecteur qui ne cherche qu’une aventure extraordinaire s’interrogera sans le vouloir sur le bien et le mal.

Bien que le début du roman soit un peu déconcertant, du point de vue narratif, j’ai très rapidement accroché à l’histoire et aux personnages. L’auteur alterne les chapitres sur le présent, les flash-backs ainsi que les changements de narrateur. Il faut donc bien suivre afin de comprendre ce qui se met en place.

L’intrigue principale est simple, elle repose sur une histoire de vengeance. Toutefois, V.E Schwab réussi à en tirer le meilleur afin de nous faire réfléchir. Et c’est ce que j’ai trouvé vraiment très fort. On se demande : qui est le « gentil » ? Qui est le « méchant » ? Y a-t-il vraiment un « méchant » ? Les « méchants » peuvent-ils se détester et au final n’y avoir aucun « gentil » dans l’histoire ?

Les personnages de V.E Schwab sont tout en finesse et subtilité. Ils sont complexes et fouillés. Je me suis régalée. Et même les personnages secondaires sont tout autant travaillés. On a envie de tous les connaitre intimement. De savoir ce qui les anime. Je suis littéralement tombée amoureuse d’eux. Et même si je déteste l’un des garçons, je l’aime malgré tout car je comprends ses actes.

Ce livre peut aussi faire peur car il fait ressortir l’ombre qui est en nous. Celle que l’on ne veut pas montrer ou voir. Tout est en subtilité. Le noir et le blanc existent mais pour donner une multitude de gris. On se fait peur car on comprend les réactions des personnages et ce même si elles sont dangereuses ou mortelles. V.E Schwab nous montre ce que c’est d’être Humain. Super héro où non ce roman fait écho à notre monde et aux questions métaphysiques que l’on peut se poser.

Il y a deux lectures possibles de « Vicious », celle purement littérale où deux supers héros s’affrontent et celle plus philosophique qui parle de l’Homme. Il en existe même une 3ème, c’est le mélange de ces deux types de lecture. V.E Schwab nous offre un roman exemplaire, singulier, coup de poing, libérateur, …, purement génial !

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.