Vaillant : Hybrides tome 3

26 septembre 2018

Description et infos

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

Tammy croyait être préparée à faire face à tout ce que pourrait lui réserver la vie… sauf un homme-lion aussi sexy que terrifiant. Vaillant a toujours haï les humains, mais lorsqu’une femme adorable s’aventure sur son territoire, il est contraint de revoir sa position sur le sujet. Les effluves de sa peur constituent une tentation douce, à l’état pur, et plus il se rapproche d’elle, plus elle l’attire. Dès qu’il pose les mains sur elle, il refuse de la laisser partir. Désormais, une seule chose compte pour lui : la convaincre de rester avec lui pour toujours.

Auteur : Laurann Dohner

Editeur : Milady

Parution : 22/08/2018

Rage   Slade

Attention risque de spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents 

Les deux premiers tomes de cette série m’ont rallié à la cause des Hybrides, je suis carrément tombée sous leur charme… sauvage, et j’avais hâte d’en savoir plus sur eux et sur leur univers. Un grand merci aux éditions Milady pour l’envoi de cet opus.

Vaillant hait les humains, ils les trouvent faibles et fragiles, et même si il tolère Trisha, la docteur humaine et femelle de Slade, il préfère vivre seul, loin d’eux, dans un coin reculé de la nouvelle réserve que Justice North, leur chef, a fait préparé pour lui et les siens. Le jour où une petite humaine ose passer, par erreur, les barrières de son jardin, Vaillant est attiré par son odeur, et n’a qu’une seule envie … la faire sienne. Une fois remise de ses émotions, il faut dire qu’avoir Vaillant en face, pour la première fois ça impressionne, Tammy va remarquer la beauté extraordinaire de l’Hybride et elle ne va pas pouvoir échapper à l’effet qu’il lui fait. Vaillant veut la garder pour lui, contre lui, mais Tammy a sa vie… les deux semblent ne pas être compatibles …Mais quand l’amour s’en mêle rien n’est impossible…

Pour moi, cette série n’est pas de la bit lit, car les « créatures » concernées ne sont pas surnaturelles, mais je dois avouer que plus je me plonge dans l’univers créé par Laurann Dohner, plus je trouve des points communs et plus je trouve que les deux genres se rapprochent. Nous avions découvert le personnage de Vaillant dans le tome précédent. Il est Hybride comme les autres, mais les traits animaux sont plus marqués chez lui que chez la majeure partie de ses semblables. Son caractère sauvage, ses sens et son instinct également. Il garde une rancœur plutôt tenace envers les Humains et c’est pour cela qu’il préfère vivre à l’écart des autres, dans la zone interdite, une partie de la réserve occupée par les individus comme lui. Aussi, il ne pensait pas, un jour, trouver une humaine dans son jardin. Et il aurait encore moins penser être autant attiré par elle, ou plutôt par son odeur. Tammy croyait être prête pour travailler dans la réserve, mais se retrouver en face de la masse de muscle que représente Vaillant, c’est quand même un choc.Une fois la frayeur passée, elle ne peut que fondre sous le regard passionné de l’homme lion… Entre eux, c’est chimique… comme un coup de foudre olfactif et sensoriel… mais est ce assez pour entamer une relation ? Tammy ne le pense pas. Pourtant, une fois séparés… ils se manquent. Le destin va se mettre en travers de leurs chemins et va les faire se retrouver, et cette fois, Vaillant fera tout ce qui est en ce pouvoir pour garder sa petite humaine à ses côtés…. J’ai adoré l’histoire de Tammy et Vaillant. Quand Laurann Dohner nous avait présenté Vaillant, il m’avait desuite plu, et j’avais hâte d’en savoir plus sur lui. Je n’ai vraiment pas été déçue ! La relation entre Tammy et lui est charnelle dans un premier temps, attiré physiquement l’un par l’autre ils vont se laisser aller à leur alchimie entrainant des scènes de sexe torrides, mais très vite cela va prendre une autre tournant, plus définitif et j’ai aimé voir se développer leurs sentiments. En plus de la romance, nous retrouvons le fil rouge de la série, l’émergence des Hybrides et les problèmes que cela entraine. Comme l’auteur l’indique dans les précédents opus, la libération des Hybrides ne fait pas que des heureux, et des personnes à l’esprit fermé, des suprémacistes, mettent tout en œuvre pour les éliminer. C’est un sujet très actuel qui est traité ici, de façon très juste, Laurann Dohner met en avant la peur de l’inconnu et l’intolérance, que les animaux ne sont pas systématiquement ceux qui leurs ressemblent. Elle nous parle également des manipulations génétiques et l’enfer subi par les Hybrides en captivité… Je trouve cela très crédible… et effrayant. Petit à petit, nous apprenons plus de chose sur leur passé, certains points sont éclaircis, des événements font avancer les choses … C’est vraiment addicitf ! J’aime le style de l’auteur, sa plume est fluide, franche et énergique, elle fait passer énormément d’émotions au travers du caractère de ses personnages, elle nous fait rire et nous touche… C’est un réel plaisir de la lire et de se laisser porter par ses mots. Le rythme est soutenu, les chapitres sont courts, le récit est fait à la troisième personne du singulier tout en donnant le point de vue de chaque protagoniste…Tout est fait pour nous enfermer dans la bulle du monde Hybride… Seul petit bémol, comme pour le précédent volume, j’ai trouvé la conclusion de l’idylle un peu rapide. Là encore j’aurais aimé en avoir plus…

Il y a deux mots qui résument bien Tammy : petite mais costaud ! Dès les premières pages j’ai su que j’allais aimé ce petit bout de femme. Elle est forte, indépendante et maligne. Elle ne mâche pas ses mots, enfin sauf quand elle est terrifiée ! Jamais elle n’aurait pensé être attirée par un Hybride mais devant la passion et les beaux yeux de Vaillant, elle ne peut que se laisser porter. L’amour qu’elle porte à son homme est beau, et j’ai trouvé ses réflexions et ses réticences légitimes. C’est une femme gentille, qui a un bon fond… Bref j’adore Tammy !

Quand j’ai « rencontré » Vaillant, pour la première fois, je me suis doutée que pleins de choses se cachaient sous son épaisse tignasse. J’ai adoré découvrir cet homme ! Son physique impressionnant et son caractère bourru impose la crainte tout autour de lui, il est d’une grande sensibilité sous son apparence bestiale. Il aime sa solitude mais aimerait trouver une compagne pour partager sa vie. Jamais il n’aurait imaginé que se soit une humaine qui ravisse son coeur. Dès qu’il sent Tammy il sait qu’il a rencontré celle qui partagera sa vie, il a confiance en son instinct. J’ai aimé son caractère entier, sa passion mais aussi la tendresse qu’il montre à Tammy. Son passé dans les cages de Mercile Industrie a laissé de profondes blessures et être avec Tammy tend à les penser. J’ai aimé sa gentillesse, sa loyauté et sa naïveté sur certains sujets…

Nous retrouvons certains hybrides que nous avions préalablement rencontré… J’ai aimé revoir Justice, Tigre, Brise ou le couple Trisha / Slade … Certains personnages sont introduits dans ce tome (j’ai eu un coup de coeur pour 927, j’espère avoir rapidement de ses nouvelles ^^) nous laissant présager de belles histoires 😉

J’ai adoré ce roman. Les personnages sont aussi sexy qu’attachants, le récit est creusé et passionnant. Tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un excellent moment. Laurann Dohner laisser planer certaines ombres afin de nous garder dans ses filets… Objectif réussit ! J’ai hâte d’avoir le prochain entre les mains ^^

***

Laurann Dohner a grandi avec Fifi Brindacier et Alice Détective, Stephen King et Agatha Christie. Passionnée de romance, elle se lance dans l’écriture après une lecture d’un roman médiocre, persuadée de pouvoir faire mieux. Après une première série de romance dans un univers de science-fiction, elle s’aventure dans le monde de la Bit Lit. Elle vit en Californie avec son mari et ses quatre enfants.

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.