Tu es mon obscurité

24 juillet 2018

Description et infos 

Pour lui, elle est prête à franchir toutes les limites

Plonger dans les esprits les plus sombres et les plus torturés, voilà le quotidien de Hazel. Criminologue passionnée, elle maîtrise parfaitement les risques de son métier et les règles à toujours respecter : étudier, chercher, expliquer, mais, surtout, éviter toute implication émotionnelle. Pourtant, quand elle se retrouve face à Chris, le criminel auquel elle a consacré ces trois dernières années, rien ne se passe comme prévu. Hazel a beau s’efforcer de rester distante et professionnelle, elle est troublée par le regard perçant de cet homme dont elle est censée connaître les moindres secrets et qui demeure toutefois insaisissable. Car Chris n’a rien des hommes qu’elle a l’habitude de traquer ; intelligent, il déjoue toutes ses tentatives d’interrogatoire. Et, quand il l’entraîne dans un terrible jeu de séduction, Hazel ne sait pas si elle parviendra à lui résister, ni même si elle en a envie…

Auteur : Mady Flynn

Editeur : Harlequin HQN

Parution : 13/06/2018

Attention ! Ames sensibles s’abstenir !!

J’adore la romance, mais j’aime beaucoup les thrillers également. Donc quand j’ai vu ce roman dans la programmation d’Harlequin de Juin,  je n’ai pas hésité à le sélectionner. Un grand merci à Mélanie et à Netgalley pour l’obtention de celui ci.

Hazel Carter est, depuis toujours passionnée de psychologie et plus particulièrement de criminologie. D’ailleurs, elle est consultante auprès du BAU, Bureau des Analyses du Comportement, antenne de FBI où elle s’emploie à établir les profils psychologiques de tueurs en série. Elle veut tout savoir d’eux, afin de pouvoir les faire arrêter, mais aussi pour comprendre leurs pulsions. Elle ne vit que pour cela. Pendant trois ans, elle a travaillé sur un dossier épineux, celui de l’Etrangleur, et cela à porté ses fruits, le FBI a réussi à l’appréhender. Seulement, dès leur premier entretien, Hazel va être troublée par le physique et le charisme de Chris Ford. Il n’est pas comme les autres, il l’intrigue et s’amuse de leurs confrontations. Pourquoi l’attire t il autant ? Qu’a t il de plus que les autres ? Hazel arrivera t elle à sortir indemne de jeu de séduction dans lequel Chris l’entraine inexorablement  ?

Ce roman est une vraie bonne surprise. J’ai adoré cette obscurité ! Et j’ai pris mon temps pour l’apprécier… Dès les premières lignes, nous entrons dans le monde et dans la tête d’Hazel. Nous faisons la connaissance d’une jeune femme un peu à part. Sa vie est focalisée sur sa passion pour l’étude des comportements déviants. Férue de criminologie, elle est consultante pour le FBI, elle aide les profilers à établir les profils psychologiques des tueurs en série. Grace à un don particulier, elle arrive à entrer dans leurs esprits, comprendre le cheminement de leurs pensées et les dossiers les plus durs sont souvent résolus grâce à son analyse pointue et ses conclusions précises. Et quand elle ne travaille pas dans les bureaux de la BAU, elle rend visite aux serial killer détenus, afin de comprendre les rouages de leurs esprits malades. Sa vie tourne uniquement autour de cette obsession, sans cela elle se sent vide. Quand elle voit pour la première fois, l’Etrangleur, ou Chris Ford, dossier sur lequel elle a travaillé pendant trois ans et qu’elle connait sur le bout des doigts, Hazel va être décontenancée. L’homme en face d’elle est bien différent de ce qu’elle imaginait. Et très vite, entre eux, va naitre une relation étrange… Il l’attire, l’intrigue, la perturbe. Hazel ne sait plus quoi penser de cet homme aussi beau que froid. La curiosité d’Hazel est piquée, elle doit absolument comprendre pourquoi elle réagit comme cela face à lui. Mais jusqu’à quel point est elle capable de donner de sa personne pour avoir des réponses ? Chris est il vraiment intéressé par la jeune femme ou son attention est feinte pour l’entrainer dans un jeu malsain ? Tout, dans ce roman, est mis en œuvre pour faire naitre, chez le lecteur, un sentiment d’angoisse et de tension. Mady Flynn manie les mots avec force et brio, et nous entraine dans la tête d’Hazel, mais également dans celles des tueurs en série. Sa plume est addictive et intrigante, elle nous incite à nous poser des questions, par le biais des réflexions d’Hazel. J’ai adoré cette ambiance un peu glauque, dérangeante et sombre qui nous colle à la peau tout le long de notre lecture… Ici il n’y a pas de violence physique (comme souvent en dark romance) mais c’est bien plus psychologique. A travers les yeux d’Hazel, nous allons faire la connaissance d’esprits dérangés, nous allons allé sur des scènes de crimes et elle va essayer de nous faire comprendre  comment fonctionnent les tueurs. Les chapitres sont courts, les coupures nous donnent vraiment envie de continuer notre lecture car elles entretiennent le suspense ; le rythme est lent, mais pas ennuyeux, il est parfaitement adapté à l’ambiance… c’est excellent ! La relation entre Hazel et Chris est perturbante. Ils entrent dans un jeu étrange, mais on ne sait pas qui se joue de qui ! Ils se tournent autour, s’observent, se testent sans jamais se faire confiance. Il est le sociopathe qui tue des femmes sans émoi, elle est un femme qu’il aurait pu tuer mais malgré cela, Hazel ne peut s’empêcher de vouloir l’aider et de le désirer. Leur amour est contre nature mais, dans un sens, il est beau et pur.

Hazel est une héroïne atypique. Elle se sent incomprise dans la société qui l’entoure. Elle n’a pas d’amis, ses parents ne comprennent pas ses choix de vie. Elle se sent seule et vide. Même si elle se fout du regard des autres, elle se sent obligée d’avoir une vie « normale » avec une maison bien arrangée, un petit ami qu’elle apprend à apprécier mais pour elle, ce n’est pas naturel. Par contre, lorsqu’elle est avec Chris, elle se sent comprise et vivante. Sa rencontre avec lui fait basculer l’équilibre précaire qu’elle essayait de conserver, elle n’arrive pas à rationnaliser l’attirance qu’elle éprouve pour cet homme. Elle est consciente des faits qui lui sont reprochés mais elle ne peut s’empêcher d’aller vers lui, tout contre lui. Qu’est ce que cela veut dire d’elle ? Et elle mauvaise ? En tout cas, je me suis beaucoup attachée à Hazel…

Chris est un sociopathe, selon Hazel. Il est beau, intelligent, froid, manipulateur  et calculateur. Qu’est ce qui l’a fait sombré dans la folie au point de tuer des femmes comme il le fait ? Hazel arrivera t elle à réparer ce que le passé à briser en lui ?

J’ai beaucoup aimé le personnage de Matt. Il est fort tout en étant tendre et patient… C’est une belle personne.

Mady Flynn nous offre ici un voyage original et captivant où les notions de bien et de mal sont floutées. J’ai aimé que l’auteur ose bousculer les codes de la bienséance avec cette romance sombre et addictive. Le sujet est délicat mais il est parfaitement maitrisé. J’ai adoré et je vous le recommande !

***

Dès l’adolescence, Mady Flynn se passionne pour la criminologie et le profilage. De ses connaissances en matière de tueurs en série naissent ses premiers polars, mais son grand projet était de réussir à allier deux genres que tout oppose en devenant auteure de dark romance.

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.