Toxic Love tome 1

19 janvier 2018

Description et infos 

Elle croyait qu’elle n’avait plus rien à perdre… jusqu’à ce qu’elle le rencontre.

Un regard. Un seul regard d’Ezio a suffi pour que Calie comprenne qu’elle pouvait encore ressentir des émotions. Dans les yeux de son garde du corps, elle a lu la même souffrance et la même rage qui sont les siennes depuis que la vie lui a arraché sa mère, puis son père. Et, bien qu’elle ignore tout de l’histoire contée par les cicatrices et les tatouages de l’homme de main de son oncle, elle sait désormais qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait. Mais ce lien silencieux qui les a réunis pendant une seconde est aussi salvateur que toxique, car Ezio évolue dans un milieu violent et dangereux. Alors, elle doit à tout prix rester à distance ; elle ne peut pas courir le risque de s’attacher à lui et de le perdre : la mort lui a déjà tant pris qu’elle n’a plus rien à lui donner, si ce n’est sa propre vie.

Auteur : M.J Swan

Editeur : Harlequin / HQN

Parution : 10/01/2018

 

C’est fois encore, c’est la couverture qui m’a attiré, il faut dire qu’elle est magnifique et elle est composée d’éléments qui m’appâtent particulièrement (oui, je sais, je vois un homme tatoué, je fonce ^^) Un grand merci aux éditions Harlequin et à Netgalley, pour l’obtention de ce roman.

Depuis le décès brutal de sa mère, la vie de Calie est perturbée, et c’est normal, mais elle tente de tenir le cap. Même quand son père décide de déménager du jour au lendemain, Calie essaie de garder la tête froide et de continuer son existence d’étudiante, sur le campus, avec le soutien de sa coloc, Erika. Puis tout bascule de nouveau, avec la perte de son père. Ce nouveau drame va transformer la vie de Calie, définitivement. En plus du chagrin qui la mine, elle va aller de révélations en surprises… Sa seule constante ? Ezio, un de ses gardes du corps attitré. Il l’attire aussi bien qu’il l’agace et elle ne peut pas se le sortir de la tête… Pourquoi lui et pourquoi maintenant ? Sa vie n’est elle pas assez compliquée à gérer en ce moment ? L’attention d’Ezio pour Calie est elle seulement justifier par son rôle auprès d’elle ?

Comme je le fais souvent, j’ai commencé ma lecture sans avoir le moindre indice sur l’histoire et je peux vous dire que dès les premières lignes, M.J. Swan a réussi à captiver mon attention… Et ce jusqu’au dernier mot ! Le récit débute sur un moment de la vie de Calie, qui est loin d’être l’un des meilleurs et l’auteur, va nous expliquer, tout au long du récit, comment elle en est arrivée là ! Calie avait tout pour être une étudiante normale, malgré le fait qu’elle vient de perdre sa mère. Elle fait son maximum pour rester proche de son père, même si celui ci n’est pas dans son état normal. Son monde va basculer de nouveau et elle va se retrouver plonger dans un univers qui lui est complètement inconnu, mais elle va devoir faire avec, car il va être le sien dorénavant. Dans le brouillard qui l’entoure, un homme va être son repaire, Ezio. Il est sensé assurer sa sécurité mais quelque chose en lui l’attire irrémédiablement. Un lien va se créer entre eux et ils vont devoir faire face à plusieurs épreuves pour pouvoir vivre leur amour… Je ne vais pas rentrer dans les détails car ce sont eux qui font que ce récit est tant addictif ! Très rapidement, M.J Swan nous incite à nous poser des questions, et tout au long de notre lecture nous attendons les réponses, elles nous sont données au compte goutte, histoire de jouer avec nos nerfs… et c’est bon ! Les pages se tournent quasiment seules (cela faisait un petit moment que je ne m’étais pas forcée à stopper ma lecture pour ne pas finir le roman trop vite^^), nous découvrons l’univers qu’a crée M.J. Swan. Je suis fan du monde des « bikers » et là, j’ai aimé qu’elle présente une vision différente que celle montrée habituellement. Alors je n’ai pas très bien compris les différences entre les Cercles et les Clubs mais cela ne gène pas au déroulement de l’histoire  car nous ne somme pas vraiment plongés dans les affaires du cercle, nous sommes juste entourés de cette aura de violence, d’illégalité et de loyauté qui me plait tant et cela nous permet de nous focaliser sur Calie et sur les drames qui régissent sa vie depuis quelques temps, et sur sa relation tumultueuse et passionnée avec Ezio. Alors oui, entre eux tout va très vite et cela pourrait être perçu comme trop rapide, mais quand on remet les choses dans leurs contextes j’ai trouvé cela très légitime vu la détresse dans laquelle se trouve Calie, tous ses sentiments sont exacerbés. Pour elle il est son roc, son point de repére. Pour lui, elle est la lumière dans sa tempête. Ensemble, ils pansent les plaies de leurs âmes.

Calie est une jeune femme très forte. Elle aspire, malgré tout ce qui lui tombe dessus, à tenir le coup et à mener une vie normale. Et même quand elle réalise que cela n’arrivera pas, elle s’obstine. J’ai aimé sa détermination et son envie de se battre pour ce qu’elle veut. Alors oui, à des moments elle fait des « caprices » mais on ne peut vraiment pas lui jeter la pierre car je trouve qu’elle gère plutôt bien la situation, qu’elle digère les éléments de sa nouvelle existence avec prudence et maturité peut être même trop, on se dit qu’à n’importe quel moment, elle peut péter un plomb… comme une bombe à retardement. Les sentiments qu’elle développe pour Ezio, lui tombe dessus sans qu’elle s’en rende compte, et quand elle le réalise, ils sont bien trop forts pour être ignorés. Calie est une battante, elle a du caractère, je me suis vraiment prise d’affection pour elle.

Ezio est l’archétype du bad boy : froid, distant, tatoué et super sexy. Cet homme est un mystère pour Calie, comment peut il l’énerver et l’exciter en même temps. Il fait ressortir en elle le meilleur comme le pire. Très rapidement, nous sentons qu’il est bien plus que ce qu’il laisse paraître. J’ai aimé que sous ses airs de gros dur se cache quelqu’un de gentil et de tendre. Il a été abîmé par la vie mais il n’a pas de rancune, juste des réticences. Les blessures de Calie font échos aux siennes et c’est cela qui les rapproche…

Les personnages secondaires sont importants également. J’ai beaucoup aimé Erika et Hadley, elles apportent de la fraîcheur et de la joie dans la vie de Calie, Lorenzo est la voix de la sagesse. J’ai été touchée par l’attitude de l’oncle et la tante de Calie, tout comme celle de Julien…^^

Je me suis tellement laissée embarquée par l’histoire captivante et la plume énergique de M.J. Swan, par ses personnages torturés et attachants que  j’ai complètement fait abstraction que c’était un tome 1… Autant vous dire que je ne suis que frustration car l’auteur nous laisse sur les dents avec la bombe qu’elle lâche à la fin… J’ai vraiment hâte d’avoir la suite entre les mains !

***

M. J. Swan est une maman de deux enfants qui ne tient pas en place. Grande dévoreuse de livres et de séries, elle y puise souvent son inspiration, tout comme dans le monde qui l’entoure. Elle s’est plongée très tôt dans l’écriture et ne cesse depuis de vouloir faire rêver les autres avec ses histoires.

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.