Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Tout ce qui brûle : Noirs Démons tome 1
formats

Tout ce qui brûle : Noirs Démons tome 1

Description et infos

Membre d’un clan mineur de démons, Harper Wallis voit sa vie basculer lorsqu’elle découvre que son alter ego, le seul être capable de l’arrêter lorsqu’elle laisse libre cours à sa rage, est l’un des démons les plus puissants au monde. Autoritaire, mystérieux et extraordinairement séduisant, Knox est bien décidé à l’obliger à reconnaître qu’ils sont liés – et à l’entraîner dans son lit. Harper n’est pas sûre de vouloir l’un ou l’autre, mais les étranges agressions dont elle est la cible pourraient lui forcer la main, car Harper n’est pas du genre à battre en retraite lorsque le danger rôde, que la menace pèse sur elle… ou sur lui.

Auteur : Suzanne Wright

Editeur : Milady

Parution : 21/04/2017

 

Fan de la série « La meute du Phénix » j’étais ravie de retrouver la plume de son auteur. Un grand merci aux éditions Milady pour m’avoir envoyé ce roman.

C’est par hasard qu’Harper Wallis, jeune démone, se retrouve face à Knox Throne, Grand Maître de son clan, démon très puissant, craint et respecté. Cette rencontre va s’avérer encore plus surprenante quand elle va leur révéler qu’ils sont alter-ego, une sorte de partenaire psychique. Si cette idée intéresse Knox, qui est très attiré (surtout physiquement) par la jeune femme, Harper elle est un peu plus réticente à cette idée. D’un naturel indépendant Harper ne souhaite pas être liée à un démon possessif et dominateur. Dans un climat perturbé dans la société démoniaque, Harper va être visée par des attaques violentes. Même si elle est amplement capable de se défendre, Knox va prendre très à cœur la protection de son alter -ego, chose qui lui est vraiment étrangère … Est ce le fait qu’elle soit en danger qui provoque cette réaction ou qu’Harper attire son démon comme jamais il ne l’a été ?

J’ai adoré l’univers et les personnages qu’avait crée Suzanne Wright dans sa série sur les loup-garous et j’avais hâte de découvrir ce qu’elle allait nous réserver avec les démons. Très rapidement nous sommes plongés dans le monde démoniaque vu par l’auteur. Et aussi vite, j’ai été prise par sa prose fluide et addictive qui m’avait déjà séduite auparavant. J’ai aimé la façon dont Suzanne Wright plante le décor : les démons vivent mêlés à la population humaine et l’action se déroule dans la ville des Péchés Las Vegas, ainsi que la diversité des espèces de démons qu’elle met en place. C’est un premier tome  donc cela ne m’a pas choquée qu’il y est un peu des longueurs, par contre ce qui m’a contrarié c’est les répétitions ( le mot « alter »ego » est répété un nombre incalculable de fois, même si c’est important on aurait compris même si il était moins utilisé, suivit de près par « démon intérieur » …) J’ai également apprécié l’histoire dans laquelle l’auteur a implanté sa romance, elle la place dans un climat politique démoniaque compliqué et j’ai trouvé que cela collait plutôt bien à notre actualité, l’auteur dispense les indices avec parcimonie et les rebondissements nous tiennent en haleine jusqu’à la fin. Les démons de Suzanne Wright sont originaux et hauts en couleur, ils ont une part « humaine » qui est majoritaire, ce qui leur permet de vivre au grand jour sans être démasqué, mais leur côté démon n’est jamais très loin et j’ai apprécié le côté brutal, vicieux et possessif qui en ressort (surtout quand le démon prend la main), les sentiments en sont exacerbés, ce qui entrainent des joutes verbales tumultueuses et des scènes de sexe torrides et passionnées. Mais surtout ils ont tous un grain de folie qui apporte beaucoup d’humour !

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Harper. C’est une originale dans son clan. Son éducation et son passé font d’elle une personne très indépendante mais aussi un peu solitaire, elle est entourée mais son cercle d’amis est restreint. J’ai aimé qu’Harper ne rampe pas devant son alter ego, même si il l’impressionne elle lui tient tête et ne se démonte pas… c’est cela qui fait son charme (et qui agace Knox, pour notre plus grand plaisir 😉 ). Elle est têtu et très drôle ! Mais j’ai trouvé qu’elle cédait facilement aux désirs de Knox, même si elle le fait en râlant.

Knox est le démon dans toute sa splendeur. Inflexible, dominant, possessif c’est une caricature à lui seul. L’arrivée d’Harper dans sa vie va lui faire voir son existence différemment, elle va apporter de la couleur dans son monde. J’ai aimé son côté mystérieux, il est aussi fidèle, protecteur et super sexy !

Leur entourage est très sympathique également, le clan d’Harper sont complétement frappés, la garde rapprochée de Knox et les amies d’Harper n’ont rien à leur envier … et une mention spéciale pour Lucifer ^^

En résumé, malgré des petits bémols,  j’ai beaucoup aimé ce premier tome. Les personnages sont fun et attachants, l’histoire est bien ficelée et nous tient jusqu’à la fin, il ne nous en faut pas plus pour passer un excellent moment. Laissez vous tenter par ce premier opus de Noirs Démons, la suite arrive bientôt ^^

 

***

Aussi loin qu’elle s’en souvienne, Suzanne Wright a toujours inventé des personnages et raconté leurs aventures. Lectrice passionnée de récits fantastiques, elle apprécie particulièrement l’oeuvre de Christine Feehan, Nalini Singh ou encore Stephen King. Elle vit à Liverpoll avec son mari et ses deux enfants, et ne fait pas de mystère dans son incapacité totale à cuisiner quoi que ce soit, ni de son allergie à toutes formes de ménage. Cela dit, elle a répertoire sans fin d’histoires drôles et est toujours prête à partager son chocolat.

 

 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *