Terminal Terminus


4 ème de couverture et infos

 » J’ai lu quelque part que chacun de nous renvoie aux autres l’image qu’il a de lui-même. La mienne n’est pas terrible (un lapin apeuré?). Ils en profitent à fond. Je devrais pouvoir afficher une gueule de dragon en colère mais je n’y parviens jamais. Il me reste une année à tenir. Ensuite, j’irai où ils ne sont pas. Je saurai enfin si c’est moi qui crée ce genre de démons.  » Louis, un adolescent au grand corps maigre et voûté, est le souffre-douleur de ses camarades durant ses trois années de lycée. Par la faute de quelques-uns et avec la complicité de tous, son quotidien devient un cauchemar. Un polar sobre et édifiant.

Auteur: Thierry Robberecht

Editeur: Syros

Parution:28 janvier 2010

CHRONIQUE EVEY

100 pages, oui juste 100 pages pour convaincre. Un pari audacieux, car que peut-on dire en 100 pages… Beaucoup et peu en même temps. On se dit que 100 pages ne suffisants pas a s’attacher aux personnages, développer une intrigue digne de ce nom, de nombreux rebondissements, … Et bien vous savez quoi, les 100 pages de « Terminal Terminus » relèvent avec brio le défis!

Il est très difficile de parler de l’histoire développée dans ce roman sans vous en dévoiler les principaux rebondissements. Il va donc vous falloir me faire confiance quand je vous dis que ce roman est une petite merveille. Alors que les premiers chapitres guident le lecteur vers l’univers des romans réalistes sur l’adolescence, les indices se multiplient petit à petit et dévoilé la « véritable nature » du roman. C’est bel et bien un polar que vous avez entre les mains. Mais attention pas n’importe quel polar, Thierry Robberecht se détache un peu des codes du style, histoire de faire encore plus vibrer le lecteur.

Ce qui m’a vraiment impressionné c’est comment l’auteur, en douceur, nous fait passer du d’un sentiment à l’autre. Quand vous refermerez le roman, pensez à cette chronique et demandez vous par quels sentiments vous êtes passer rien que vis-à-vis du personnage de Louis.
Je ne vous en dis pas plus, histoire que vous savouriez aussi ce superbe roman dans son intégralité.

Thierry Robberecht nous offre un roman fort en émotions et  réflexions. Ce roman est un véritable coup de cœur. Si vous aimez les polars et les rebondissements, les personnages profonds et réalistes, les histoires complexes et poignantes jetez vous sur « Terminal Terminus ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.