Tao Lukas : La meute du Phénix tome 6

by on 4 novembre 2017

Description et infos 

Riley Porter a tu son passé lorsqu’elle a été recueillie par la meute du Phénix. Acceptée en dépit de ses secrets, la culpabilité la ronge à présent. Seul Tao Lukas, premier lieutenant de la meute, se méfie encore de l’énigmatique métamorphe corbeau… jusqu’à ce que sa suspicion se mue peu à peu en fascination. Mais lorsque le passé de Riley refait surface et menace non seulement sa vie mais la meute toute entière, Tao devra déployer tous les moyens pour la persuader de rester parmi eux – et de devenir sa compagne.

 

Auteur : Suzanne Wright

Editeur : Milady

Parution : 20/10/2017

 

Trey Coleman    Dante Garcea    Nick Axton    Marcus Fuller    Ryan Conner

Risque de spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents

Depuis le premier tome, je suis accro aux loups de Suzanne Wright. C’est avec beaucoup de joie que j’ai reçu cet opus et que j’ai commencé ma lecture. Un énorme merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce roman.

Tao Lukas est le premier lieutenant de la meute du Phénix, et garde du corps de Kye, le fils des Alphas. Quand de nouveaux venus ont intégré la meute, avec Makenna (la femelle de Ryan Conner), Tao était plutôt méfiant, surtout vis à vis de Riley Porter, une corbeau, très secrète. Mais au fil du temps, Riley s’est intégrée au groupe et Tao a vu son intérêt changer par rapport à la jeune femme.  Lors d’une soirée très très arrosée, Riley et Tao vont passés la nuit ensemble. Un hasard ? Apparemment non, le loup en avait décidé ainsi car la corbeau l’attire réellement. Riley devant se rendre sur son ancien territoire pour un court séjour, Tao insiste pour l’accompagne et compte mettre à profit ces quelques jours pour approfondir leur relation mais tout ne va pas se passer comme prévu et des événements vont venir exacerber son côté protecteur. Mais est ce que Riley se laissera faire sans se défendre bec et ongles ?

Ce que j’aime dans cette série, en plus de la plume énergique et directe de Suzanne Wright, c’est l’originalité de son univers. On pourrait croire qu’au bout de six tomes, l’auteur nous aurait fait faire le tour de la meute, et bien pas du tout ! A chaque nouvel opus, nous découvrons des personnages, qui, pourtant, nous sont souvent familiers, et des histoires inédites. Tao est présent depuis le début, comme pour tous les autres membres de la meute, j’avais hâte de connaître son histoire. Celle ci n’emprunte pas le même schémas que les autres et j’ai vraiment beaucoup aimé. Une fois n’est pas coutume, la romance commence en même temps que le récit. Dès les premières pages nous sommes témoins de l’attirance irrépressible entre Tao et Riley. L’auteur n’accorde pas de temps à la phase séduction, ce n’est pas nécessaire car ça ne correspond pas au caractère franc et direct de nos protagonistes, donc elle rentre, sans préambule, dans le vif du sujet, nous entrainant dans leur sillage, et c’est bon ! J’ai adoré la relation de Riley et Tao. Leur attirance est réciproque mais leur méfiance leur met des bâtons dans les pattes. Dans un premier temps, l’alcool va faire céder certaines barrières mais il en reste quand même pas mal. J’ai aimé le fait que les deux jeunes gens soient fidèles à leur animal totem dans leur vie de tous les jours mais également lors des scènes de sexe. Leurs ébats sont bestiaux, brutaux, torrides mais surtout  pleins de passion. Leur histoire débute comme un coup d’un soir et se transforme au fur et à mesure. J’ai aimé voir l’évolution de leur comportement l’un envers l’autre, ainsi que de leurs sentiments. Ils sont tous les deux des dominants se qui donne des échanges animés, hauts en couleur et souvent très drôles. J’ai vraiment adoré leur couple. Mais le roman ne se résume pas qu’à la liaison, aussi belle soit elle, de Tao et Riley. Suzanne Wright met, une fois de plus, nos nerfs à rude épreuve en incluant, comme dans tous les autres volets, des éléments perturbateurs, qui irritent nos charmants métamorphes et cette fois encore, l’auteur arrive à nous tenir en haleine, et nous faire tourner les pages frénétiquement, avec des rebondissements bien placés et un suspense addictif. Ce que j’ai aimé également c’est le fait que Suzanne Wright casse certaines idées préconçues avec les métamorphes. En général les meutes sont constituées par des membres d’une même origine, ici la meute du Phénix est un melting pot. Formée par des loups à la base, elle accueille certains laissés pour compte et j’ai aimé cette diversité et l’idée de seconde chance qu’elle véhicule. Avec la meute, le sentiment de solidarité et de sécurité va de paire, c’est un pour tous et tous pour un… Je suis vraiment fan !

J’ai adoré le personnage de Riley Porter, elle a vraiment tout pour plaire. Elle est indépendante, pour un métamorphe c’est rare. Sa vie n’a pas toujours été facile et elle a pas mal voyager avant de se poser dans la meute du Phénix. Son expérience lui a enseigné la méfiance et le recul et c’est pour cela qu’elle a du mal à se confier sur son histoire. J’ai aimé son caractère très proche de son animal : le corbeau. Elle est futée, taquine et entêtée, mais avant tout c’est une dominante. Elle a énormément de caractère et ne se laisse pas faire. Au delà de ça, c’est une personne très sensible, à fleur de plumes. Mais par dessus tout, c’est son côté protecteur qui m’a touché, surtout avec les enfants.

Tao Lukas est une véritable caricature du métamorphe. Il est méfiant, protecteur, possessif … comme la plupart des autres males de sa meute… et c’est ça qu’on adore ! J’ai aimé sa franchise, sa propension à dire les choses telles qu’il les pense, à ne pas tergiverser ! Quand il aime, il aime et il le dit même si ça l’effraie, il assume ! J’ai aimé l’ouverture d’esprit dont il fait preuve à découvrant l’univers différent des corbeaux, et sa patience face aux  farces de Riley…. Pour résumé, Tao est parfait 😀

Nous retrouvons également les protagonistes des tomes précédents et c’est toujours un plaisir de voir comment leurs couples ont évolué. J’ai aimé faire la connaissance des nouveaux venus, surtout les petits. Dans l’histoire, tout comme dans la meute, les autres membres sont très présents et amènent de la joie et de la bonne humeur tout au long du récit.

J’ai vraiment adoré ce tome, je pense qu’il est un des meilleurs de la série alliant action, suspense et romance. Une histoire addictive, une couple sexy et attachant, le tout saupoudré de la magie des métamorphes… Cette série est un top ! J’ai eu un pincement au cœur en terminant ma lecture car ce tome est apparemment  le dernier… Heureusement que Suzanne Wright nous permet de découvrir la meute voisine, celle du Mercure … Affaire à suivre ^^

***

Aussi loin qu’elle s’en souvienne, Suzanne Wright a toujours inventé des personnages et raconté leurs aventures. Lectrice passionnée de récits fantastiques, elle apprécie particulièrement l’œuvre de Christine Feehan, Nalini Singh ou encore Stephen King. Elle vit à Liverpoll avec son mari et ses deux enfants, et ne fait pas de mystère dans son incapacité totale à cuisiner quoi que ce soit, ni de son allergie à toutes formes de ménage. Cela dit, elle a répertoire sans fin d’histoires drôles et est toujours prête à partager son chocolat

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *