Talons aiguilles & Coups de théâtre

29 septembre 2017

Description et infos 

En rentrant de vacances, Darcy McDaniel découvre que son mari a vendu leur superbe pavillon de banlieue et toutes ses affaires avant de disparaître. Désespérée, elle est obligée de céder sa voiture à John Stark, un ex-flic reconverti en huissier, pour rembourser ses dettes et d’échanger ses séances de shopping contre un job. Même si Darcy est une femme de la haute, John Stark accepte de l’engager pour l’aider temporairement. Ce qu’il regrette aussitôt car il ne pensait pas qu’elle le rendrait fou de désir. Leurs styles de vie étant totalement opposés, réussiront-ils à prouver que les contraires s’attirent ?

« Impertinent, coquin et drôle. Jane Graves nous captive tous »

Lori Foster 

Auteur : Jane Graves

Editeur : Milady Romance

Parution : 25/08/2017

 

 

Lune de miel & Gueule de bois     Smoking & Layette

J’ai choisi ce roman dans la programmation d’Aout car je connaissais déjà la plume de Jane Graves, et puis le titre m’a beaucoup plus… Il inspire la fraicheur et l’humour ! Un grand merci aux éditions Milady pour l’envoi de celui ci.

Qui pourrait croire que revenir chez soi après un super séjour d’une semaine au Mexique rimerait avec descente aux enfer ? Certainement pas Darcy McDaniel ! Et pourtant c’est tout à fait ce qu’elle va vivre ! Apprendre d’un coup qu’on a plus de maison, plus de cartes de crédit, plus de vêtements de luxe et accessoirement plus de mari c’est un choc. Etre obligée de retourner vivre chez ses parents, c’est la cerise sur le gâteau mais le pompon c’est de se faire enlever sa jolie voiture par un homme malpoli, brusque et …super sexy ! Sa rencontre avec John Stark, agent de recouvrement de son état, est dans un premier temps un véritable traumatisme pour Darcy… mais peut être aussi sa plus belle expérience…

Dans mes souvenirs, les romans de Jane Graves étaient drôles et frais… et celui ci ne fait pas exception à la règle. Dès les premières lignes l’auteur nous met dans l’ambiance. D’un plume directe, énergique et légère, elle va nous faire suivre la ruine de la vie de Darcy et elle ne l’épargne pas ! Nous entrons desuite dans le vif du sujet, les mésaventures s’accumulent pour Darcy et nous sommes pris dans son sillage, on se demande comment elle va rebondir. Darcy est un cliché ambulant : une enfance modeste avec des parents loufoque et une mère qui comble un manque en utilisant sa fille, mariée jeune avec un homme bien plus âgé mais riche, elle n’a qu’un soucis en tête : dans quel restaurant va t elle manger ce midi avec ses « amies » ? Sa vie n’est qu’apparence et faux semblant donc quand elle se retrouve sans rien du tout (à part son chien névrosé) c’est la cata ! Mais Darcy a de la ressource et même si elle semble ingénue, elle a du caractère pour obtenir ce qu’elle veut, et elle va l’utiliser pour retrouver un minimum de dignité. J’ai aimé que l’auteur mette en scène des personnages « murs », Darcy a presque quarante ans (mais ne lui dite pas que je vous l’ai dit :o), John quelques années de plus et c’est appréciable de voir évoluer des gens de mon âge car j’ai pu un peu me mettre à leur place. On pourrait trouver un petit ton moralisateur à cette romance, la fille super superficielle qui rencontre un beau gars qui a bien les pieds sur terre et qui lui fait apprécier les choses de la vraie vie, car c’est vrai que c’est ce que j’ai pensé à plus d’une reprise mais, ce n’est pas péjoratif, il faut le voir dans le bon sens du terme. Alors même si l’intrigue de base est un peu classique, le vrai point fort est les personnages. Autant Darcy est frivole, autant John est terre à terre. A plus d’une reprise, Jane Graves les compare au feu et à la glace, et c’est tout à fait cela, mais on dit que les opposés s’attirent également et c’est sur cela que l’auteur va jouer. Leur première rencontre va allumer les braises d’une relation explosive et qui va les révéler l’un à l’autre… Leurs disputes sont enflammées et très drôles, leurs moments intimes torrides et tendres aussi, et leur relation particulière, surtout quand elle est perturbée par une tierce personne…

J’ai aimé Darcy. Elle qui pensait avoir une existence sans soucis, tombe de son piédestal directement sur les fesses. La chute est rude mais elle est têtue et va tout faire pour rebondir, sauf qu’elle ne sait pas vraiment quelle direction prendre. Elle m’a touché car, dans sa cage dorée pleine de poudre aux yeux, sa vie n’était pas si rose. Et quand elle va toucher du doigt certaines réalités (quand elle se rend compte ce que c’est que d’être aimer par exemple, ou d’avoir un orgasme…) cela m’a émue.  De se retrouver dans la vie du communs des mortels va la faire relativiser mais ce n’est pas facile pour elle tout les jours. Je reconnais qu’à certains moments son côté peste pourrie gâtée m’a agacée mais John est parfait pour désamorcer les situations et nous faire voir Darcy sous son meilleur jour (comme il la voit en quelque sorte…)

John est un homme impressionnant, autoritaire et taciturne…. et super sexy. Ancien flic, il aime que tout fonctionne bien, c’est à dire comme il l’a décidé. Tomber sur Darcy va être son grain de sable dans l’engrenage de sa vie bien huilée. Elle l’agace mais l’attire ! Il se fait un malin plaisir de la faire tourner en bourrique mais est ce juste par jeu ? Au premier abord, John est un homme dur et solitaire, il n’a pas eu de relation durable et n’en éprouve pas le besoin jusqu’à l’arrivée de Darcy dans sa vie… Il va se révéler être bien plus sensible qu’on pourrait le croire ^^

Les personnages secondaires amènent de la joie et surtout de la folie dans cette romance enjouée. Les parents de Darcy, surtout sa mère sont très drôles, tout comme la sœur de John ou son associé… Quand à monsieur X … mystère 😉

Le seul petit hic c’est que sensément ce roman est le premier dans la série « Playboys » de Jane Grave. Alors que là, Milady a sorti « Lune de Miel & Gueule de bois » et « Smoking et Layette » avant… Les romans peuvent se lire indépendamment, ce n’est pas un soucis mais à certains moment des personnages se croisent et le temps que je comprenne que la chronologie n’avait pas été respectée, cela m’a déstabilisé… mais rien de dramatique 😉

En résumé, « Talons aiguilles & Coups de théâtre » est une romance fraiche, drôle et sexy, avec une femme attachiante et un homme bourru mais tendre… Tout ce qu’on aime quoi ^^ Un roman idéal pour passer un bon moment de lecture et de détente.

***

Jane Graves vit près de Dallas avec son mari et son chat. Entre autres récompense, elle a remporté le National Readers’ Choice Award à deux reprises, ainsi que le Booksellers’ Best Award et le Golden Quill

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.