Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Sweet Ache : Driven saison 6
formats

Sweet Ache : Driven saison 6

Description et infos 

Depuis toujours, Hawkin Play, rockeur rebelle au grand cœur, passe derrière son frère jumeau pour réparer ses erreurs. Cette fois, les abus de Hunter, qui mettent le groupe en péril, risquent de coûter à Hawkin un séjour derrière les barreaux. Pour s’attirer les bonnes grâces du juge, Hawke accepte de tenir conférence à la fac locale. Un poste qui inspire aux copains du boys band, un pari : séduire Quinlan, l’assistante sexy du professeur.

Seulement la fière Quinlan n’est pas une fille facile, et met tout en oeuvre pour échapper aux griffes du rockeur.

Alors que le pari est presque gagné pour Hawke, son frère jumeau Hunter, vient s’en mêler, prêt à tout pour lui mettre des bâtons dans les roues…

Auteur : K. Bromberg

Editeur : Hugo Roman – New Romance

Parution : 18/05/2017

 

 Driven   Fueled   Crashed   Aced   Raced   Slow Flame

 

Slow Flame, le tome précédent m’avait un peu déçue donc je ne savais pas trop à quoi m’attendre en commençant ma lecture, surtout que Quinlan, la jeune sœur de Colton, n’est pas un personnage très développé dans les autres opus. Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce roman.

Quinlan Westin est la jeune sœur de Colton, elle travaille à l’université comme professeur assistant pour finir sa thèse. C’est comme  cela qu’elle va rencontrer Hawkin Play, rock star de son état, qui après s’être accusé à la place de son frère jumeau Hunter, doit donner des conférences afin de faire bonne figure auprès d’un juge. Hawkin représente tout ce que Quinlan fuit, il est charmeur et beau parleur mais malgré ses réticences la jeune femme ne peut s’empêcher de craquer devant le beau rockeur, sans pour autant se laisser faire. Lui qui a pour habitude que les femmes tombent à ses pieds, le comportement de la jeune femme va l’attirer et lui donner du fil à retordre. Entre la rock star sexy et l’assistante du professeur rebelle, les paris sont ouverts mais ont ils toutes les cartes en main ?

J’ai mis dans le tome précédent beaucoup d’espoir pour au final être un peu déçue. J’ai commencé ma lecture un peu sur la réserve mais très rapidement j’ai compris que cet opus allait me réconcilier avec la série. Et après avoir lu la dernière ligne, la question est « ai je préféré l’histoire de Quinlan et Hawkin à celle de Rylee et Colton ?  » Ce roman est pour moi un coup de cœur ! J’ai adoré ! J’ai retrouvé la plume fluide et addictive de K. Bromberg qui m’avait tant séduite dans les premiers volets, l’énergie, la passion qui m’avait manqué dans celui d’avant. J’ai aimé l’histoire de ces deux jeunes gens, l’alchimie qu’il y a entre eux, la vie compliqué d’Hawkin et celle plus simple de Quinlan mais surtout j’ai aimé les personnages, leurs caractères, leurs réaction face à la situation. L’auteur aborde, une fois de plus des sujets douloureux (le suicide et ses conséquences, la maladie, la jalousie etc…), et je dois avouer qu’à certains moments c’est dur mais cela apporte beaucoup de profondeur et d’émotion aux personnages, cela nous serre le cœur et les tripes, cela nous incite à tourner les pages, à en savoir plus. Nous sommes pris dans la spirale de la relation de Quinlan et Hawke, on tremble avec eux, soupire avec eux, rit avec eux … c’est un vrai bonheur. La relation entre les deux jeunes gens est intense, passionnée et cela se ressent dans leurs prises de bec ainsi que dans leurs étreintes intimes. J’ai adoré leurs conversations, pleines de sous entendus, qui titillent les sens… Ils évacuent leurs tensions avec le sexe … C’est chaud et c’est beau !

J’ai remarqué que souvent, je suis plus critique sur le personnage féminin. Y’a toujours un moment ou celle ci m’agace. Et bien pas là. J’ai adoré Quinlan ! C’est une jeune femme qui a grandit dans un milieu aisé mais qui, grâce à ses parents, a su garder les pieds sur terre. En amour, elle a connu pas mal de déconvenues, attirée par les bad boys, comme son frère, elle a souvent souffert, c’est pour cela qu’elle les évite comme la peste. Quinlan est une jeune femme indépendante, intuitive, généreuse et avec du caractère. J’ai aimé qu’elle ne résiste pas trop à l’attirance qu’elle éprouve pour Hawkin, elle sait qu’elle ne pourra pas résister à son sourire ravageur et l’accepte. L’histoire de son frère l’a aidé également à ne pas se fier qu’aux apparences, et j’ai aimé sa façon de réagir face aux problèmes d’Hawke, elle ne le materne pas, ne le fuit pas, elle est patiente, forte et compréhensive, quitte à souffrir « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore » … Il n’y a rien a redire, je suis complètement sous son charme !

Hawkin est, à première vue, une caricature de la rock star. Beau gosse, arrogant et sur de lui. Les femmes tombent à ses pieds et il ne se gène pas de les ramasser pour les jeter rapidement. Pour lui les groupies ça va, ça vient et cela lui convient parfaitement. Avec Quinlan, il va tomber sur un os ! Elle est belle comme un cœur et ne se laisse pas faire. Un vrai challenge pour le grand enfant qui sommeille en lui ! Mais cette nonchalance cache une facette bien plus sombre et torturée, Hawkin a des valises plus que chargées qu’il traîne et qu’il tente d’assumer. C’est un homme droit et honnête, qui essaie de tenir des promesses faites des années auparavant et qui le hante. Quinlan va être sa lumière au fond du couloir qu’est sa vie …encore faut il qu’il s’autorise à l’approcher. Sous cet air de dur à cuire, se cache un cœur meurtri que l’on a envie de câliner…

Les personnages secondaires sont importants ici : les membres du groupe d’Hawkin amènent un brin de folie, Hunter son frère jumeau est aussi son côté sombre. Et Colton en grand frère protecteur est juste adorable 😀

En bref j’ai adoré l’histoire de Quinlan et d’Hawke. C’est une romance prenante, pleine de passion et d’émotions. Une sucrerie que l’on croque à pleines dents, pétillant et doux à la fois qui nous laisse un gout de pas assez. Croquez le, vous ne le regretterez pas  😉

 

***

Kay Bromberg, auteur à succès reconnue par le New York Times et USA Today, est cette femme réservée qui réussit à dissimuler l’enfant rebelle qui est en elle – et qu’elle laisse s’exprimer chaque fois qu’elle s’installe devant le clavier de son ordinateur. Sur un coup de tête, K. Bromberg, qui vit en Californie avec son mari et ses trois enfants, a décidé de s’essayer à l’écriture. Ses premiers romans, Driven, Fueled et Crashed, qui constituent la trilogie Driven, ont été salués par la critique avant de devenir des best-sellers et d’intégrer le top 4 de la liste du New York Times et de USA Today. Elle a aussi publié une nouvelle, Unraveled, et une suite à la Trilogie Driven, intitulée Raced.

 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *