Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Slow Flame : Driven saison 5
formats

Slow Flame : Driven saison 5

Description et infos

Ebranlée par le décès soudain de sa soeur, Haddie Montgomery a renoncé à toute relation amoureuse sur le long terme. Tout ce qu’elle attend de Beckett Daniels, c’est une histoire qui reste légère, sans attache. Alors pourquoi n’arrive-t-elle pas à se débarrasser du souvenir de leur incroyable nuit ? Ni du goût de ses baisers sur ses lèvres ? Déterminée à éviter toute implication romantique elle envisage même de se servir de la réapparition de son ex (un bad boy qui l’a laissée tomber sans un mot) pour l’aider à éteindre la flamme qui brûle en elle, cette flamme que Beck a allumée…

Finira-t-elle par accepter qu’un tel amour est peut-être un risque à prendre ?

 

Auteur : K.Bromberg

Editeur : Hugo Roman – New Romance

Parution : 27/04/2017

 

Driven   Fueled   Crashed   Raced   Aced

 

Dans j’ai vu, dans la sélection d’Avril, la publication de la suite de la série Driven, j’étais joie ! J’avais hâte de retrouver les personnages de K.Bromberg. Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour me l’avoir envoyé ^^

Le roman commence juste après le mariage de Colton et Rylee. Haddie, la meilleure amie de Rylee, est heureuse pour son amie mais elle souffre de la perte récente de sa grande sœur. Dévastée, elle cherche du réconfort par n’importe quel moyen, et pour atténuer sa douleur elle abuse de l’alcool et de sexe sans lendemain. C’est d’ailleurs ce cocktail explosif qui la pousse dans les bras de Becks, le meilleur ami de Colton. Ca, et aussi cette attirance qu’elle éprouve pour lui alors qu’il ne fait pas vraiment parti du genre d’homme qu’elle affectionne. Lui, par contre, a toujours eut un faible pour la belle blonde fougueuse et sûre d’elle. Cette nuit avec lui va alléger sa peine, mais Haddie a ses démons à combattre et une vie amoureuse n’est pas sa priorité. Devant l’insistance de Becks, tous les moyens sont bons pour l’éloigner d’elle, et le retour de son ex dans sa vie, peut en être un de poids…  Le charme du  gentil garçon de la campagne arrivera t’il à amadouer la sauvageonne de la ville ?

J’avais vraiment hâte de retrouver l’univers qu’a créé K.Bromberg. Avec les premiers tomes de sa série, elle m’avait séduite avec sa plume énergique et addictive. De plus, les personnages d’Haddie et de Becks m’avait beaucoup plu. Mon ressenti à la fin de la lecture de leur histoire est plutôt mitigé. J’avais mis beaucoup d’espoir dans ce couple car, dans les tomes précédents, j’avais adoré la fougue et la joie de vivre d’Haddie, ainsi que le flegme et l’aura de confiance que dégageait Becks. Et là, j’ai eu du mal à me plonger dans leurs histoire. Et cela, en grande partie, à cause de l’humeur changeante d’Haddie. Alors effectivement, elle traverse une période très dure, elle vient de perdre sa sœur, de qui elle était très proche, à cause d’une maladie, qui a été très agressive, et elle a peur d’être atteinte du même mal et de faire subir à ses proches la douleur qu’elle endure… C’est dans cet état d’esprit qu’elle attire Becks entre ses bras et qu’elle le fuit constamment. Alors, n’ayant jamais été dans cette situation, je ne peux pas imaginer ce qu’elle ressent ou comment elle se sent (je ne peux que le supposer) et je ne doute pas que ce qu’elle vit est très dur mais ses changements d’avis incessants m’ont lassé, j’ai trouvé certaines parties un peu lourdes et longues. L’histoire est très chargée en émotions diverses : la peur, la culpabilité, la peine du côté d’Haddie ; l’incompréhension, l’envie de bien faire pour Becks. La relation entre notre deux protagonistes est compliquée certes mais aussi torride… Et d’ailleurs K.Bromberg fait commencer son histoire sur les chapeaux de roue ^^ Les scènes de sexe entre Becks et Haddie sont passionnées, et les mots crus de l’auteur exacerbent ces moments là, font monter la chaleur ^^ Malheureusement leurs passades ardentes sont trop souvent suivies de douches froides et sur la longueur c’est un peu lassant.

Moi qui avait adoré Haddie dans les tomes précédents, je dois reconnaître que j’ai revu ma copie à la baisse à la fin de cet opus. Elle ne m’a pas déçue car ce qu’elle vit est atroce et qu’elle le gère comme elle peux, mais je l’ai trouvé un peu capricieuse dans son comportement avec Becks, elle préfére le blesser pour l’éloigner plutôt que d’être franche, elle peut passer pour une égoïste aussi, car elle pense à se protéger elle mais en fait elle veut protéger son entourage en leur mentant, puis elle culpabilise et c’est ce cercle vicieux qui est fatiguant. Elle est courageuse, sans l’être car elle fuit souvent. En fait, elle est traumatisée par ce qui lui arrive… avant même que cela lui arrive, et elle perd du temps, et gache des moments qui pourraient être heureux à cause de tout ça.

Becks est parfait. En plus d’être sexy et drôle, il est patient, tolérant et compréhensif. C’est un pilier dans la vie d’Haddie, il est inébranlable, pourtant elle le malmène et lui en fait voir de toutes les couleurs et mais il ne bouge pas et reste fidèle à ses sentiments. Becks est un homme bien, heureusement pour Haddie, tendre mais qui sait ce qu’il veut et qui peut être dominant ^^ Il m’a ému car il ne comprend pas les raisons du comportement d’Haddie, il les subit et il en souffre.

Nous retrouvons également notre couple fétiche Colton et Rylee, toujours aussi amoureux et drôles, surtout Colton ^^

Une fois de plus K.Bromberg nous surprend en basant sa romance sur un sujet très sensible. Malgré quelques bémols, on ne peut qu’être touché par toutes ses émotions et par ce joli couple, et l’auteur arrive à nous faire monter les larmes aux yeux, tout en douceur. Je ne m’attendais vraiment pas à cela pour eux ! Ce n’est pas mon tome préféré mais j’ai quand même passé un bon moment avec eux. Cet opus peut être lu indépendamment des premiers tomes de la séries.

 

***

Kay Bromberg, auteur à succès reconnue par le New York Times et USA Today, est cette femme réservée qui réussit à dissimuler l’enfant rebelle qui est en elle – et qu’elle laisse s’exprimer chaque fois qu’elle s’installe devant le clavier de son ordinateur. Sur un coup de tête, K. Bromberg, qui vit en Californie avec son mari et ses trois enfants, a décidé de s’essayer à l’écriture. Ses premiers romans, Driven, Fueled et Crashed, qui constituent la trilogie Driven, ont été salués par la critique avant de devenir des best-sellers et d’intégrer le top 4 de la liste du New York Times et de USA Today. Elle a aussi publié une nouvelle, Unraveled, et une suite à la Trilogie Driven, intitulée Raced.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *