Shadow Hills

 

Présentations de l’éditeur et informations

Depuis la mort de sa soeur jumelle, Perséphone est hantée par d’étranges visions. Déterminée à en savoir plus, elle se rend à Shadow Hills, la ville de ses cauchemars. Une école mystérieuse, des étudiants aux capacités psychiques hors du commun… Quels sombres secrets cachent les habitants ? Perséphone en est persuadée : l’histoire de ce lieu est liée à la disparition brutale de sa soeur. Mais la jeune fille n’est pas au bout de ses surprises…

Auteur: Anastasia Hopcus

Editeur: Pocket Jeunesse

Parution: 14 aout 2013

 

 

CHRONIQUE – EVEY

Voici un roman que j’attendais avec impatience et curiosité. Le 4 ème de couverture m’avait bien plu et l’idée de me retrouver à nouveau dans une école pas comme les autres me tentait beaucoup. Alors bonne ou mauvaise pioche? Vous le saurez dans quelques lignes!

 

Bon je ne vais pas vous le cacher longtemps…Je n’ai pas du tout aimé ce roman. Je vous le dis dès maintenant car cette chronique va surement être très courte. Voila 2 jours que j’ai fini le roman et déjà je ne me souviens presque plus de rien. Ce qu’il m’en reste? C’est simple:

un univers banal que les quelques originalités n’arrivent pas à sauver.

une histoire d’amour impossible, pas si impossible que ça.

des personnages principaux à baffer et ce tout au long du livre.

une aventure qui manque d’action et surtout prévisible.

une aventure trop facile. Ex: notre héroïne aimerait savoir quelque chose ou veut quelque chose et bien paf! ça arrive dans les lignes suivantes.

un ennuie qui dure de la première à la dernière page…

 

Bref vous l’aurez compris j’ai vraiment été déçue. Pendant un moment je me suis mise dans la peau d’un lecteur plus jeunesse que YA histoire de voir, mais les ficelles sont trop grosses. La mayonnaise ne prend pas. Perséphone est tarte, impossible de s’attacher à elle. Son « histoire d’amour » est digne d’une amourette de CM2. Le point positif? Le style de l’auteur qui est vraiment sympa et facile à lire.

Je ne sais pas si je m’aventurerai à lire le second tome… Car si je veux lire du Twilight, Vampire Academy, Night School et j’en passe et bien je vais lire les originaux et non pas une copie mixant le tout avec maladresse.

Bref bis, de ce roman me restera quand même la jolie couverture choisie par Pocket Jeunesse :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.