Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Sexy, Barbu et Ecossais
formats

Sexy, Barbu et Ecossais

sexy,-barbu-et-ecossais-730407-250-400

Descriptions et infos 

Livré avec ou sans kilt ?

Dans la vie, il y a des jours où, quoi qu’on fasse, on est condamné à passer une journée affreuse. Aujourd’hui, c’est typiquement un de ces jours pour Annette O’Keefe. Car elle devait se rendre à Édimbourg pour un shooting photo avec le plus grand acteur hollywoodien du moment, Mack Lennox. Ça, c’était la théorie. Dans la pratique, Annette a été retardée par un désagréable contretemps à quatre pattes – alors qu’elle déteste les chiens –, aimablement refourgué par sa voisine partie en vacances. Du coup, elle est arrivée en retard. Un retard inqualifiable, inexcusable, injustifiable selon Mack Lennox. Naturellement, il a été odieux avec elle. Forcément, Annette ne s’est pas laissé faire – merci les gènes irlandais. Immanquablement, la « conversation » a viré à la grosse, très grosse dispute… et, inéluctablement, c’est Annette qui risque de se faire virer. Tout ça à cause d’un chien, donc. Et d’un acteur sexy, têtu et écossais. Un acteur qui pourrait bien lui réserver quelques surprises…

Auteur : Elizabeth Crest

Editeur  HQN (Harlequin)

Parution : 10/02/2016

 

Avis de Béa 

Lorsque j’ai parcouru le catalogue des sorties HQN de février , mes yeux ont été attirés (comme par magie) par cette couverture et ce titre, il faut dire qu’il contient des mots clés prometteurs. Le résumé étant sympa, je n’ai pas hésité 😉 Merci HQN ^^

Annette O’Keefe, irlandaise d’origine,  est photographe dans un journal écossais. C’est là qu’elle rencontre Mack Lennox, acteur qui  fait une brillante carrière à  Hollywood, mais qui est écossais. Leur premier contact ne se passe pas vraiment dans le calme, et la jeune femme rebelle intrigue l’homme à qui aucune femme ne résiste. Piqué au vif ,Mack va tout faire pour revoir Annette, en utilisant sa notoriété, ce qui ne va pas plaire du tout à Annette . Et plus l’irlandaise est énervée, plus l’écossais est attiré…

Je connaissais le charme écossais à travers celui des Highlanders et je dois reconnaître que j’étais curieuse de découvrir les habitants de ce pays, qui m’attire beaucoup, de nos jours. Et bien je n’ai pas été déçue car Mack Lennox tient le roman à lui tout seul. Elizabeth Crest dresse le portrait d’un homme d’age mur, qui a fait des choix et les a assumé, qui sait ce qui veut et qui fait tout pour l’avoir bref l’homme idéal. Face à lui, Annette est inconstante et survoltée. Leurs rapports sont explosifs ! Tout au long de notre lecture,l’auteur nous fait faire des jolies ballades en Ecosse, ses descriptions m’ont charmé et m’ont donné encore plus envie de visiter ce pays. Par contre, même si dans l’ensemble j’ai trouvé que la plume de l’auteur était fluide, certains passages sont traités un peu rapidement (ils dansent et hop ils sont au lit) et il a fallu que j’en relise d’autres pour bien saisir le sens (je crois que c’était le prénom de l’autre garçon, Mollie, qui m’a perturbée :s ).

Je ne sais pas trop quoi penser d’Annette mais je n’ai pas trop accroché au personnage. Alors certes sa rencontre avec Mack ne se fait pas dans les meilleures conditions mais elle passe le plus clair de son temps à lui hurler dessus ou à lui chercher des poux. Elle n’est pas claire dans sa manière d’être avec lui, c’est une championne de la douche écossaise (oui je sais c’est facile lol) Elle n’assume pas ses choix et se cache derrière sa foi pour éviter de prendre des décisions …Pourtant elle a du caractère, trop peu être !

Mack n’est pas parfait, sinon il serait ennuyant , mais pas loin ! En plus d’être barbu et sexy, c’est un homme intelligent, obstiné et patient… Heureusement pour Annette d’ailleurs. Elle n’est pas du tout son genre habituel de femme et pourtant son instinct le pousse vers elle. Malgré les prises de bec, elle va faire naître en lui des sentiments inconnus jusqu’à lors, qui le déstabilise et ça, il n’a pas l’habitude de l’être.  Par chance, il est bien entouré, son frère, son assistante et ses amis d’enfance, l’aide à coup de conseils (plus ou moins judicieux) à gérer cette situation.

Malgré les échanges haut en couleur entre Mack et Annette il manquait, à mon gout, un peu de piment. J’ai, quand même bien aimé cette romance. C’est plutôt bien écrit, rythmé, drôle et dépaysant. C’est un bon moment de lecture. Entre l’Ecosse et le beau gosse, on ne s’ennuie pas 😉

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *