Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Seuls au monde
formats

Seuls au monde

Description et infos

Ils ne se supportent pas mais vont devoir cohabiter sur une île déserte paradisiaque.

Pour Déborah, Daniel Saint-Ferrant, le prestigieux patron qu’elle assiste fidèlement depuis plus de six ans, est un playboy égocentrique, irrespectueux et capricieux.
Pour Daniel, Déborah Evreux est une assistante efficace et irremplaçable… mais parfaitement ennuyeuse, coincée et tout sauf attirante.

Lorsqu’ils prennent conscience qu’ils sont les deux survivants du crash de leur jet privé, le soulagement de ne pas être seul sur cette île au décor paradisiaque se mêle à l’appréhension face à la perspective d’une cohabitation forcée. Car, en dehors du contexte purement professionnel, ils ne se supportent pas, c’est un fait. Mais il se pourrait bien que le soleil tropical leur permette de se voir l’un et l’autre sous un tout autre jour…

 

Auteur : Caroline Mongas

Editeur : Harlequin HQN

Parution : 21/09/2016

 

 

Avis de Béa 

NetGalley est mon nouvel meilleur ami (juste après Amazon lol) j’adore aller y flâner… Et je les remercie, ainsi qu’Harlequin, de m’avoir permis de découvrir cette petite perle …

Daniel Saint-Ferrant  est riche, doué et beau . Il le sait, il en use …et en abuse. Enfin c’est surtout ce que pense Déborah Evreux, son assistante dévouée depuis six ans. Niveau travail, ils sont parfaitement synchrones… mais uniquement au travail ! Sinon ils sont les opposés total : elle n’a pas de vie sociale, il en a pour dix. Elle collection les dossiers et lui les conquêtes et les voitures ! Lorsqu’ils sont dans la même pièces, les réflexions, plutôt désobligeantes, fusent ! Alors imaginez les, tout les deux, seuls survivants d’un crash d’avion …sur une île déserte… C’est juste l’enfer sur Terre ! Mais souvent l’adversité fait ressortir le meilleur, ou le pire, chez les gens ! Font ils réussir à allier leurs forces ou juste à s’écharper ? La promiscuité et l’isolement vont ils faire émerger ce qu’ils ont au plus profond d’eux ?

Je ne vais pas vous cacher plus longtemps mon ressenti sur ce roman… Je l’ai dévoré !!! De la première à la dernière page, Caroline Mongas nous tient au creux de main ! Une plume directe, vive, très drôle et super addictive ! Elle ne va pas ménager ses deux protagonistes, pour notre plus grand plaisir. Dès le départ, la tension « explosive » entre Daniel et Déborah promet de belles choses, leurs chamaillerie sont acerbes et très drôles ! Même si le thème du boss sexy et de l’assistante banale n’est pas une nouveauté, il est bien revisité ici. L’auteur va les pousser au bout de leurs forces et de leurs ressources, faire ressortir des choses qu’ils ont enfouis au plus profond d’eux car leur survie en dépend… car je vous préviens le crash n’est qu’une étape, Caroline Mongas leurs réserve, ainsi qu’à nous, de sacrés surprises ! Nous sommes accrochés à notre lecture, avide d’en savoir plus, le cœur palpitant … Que du bonheur ! Notre attention n’est rivée que sur eux, c’est une chose rare, sur la dynamique de leur couple, sur leur aventure et on ne s’ennuie pas une seule seconde. Les clins d’œil de l’auteur, sur des émissions contemporaines (et non on échappera pas à la référence à Kho Lanta lol) ancre vraiment son récit dans la vraie vie… ça pourrait presque nous arriver (rhoooo déjà que j’ai peur en avion !!)

Déborah est un bourreau de travail, elle ne vit que pour et par lui ( Daniel dit d’elle qu’elle est un cyborg lol). Jeune femme solitaire, sa seule distraction est les disputes avec son patron … d’ailleurs elle y met beaucoup cœur lol Mais au fil de notre lecture nous découvrons l’autre Déborah, la romantique, la sensible et c’est joli de la voir changer et se lâcher…

Daniel est l’homme qu’on adore … claquer ! Il représente tout ce qu’on aime et qu’on déteste. Riche de naissante, doué, beau et arrogant … n’en jetons plus, la coupe est pleine ! Et comme Déborah, il va finir par montrer son vrai visage, par enlever sa carapace et c’est ça qui est bon, de découvrir l’homme sous le costume (et je ne parle pas que de ses tablettes de chocolat !!)

Seuls au monde est un huis clos original, mouvementé, passionné et drôle ! On passe un très bon moment et je vous le conseille vivement ^^

***

Dotée du superpouvoir de ne jamais vieillir, Caroline Mongas a manqué une carrière d’agent secret, de danseuse étoile et d’astronaute, et se venge depuis maintenant plusieurs années dans ses romans. En attendant de partir sur la lune (éventuellement avec Viggo Mortensen) où elle habite déjà à mi-temps, elle écrit des nouvelles, des feuilletons et des romans. Comédie fantastique ? Saga historique ? Romance ? Elle explore tous les genres avec une seule envie : embarquer le lecteur dans toutes sortes d’aventures.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *