Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Sept Tombes et Pas de Corps : Charley Davidson tome 1
formats

Sept Tombes et Pas de Corps : Charley Davidson tome 1

51hhw7rLfFL._SX307_BO1,204,203,200_

Description et infos

VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C’EST MOI.
Douze chiens de l’enfer se sont échappés. Leur but : me tuer, moi, Charley Davidson, faucheuse hors du commun et détective privée à mes heures, et rapporter mon cadavre à Satan. Mais j’ai d’autres chats à fouetter : comme mon père disparu alors qu’il menait une enquête des plus étranges ou encore mon ex-meilleure amie qui me hante nuit et jour, une épidémie de suicides qui laisse les autorités perplexes et mon fiancé qui s’est attiré les faveurs d’une célébrité locale… Le moins qu’on puisse dire c’est que je ne passe pas la meilleure semaine de ma vie.
« Hilarant et émouvant, sexy et surprenant. Indispensable ! » J.R.Ward, auteur de La Confrérie de la Dague Noire.
Auteur : Darynda Jones
Editeur : Milady
Parution : 28/08/2015
Avis de Béa
Je suis fan de Charley depuis le premier tome. C’est donc avec un petit cri strident et un petit pas de danse que j’ai accueilli ce roman. Merci à Aurélia et aux éditions Milady pour me l’avoir envoyé.
La vie de Charley est en danger… enfin plus que d’habitude. Quelqu’un a invoqué Douze chiens de l’Enfer pour la tuer. Même si Charley ne prend pas la menace très au sérieux , Reyes et le Dealer, eux, s’en soucient … Surtout que les prophéties autour de la jeune femme sont vraiment très floues. Notre détective préférée continue son train train, en essayant d’aider au mieux son prochain et de ne pas s’attirer les foudres d’autres méchants : résoudre le mystère des lettres de suicide qui intriguent la police, retrouver des corps qui ont disparu, ainsi que son père qui ne répond plus au téléphone et surtout empêcher cette journaliste hystérique de poser les mains sur « son promis » La routine en quelque sorte …
Une fois de plus, j’ai adoré ce tome. Au fil des épisodes, je suis devenu une inconditionnelle des délires de Charley, et par la même occasion, de la plume de Darynda Jones. Il n’y a pas de temps mort, les événements s’enchaînent mais sans lourdeur. Nous sommes entraînés dans le rythme de vie de Charley, et il faut s’accrocher pour la suivre, elle n’arrête pas une seconde surtout que l’heure est grave ! Notre Charlotte est en quelque sorte obligée de grandir, de découvrir qui elle est vraiment et de mesurer la taille de son Don et de ses capacités, mais à sa manière à elle, évidemment,  et c’est ça qui est bon ! Une fois de plus, ce roman est bourré d’humour et même quand elle est vraiment mal, elle arrive à nous faire sourire. Charley ne peut pas s’empêcher de dédramatiser toutes les situations même les pires (au grand dam de Reyes) et c’est génial ! J’aime sa manière d’être et de positiver, sa bonne humeur (même sans caféine) est communicative. Certaines de nos interrogations précédentes vont trouver des réponses, d’autres vont nous laisser encore plus perplexe… Dans ce tome, l’auteur va développer les émotions de ses personnages, des faits (heureux comme tristes) vont bouleverser notre héroïne au plus profond d’elle même, mais aussi ses proches. On retrouve un Reyes plus tourmenté (si si c’est possible !), il se fait beaucoup de soucis pour le bien être de sa fiancée et cela va provoquer des situations délirantes, mais aussi des moments très tendres (à plus d’une reprise, il m’a crevé le cœur :s)
Leur entourage est aussi addictif que les deux principaux protagonistes, on adore retrouver Cookie, Obie, Garrett et les autres et ravie d’en apprendre plus sur Le Dealer.
L’univers, créé par Darynda Jones autour de Charley et Reyes, est un cocktail que l’on peut consommer sans modération. L’auteur nous annonce des heures sombres avec ses derniers rebondissements et j’ai vraiment hâte d’avoir le prochain tome entre les mains…
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *