Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Sans Foi Ni Loi : Hades Hangmen tome 2
formats

Sans Foi Ni Loi : Hades Hangmen tome 2

 

Description et infos

 

La beauté peut être une malédiction, la foi une prison. Seul l’amour peut vous délivrer 

Chaque jour, Kyler Willis savoure la liberté des grands espaces sur sa moto, boit sans limite, et s’envoie en l’air avec les femmes les plus sexy. Désormais vice-président d’un gang de bikers, il ne se prive de rien… jusqu’à ce qu’une blonde torride entre dans sa vie. Celle que son club et lui ont récemment tirée d’une secte sordide. Contraint de s’occuper d’elle, il s’aperçoit qu’outre un corps de rêve, elle serait peut-être la seule à pouvoir lui offrir l’impossible : un amour inconditionnel. Mais le nouveau prophète qui guide la secte est bien décidé à ne pas abandonner la jeune femme aussi vite.

Auteur : Tillie Cole

Editeur : Milady Romance

Parution : 26/05/2017

 

Hors La Loi

Attention cet avis contient des spoilers si vous n’avez pas lu le premier tome 

 

Avec le premier tome de cette série, Tillie Cole m’a rendu accro à son univers de bikers, ainsi qu’à sa plume, et j’avais hâte de connaître la suite des aventures des Hades Hangmen. Un grand merci aux éditions Milady de m’avoir envoyer ce roman.

Dalila « Lila » a été sauvée de la communauté dans laquelle elle vivait recluse depuis toujours, contre son gré, lorsque les Hangmen, menés par Styx leur président, sont venus prendre l’Ordre d’assaut afin de récupérer Mae, sa sœur d’infortune et régulière de ce dernier. Quand Ky, le vice président du Club, a posé les yeux sur la jeune femme pour la première fois, alors qu’il la sortait de sa prison, il a été troublé. Pourtant les belles meufs, ca le connaît ! Même après plusieurs semaines à vivre dans le Club, Lila ne se fait pas à sa nouvelle situation, et comme Ky fait une fixette sur la jolie blonde, il est mandaté, par son président, pour lui faire découvrir le monde extérieur. La jeune femme qui se croit maudite arrivera t elle à se faire à ce monde peuplé d’impies ? Ky pourra t il museler l’attirance qu’il ressent pour elle ?

Avec le tome précédent, Tillie Cole posait les premières pierres de son histoire et j’ai vraiment été séduite par le sujet ainsi que par ses mots, qui sont directs et percutants. Je pensais retrouver ici à peu près la même chose et j’en étais ravie… Je ne m’attendais pas à ce que l’auteur passe au niveau supérieur, et ce à plusieurs niveaux. Déjà, avec les personnages, ils sont vraiment à l’opposé l’un de l’autre, Lila avec la foi et sa recherche de la pureté et Ky avec son addiction à la dépravation. Mais si on y regarde de plus près, ils ont eu tout deux une éducation qui les a conditionné, et en cela ils se ressemblent énormément. C’est peut être pour cela qu’ils vont s’attirer réciproquement malgré le gouffre qui les sépare, et que les liens qu’ils tissent sont profonds, intenses et indestructibles. Dans ce volet ci, Tillie Cole fait monter d’un cran également la pression et la violence. L’intensité de l’intrigue est augmentée par le fait que l’auteur nous donne accès aux intentions des ennemis du club, sans vraiment être précise, ce qui fait que cela nous laisse aux aguets tout au long de notre lecture car nous savons qu’il va se passer quelque chose … mais quoi ! C’est addictif !!! En ce qui concerne la violence c’est dur à expliquer ce que j’ai pu ressentir quand j’ai lu les passages sur la vie de Lila dans la communauté et par la manière dont elle arrive à justifier les actes horribles qu’elle a subi au nom du prophète, déjà le récit de l’existence de Mae était brutal, mais là encore l’auteur montre d’un cran dans l’abjection . C’est une violence physique et psychologique et cela vous prend aux tripes, vous révolte… surtout quand on sait que, de nos jours, des agissement identiques sont encore d’actualité. Personnellement, la violence qui régit la vie des Hades Hangmen est pour moi plus « tolérable » que celle subit par Lila, Mae et Maddie.

Le personnage de Lila est complexe. Elle a été éduquée pour être maltraitée par les hommes, rabaissée et violentée à cause de sa beauté. Son physique est sa malédiction. Elle a été confronté à la violence très tôt et de ce fait, elle est devenu une jeune femme docile qui accepte son sort parmi les siens. Elle n’arrive pas à trouver sa place au sein du club et c’est compréhensible car le mode de vie des bikers est à l’exact opposé de là ou elle vient. Elle n’arrive pas à accepter le fait qu’elle ait été trompé toute sa vie. Comme elle a été forcée de quitter la communauté (pas comme Mae qui avait tout fait pour s’enfuir) elle est persuadée que sa vie est là bas, et que les « méchants » sont ceux avec qui elle vit. Ky, ainsi que Mae, vont essayer de lui ouvrir les yeux sur la vraie vie et de lui faire réaliser que ce qu’elle a vécu auparavant est anormal, et c’est dur de la voir s’enfoncer dans le mensonge de son ancienne vie. Lila est détruite, marquée au fer rouge et petit à petit elle va tenter de se reconstruire grâce à la dévotion que Ky lui voue. Lila est une survivante…

J’ai adoré Ky ! Son arrogance et son attitude sur de lui cache un homme foncièrement bon. Lui aussi a été endoctriné par son père mais d’une autre manière, il profite de la vie et de tout ce qu’elle apporte de bon , il boit, il baise et il tue. Il ne s’en cache pas, il assume tout et abuse de certaines choses. Ky est franc, que se soit avec Styx ( il ne mâche pas ses mots même envers son prés’) et avec Lila. J’ai apprécié le fait qu’il lui parle normalement avec ses mots à lui pour lui expliquer les choses et lui faire découvrir l’extérieur. Même si il vénère chaque pas qu’elle fait, il ne la traite pas comme une petite chose fragile. Ses mots, ses actes la choque mais il fait tout cela pour la faire réagir … et avec une patience d’ange. Leur relation est atypique mais tellement intense. Il fait ressortir chez Lila des désirs enfouis, muselés, des choses qui l’effraie mais qu’elle ne peut pas contrôler. Et elle fait immerger chez Ky des sentiments qu’il n’aurait jamais cru être capable de ressentir… Pour elle, il est prêt à tout, et c’est beau !

Nous retrouvons également les autres frangins de Ky, assistons à l’évolution de la relation entre Styx et Mae ainsi qu’à l’étrange manège, débuté à la libération des filles, entre Maddie et Flamme ^^

Ce second opus a conforté mon premier avis sur cette série … j’adore ! C’est cash, cru et trash mais tellement addictif …  par contre âmes sensibles s’abstenir ! L’auteur nous laisse présager des heures sombres pour le club et leurs protégés et de super moments de lecture pour nous … Rendez vous en Septembre … j’ai hâte ^^

 

Tillie Cole est originaire du nord de l’Angleterre, où elle a grandi dans une ferme, entourée des animaux recueillis par sa famille. Titulaire d’un diplôme en sciences des religions, elle a parcouru le monde en compagnie de son mari rugbyman et enseigné les sciences sociales avant de s’installer à Austin au Texas. Elle a écrit de nombreux romans dans des genres très différents, pour les adultes et les jeunes adultes, rencontrant chaque fois un succès retentissant.

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *