Ruine : Les Ecorchés tome 1

by on 28 décembre 2017

Description et infos 

Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon – un ring clandestin – et la fiancée d’Alik, un tueur endurci. Un jour, elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. Quelque temps plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. Alors qu’il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Ruine. Mais celui-ci poursuit un but ignoré de tous : il recherche celui qui lui a volé sa vie et souhaite enfin assouvir sa vengeance qu’il attend depuis de trop longues années…

 

Auteur : Tillie Cole

Editeur : Milady – New Adult

Parution : 01/12/2017

 

Depuis quelques mois, Tillie Cole est devenue, pour moi, une valeur sure avec ses séries Sweet Home et Hades Hangmen (que j’adore). Quand j’ai vu qu’une autre était éditée j’étais joie, et en plus la couverture est magnifique ! Un grand merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce roman.

Kisa est la fille du Parrain russe de New York, et elle est fiancée à Alik, fils du bras droit de son père, une brute épaisse et un tueur sanguinaire. Kisa est résignée à sa vie dans le monde qui est le sien. Jusqu’au jour où elle croise un sans abri, Ruine, qui sans savoir pourquoi fait de nouveau battre son cœur. Lui, ne cherche qu’une chose : se venger de l’homme qui lui a volé sa vie. Mais la jeune femme va faire remonter en lui des souvenirs qu’il croyait perdus. Mais qui est cet homme ? Pourquoi, alors qu’il fait trembler de peur tous les hommes, il l’attire tel un aimant ?

J’avais vraiment hâte de commencer cette lecture, la couverture m’attirait (faut dire qu’elle est trop belle !) et je me demandais ce que Tillie Cole nous réservait, j’avais lu la quatrième de couverture en diagonale, pour éviter de trop me spoiler. Dès le début, j’ai été intrigué par l’histoire. Rapidement, nous comprenons que la légèreté ne va pas être de mise dans ce roman. Nous sommes plongés dans un univers violent de la mafia russe, celui de Kisa qui vit au cœur de celui ci. Elle est la fille du Parrain local, et gère, pour lui, le « Donjon », un ring clandestin plus que féroce. Elle est rompue à la brutalité, surtout avec son fiancé qui est complétement instable et qui est le fighter le plus craint du ring. Elle accepte son existence, docilement, car elle sait qu’elle ne peut pas faire autrement. Jusqu’à sa rencontre, dans le sang, avec un sans abri, Ruine, qui va la faire chavirer et l’obséder. Pour lui, elle va braver les interdits, pour l’aider. Il va réveiller en elle des sentiments qu’elle croyait morts. Alors oui, j’ai rapidement compris les liens entre les divers personnages, mais je pense que l’auteur ne les cache pas vraiment non plus. Elle énonce les faits et nous tissons la trame, grâce à ses indices, petit à petit, et c’est addictif ! Le plus important est, je pense, la façon dont elle les dévoile et leur évolution. J’ai aimé découvrir le monde de la mafia russe, je l’ai trouvé original. Mais, par dessus tout, j’ai adoré la noirceur de ce récit. L’ambiance est poisseuse, glauque, elle nous colle à la peau tout au long de notre lecture, et nous fait tourner les pages sans discontinuer. C’est de la dark romance pure et dure, les âmes sensibles devront s’abstenir car ici la violence et la brutalité sont de mises du début à la fin, que se soit sur le ring comme dans la vie de Kisa. Mais c’est aussi une belle histoire d’amour, entre deux êtres que tout oppose. L’histoire de deux cœurs brisés qui vont se retrouver, de deux étoiles qui se rejoignent. Ca prend au cœur, aux tripes… c’est tellement bon ! Je n’en dirais pas plus car je ne veux pas dévoiler les éléments, la surprise est un des gros points positif de ce roman, avec l’écriture directe et franche de l’auteur, évidemment.

Qu’est ce que j’ai aimé Kisa ! Elle est l’héritière de la Bratva, la mafia russe. A cause de cela, elle a des devoirs et elle s’y plie, souvent de mauvaises grâces. Qu’est ce qu’elle m’a émue ! Elle est gentille et généreuse. Elle vit dans une cage dorée. Elle est adorée par son père, et par son fiancé aussi d’une certaine manière mais elle n’est pas heureuse car elle n’est pas « entière » A plus d’une reprise, j’ai eu de la peine, et peur pour elle. Mais c’est une jeune femme forte, qui vit dans la violence depuis petite, qui connaît son milieu et elle s’en sort, certes souvent en faisant le dos rond, mais elle gère ! L’arrivée de Ruine dans sa vie va tout faire éclater en morceau, toutes ses certitudes vont se briser et elle va enfin voir un peu de lumière …

Ruine … est en quelque sorte une énigme. Sa vie d’avant a disparu le jour ou il est arrivé au goulag. Tout ? Non, seul son désir de vengeance persiste. Il a été transformé en machine à tuer et ne se rappelle que de ça. Il n’a qu’un but : avoir la peau de celui qui lui a volé sa vie. Sa rencontre avec Kisa va changer certaines choses mais pas son objectif. Ruine est un homme brisé, qui ne connaît que la sauvagerie et le besoin de sang …

Les personnages secondaires sont importants à mes yeux :  Talia, la meilleure amie de Kisa est un amour. Son père, le Pakhan, le parrain intraitable, qui aime sa fille plus que tout, mais qui tient tout un monde sous sa coupe. Alik qui est complétement taré mais qui ne vit que pour Kisa …

J’ai adoré cette histoire sombre et terriblement addictive. Tillie Cole signe une romance dure, un conte de fée violent et émouvant … On sort changé de cette lecture … et on en redemande ! Vivement la suite !

 

***

Tillie Cole est originaire du nord de l’Angleterre, où elle a grandi dans une ferme, entourée de nombreux animaux recueillis par sa famille. Titulaire d’un diplôme en sciences des religions de l’université de Newcastle, elle a parcouru le monde en compagnie de son mari rugbyman et enseigné les sciences sociales avant de s’installer à Austin au Texas. Elle a écrit de nombreux romans dans des genres très différents, pour les adultes et les jeunes adultes, rencontrant chaque fois un grand succès.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *