Reboot

by on 5 mars 2014

 

Présentation de l’éditeur

Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est revenue à la vie, plus forte, plus rapide, plus résistante à la douleur et aux émotions. Elle est devenue une Reboot. Plus le temps de mort clinique est long, plus l’adolescent reboot est puissant et insensible. 120 minutes suffisent déjà à faire d’un adolescent normal un robot guerrier. Ce qui fait de Wren 178 l’arme la plus dévastatrice de la république du Texas. Aujourd’hui âgée de dix-sept ans, elle est l’un des meilleurs soldats de la SHER (Société Humaine d’Évolution et de Repopulation) et forme les nouvelles recrues d’une main de fer. Le dernier en date est loin de satisfaire ses exigences. Callum n’est qu’un 22, encore quasiment humain. Ses réflexes sont ceux d’un nouveau-né, il a peur de tout et semble destiné à faire sortir Wren de ses gonds. Sans trop savoir pourquoi, la jeune Reboot accepte pourtant de le prendre sous son aile. Si elle n’arrive pas à le former correctement, elle devra l’anéantir elle-même. Wren n’a jamais désobéi à un ordre, et, si elle le fait, elle subira le même sort que le jeune 22. Mais comment oublier cette incroyable sensation d’être toujours en vie, celle qui l’étreint quand elle est en compagnie de Callum ?

Auteur: Amy Tintera

Editeur : Le MSK

Parution: 12 février 2014

 

CHRONIQUE EVEY

Les éditions du MSK me propose régulièrement des lectures qu’à coup sur j’apprécie. (Merci Anne ^^). Je me suis donc lancée dans « Reboot » dans un bon état d’esprit :). Ce livre a t-il comblé mes attentes ? Est ce encore un essais marqué de la part d’Anne…? Vous le saurez dans quelques lignes!

Tout d’abord, « Reboot » c’est un univers singulier et original. Amy Tintera nous plonge dans un monde froid, où les humains dominent les reboots. Les villes s’auto-gèrent et n’interagissent quasiment pas entre elles. Elles sont séparées en deux parties, les ricos (zones riches et résidentielles) et les bidonvilles. Mais qu’importe là d’où on vient, si on reboot, on appartient à la SHER.

Les reboots sont des personnes; enfants ou adultes; qui meurent puis reviennent à la vie. Plus la personne est morte longtemps et plus elle est insensible aux émotions humaines. Cet aspect donne encore plus de froideur à l’univers d’Amy Tintera.

L’intrigue de ce premier tome est simple et sert bien les explications relatives au monde de « Reboot ». Wren est 178, elle est morte durant 178 minutes (ce qui est le record dans sa ville). Froide et arme parfaite de la SHER elle se retrouve mentor de Callum (numéro 22). Ce dernier est encore très humain et se refuse à tuer des gens. De leur collaboration va naître une alchimie vraiment belle qui va pousser Wren a réapprendre ce que c’est d’être humaine au risque de se faire tuer par la SHER.

Simple mais efficace, l’histoire entraîne le lecteur dans une envie frénétique de tourner la page pour en apprendre plus. Le rythme renforce cette envie, Amy Tintera jongle avec brio entre les scènes d’actions et celles de présentation du monde. A aucun moment on ne s’ennuie. Les courses poursuites sont fameuses. Le seul bémol sera, à mes yeux, une fin de tome qui manque de punch.

Wren est un personnage attachant dès les premières pages. Son côté froid, qui pourrait rebuter le lecteur dans un premier temps, est intriguant et nous pousse vers elle. Wren évolue au fil des pages. On en apprend aussi plus sur son passé. Cela  n’a fait que renforcer le côté fascinant du personnage. Wren fait partie des personnages féminins de YA que je préfère.

Callum, n’est qu’un numéro 22. Il a donc encore en lui une certaine dose d’humanité. Dans un premier temps maladroit, on découvre tranquillement un jeune homme ayant foie en l’homme. Ces rêves vont rapidement être brisés lorsqu’il va vivre avec les autres reboots. Alors que Wren devient de plus en plus humaine, Callum devient de plus en plus froid. Cet équilibre est vraiment très intéressant à voir évoluer.

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment apprécié « Reboot ». L’univers, les personnages et l’histoire sont riches. On en redemande! Ce roman est passé à un doigt du coup de cœur! Alors n’hésitez pas! Lisez le!

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *