Profil

25 août 2012

4 ème de couverture et infos

1995. Pour ses 15 ans, Emma vient d’avoir son premier ordinateur. Avec Josh, son meilleur ami, elle découvre le web.
Facebook n’existe pas encore, mais un drôle de bug les  connecte sur le futur, sur ce que seront leurs profils, quinze ans plus tard. Une fenêtre sur leur vie à venir : travail, amis, amours, familles. Le problème, c’est que le profil d’Emma ne lui va pas. Pas du tout.

Auteur: Jay Asher et Carolyn Mackler

Editeur: Macadam

Parution: 13 juin 2012

 

Facebook de Jay Asher

Blog de Jay Asher

 

CHRONIQUE – EVEY

Un roman sur Facebook, bien sur que cela me titille :), pas vous? Un roman qui fait parti (selon les lecteurs US) des 100 livres qu’il faut avoir lu, bien sur que je veux le lire!

« Profil » tient-il sa promesse de « best seller »? Vous le saurez dans quelques lignes.

 

L’histoire de « Profil » n’est pas très originale, Emma découvre ce qui va lui arriver dans le futur. C’est le moyen d’y arriver qui est original! Facebook!

Les choses bougent doucement, nous faisant comprendre en même temps que les protagonistes, les rouages de Facebook et surtout de l’effet papillon. Rien de révolutionnaire, toutefois l’histoire est plaisante et le message  » chaque action entraine une réaction, un changement » est parfaitement bien énoncé et martelé.

 

Un récit a deux voix, deux réactions différentes, deux avenirs différents, deux attachements différents.

Emma est le personnage féminin principal, son avenir ne lui convient pas, ce que l’on peut comprendre en lisant ses statuts Facebook. Pourtant il est assez difficile de vibrer avec elle. J’ai mis un certain temps à adopter Emma. Ce n’est pas qu’elle est désagréable, mais ses côtés « immature », « princesse », « je ne sais pas ce que je veux », m’ont rapidement gonflé. Emma fait partie des personnages que l’on a envie de prendre à pleines mains et de secouer.

Josh est l’opposé émotionnel d’Emma. Josh, on l’aime dès les premières pages. Plus jeune qu’Emma d’un an, il est pourtant plus mature et profond. C’est un véritable plaisir de lire ces chapitres.

 

Bref vous l’aurez compris, le bilan de « Profil » est en demi teinte. Malgré les originalités et la présence de Josh, le roman met trop de temps à décoller et à prendre le lecteur au cœur.

 

ps: On notera un petit plus, les lecteurs de plus de 25 ans connaitront durant leur lectures des moments de pure nostalgie grâce au modem qui grésille, au cd AOL, etc…

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.