Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Péril Mortel
formats

Péril Mortel

péril mortel_org

Description et infos

Il vient exaucer leurs dernières volontés…
Texas, vignoble de Bonneville. Le cadavre d’un pendu se balance à un arbre. Un suicide ? Le Texas Ranger Tec Bragg est persuadé du contraire. Il découvre que la propriétaire du vignoble, Greer Templeton, connaissait personnellement le défunt. Hantée par un passé douloureux, elle essaie tant bien que mal de se reconstruire. Et bien que cette jeune femme aussi fragile que charmante soit le suspect principal, Tec se sent irrésistiblement attiré par elle. Ce qu’ils ignorent tous les deux, c’est qu’un tueur en série traque, un par un, tous les anciens amis de Greer. Et qu’elle est la suivante sur sa liste.
« Les fans de Stieg Larsson vont se régaler des romans parfaitement rythmés de Mary Burton »
Publishers Weekly 
Auteur : Mary Burton
Editeur : Milady Romance
Parution : 26/06/2015
Avis de Béa 
Mary Burton m’a séduite avec son premier roman. Depuis je n’ai jamais été déçue. C’est donc les yeux fermés que j’ai sélectionné ce livre dans la sélection Milady, et je remercie Aurélia de me l’avoir envoyé.
Tec Bragg est un Ranger expérimenté, et relativement solitaire. Appelé sur une scène de suicide, il trouve rapidement que celui ci est en fait un crime maquillé. Ses investigations vont le mener vers Greer Templeton. Propriétaire du terrain sur lequel a été trouvé le corps, la jeune femme est très secrète et ne vit que pour son exploitation agricole. Avec l’avancement de l’enquête, les preuves se dirigent toutes vers la jeunesse mouvementée de Greer et le Ranger va se rapprocher de la jeune femme. Bragg va devoir trouver la personne responsable de tout ces meurtres, tout en gardant la tête froide car Greer lui est de moins en moins indifférente…
Cette fois encore, j’ai passé un super moment de lecture. Mary Burton a l’art et la manière de nous accrocher dès les premières lignes pour ne nous lâcher qu’à la fin. L’auteur fait monter la pression progressivement, nous laissant prendre connaissance des éléments principaux pour que nous puissions nous faire notre idée… mais elle nous emmène habillement à l’opposé, nous fait douter et nous surprend. Comme à chaque fois, je me suis laissée avoir par le style de Mary Burton, avec grand plaisir.  J’ai, également, beaucoup aimé les protagonistes, les principaux comme les secondaires. Bragg et Greer sont deux êtres qui ont un passé lourd, qui les hante toujours. Leur relation prend le temps de se mettre en place ce qui correspond bien à leur personnalité sauvage et indépendante. J’ai apprécié retrouver le ranger Winchester et sa femme Jo, ainsi que Danni, déjà rencontrés au cours des précédents romans de l’auteur.
Cet opus n’est pas seulement une histoire d’amour, elle est d’ailleurs en retrait et peu présente, par rapport à l’enquête policière. C’est aussi une leçon de vie sur plusieurs sujets sensibles comme le pardon ou la famille ( j’ai délibérément oublié de vous parler de Mitch ^^) mais sans moralisme, tout en douceur. Encore une fois ,j’ai été bluffée … et j’en redemande 😉
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *