Passion Dévorante : Clash tome 3

11 juillet 2018

Description et infos 

Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir. 

La façon dont elle le regarde, le rouge sur ses joues quand ils se croisent… Church n’a aucun doute sur l’attirance que Dixie éprouve pour lui. Avec n’importe quelle autre femme, il en aurait profité depuis longtemps. Mais Dixie Carmichael est la jeune femme la plus lumineuse et bienveillante qu’il ait jamais rencontrée, aussi s’est-il juré de ne pas lui faire de mal. Voilà pourquoi il l’a toujours maintenue à distance. Seulement aujourd’hui Dixie est la seule à pouvoir les aider, lui et sa famille. Alors si pour cela il doit la manipuler, tant pis…

Auteur : Jay Crownover

Editeur : Harlequin Collection &H

Parution : 04/04/2018



Passion Brûlante   Passion Coupable

Attention spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents

(Marked Men et Clash) 

J’ai ce tome dans ma PAL depuis sa sortie… Je le voyais tous les jours et à chaque fois je me disais qu’il fallait que je trouve le temps de le lire… Avec la parution du tome quatre, je me suis dit c’est le moment ! Je me suis posée et j’ai commencé ma lecture …

Dixie et Church travaille ensemble au bar de Rome Archer. Elle comme serveuse et lui est videur. Elle est une bouffée d’air frais pour tout son entourage, lui est plutôt taciturne et solitaire. Elle n’a d’yeux que pour lui, et lui essaie de regarder ailleurs. Quand vient le moment pour Church de rentrer dans sa famille, et qu’il a besoin de l’aide de Dixie pour arrondir les angles, elle accepte sans hésiter. Dixie va t elle réussir à briser la carapace que Church a construit autour de lui pour se protéger ? Church va t il laisser la lumière de Dixie illuminer sa vie ?

Il ne m’a fallu que quelques lignes pour me remémorer pourquoi j’aime autant la plume de Jay Crownover et pour me tancer d’avoir attendu si longtemps pour lire ce troisième opus. Dans les précédents volets de la série mère, Marked Men ainsi que dans les premiers Clash, l’auteur nous avait déjà mis la puce à l’oreille en présentant ses personnages. Depuis lors, j’avais hâte de connaître l’histoire de Church et Dixie, deux êtres que tout oppose. Dixie connait les frères Archer depuis longtemps et elle travaille pour Rome, comme serveuse dans son bar. Elle partage avec tout son entourage sa bonne humeur et son optimisme sans faille. C’est au travail qu’elle rencontre Church où il a le poste de videur, il a servi son pays avec son patron, et quand il a été démobilisé c’est auprès de son frère d’armes qu’il a cherché refuge. De le voir tous les jours, si prévenant et gentil malgré son air maussade, Dixie est tombée sous le charme. Quand vient l’heure, pour Church, de rentrer auprès des siens et surtout de justifier sa longue absence, il a besoin d’un alibi et la petit rousse toujours souriante en est un tout trouvé. Quand il lui demande de l’accompagner dans sa famille pour un court laps de temps, Dixie n’écoute que son grand coeur et accepte. Elle y voit une opportunité pour mieux le connaitre et découvrir ce qui se cache derrière les barricades qu’il a dressé autour de lui. Lui, malgré son attirance pour la jeune femme, résiste. Embourbé dans son passé sombre, il a peur de lui faire du mal. Ce retour aux sources va t il les rapprocher ? Et leur permettre de s’ouvrir l’un à l’autre ? Depuis que j’ai découvert l’univers coloré et les personnages torturés de Jay Crownover, je suis sous le charme. J’aime les duos improbables qu’elle forme.  Chaque roman est une surprise et me conforte dans mon addiction. Et celui ci ne fait pas exception, j’ai même l’impression qu’il est même un cran au dessus. J’ai adoré cette histoire de début à la fin. L’auteur garde à peu prés les mêmes bases que pour ses précédents romans. Jay Crownover réunit deux âmes abimées afin de les sublimer, elle aborde des sujets actuels avec beaucoup de justesse et elle rajoute un petit truc en plus qui met du piquant là où il n’en manque pas vraiment, mais qui nous rend encore plus accro ! J’ai adoré que l’action soit délocalisée. Pour une fois, l’auteur va nous faire voir du pays, nous faire sortir de Denver pour allez plus au Sud. Le voyage qu’entreprennent Dixie et Church va leur permettre d’apprendre à se connaître. Entre eux va commencer une sorte de jeu du chat et de la souris. Ils se cherchent, se rapprochent mais ont peur de se bruler. Leur relation est compliquée, oscillant entre raison et passion et cela nous fait vibrer.

Je dois avouer que, pour moi, c’est la personnalité pétillante et enjouée de Dixie qui fait la différence. J’ai adoré son optimisme, sa manière de voir les choses et le monde. Dixie n’a pas eu la vie vraiment facile mais elle préfère voir le verre à moitié plein et j’ai adoré ça ! Elle voit le meilleur dans le monde et surtout dans les gens. Alors on pourrait croire qu’elle vit dans un monde utopique mais pas du tout. Elle est consciente des choses qui l’entoure mais elle opte de voir le bon et le beau. Et j’adhère totalement avec sa manière d’être. C’est une femme forte qui a du caractère et qui tente de garder le sourire en toutes circonstances. J’aime qu’elle soit une romantique indécrottable qui croit au Grand Amour… Bref j’ai adoré Dixie !

Church trimballe de sacrés casseroles … Et pas uniquement celles qu’il a ramené du front. Il n’a pas eu une enfance facile,  il a subit son lot de perte et de douleur. Il a eu recourt à une solution de facilité pour lui mais maintenant il doit en affronter les conséquences et ce n’est pas facie pour lui. Il est conscient de ce qu’il a fait, mais ne sait pas comment se faire pardonner. Sa maladresse est touchante. Son comportement défaitiste est parfaitement contre balancer par l’attitude positive de Dixie. Sa rencontre avec la jeune femme va illuminer sa vie et réchauffer son coeur. Elle va l’aider et le soutenir. Church le gros dur va révéler ses faiblesses et enfin les affronter . Sa détresse m’a beaucoup émue. On comprend aisément pourquoi Dixie est tombée sous son charme du Sud.

Evidement on retrouve certains des personnages des tomes précédents. C’est bref mais c’est bon ! Nous allons faire la rencontre de la famille de Church et j’ai vraiment apprécié ces gens au grand coeur… Avec une petite préférence pour Elma Mae.

Jay Crownover nous livre un road trip sexy et mouvementé, avec des personnages attachants, haut en couleur et attendrissants, et qui nous tient en haleine. L’auteur met en place son prochaine volet en nous préparant le terrain pour son futur couple. A peine partie, j’ai hâte déjà de retourner à Denver ^^

***

D’abord autopublié, Jay Crownover est aujourd’hui une auteur de best-seller. Comme ses personnages, elle est passionnée de tatouages. Accro à la musique, elle aurait aimé être une rock star mais c’est finalement vers l’écriture qu’elle s’est tournée. Elle vit dans le Colorado avec ses trois chiens.

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.