Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique On n’oublie pas les petits …. n°38 – Spécial Sombreterre
formats

On n’oublie pas les petits …. n°38 – Spécial Sombreterre

85

 

Présentation de l’éditeur

Victor est un petit garçon assez solitaire. Il a été adopté et ne s’entend pas très bien avec sa famille. Il aimerait connaître ses origines. Un jour, une petite fille, Aliana, vient le chercher et lui annonce qu’il est celui qui pourra sauver son monde : le monde de Sombreterre, monde des esprits et des fantômes, dont il est originaire. Avec elle, Victor part affronter son destin.

Auteur: Cassandra O’Donnell

Editeur: Flammarion

Parution: 06 avril 2016

 

CHRONIQUE EVEY

 

Quand on m’a dit « Cassandra O’Donnell + nouveau jeunesse » j’ai dit « BINGO ! ». C’est donc avec un réel plaisir que je me suis engagée dans l’univers de Sombreterre. Et vous savez quoi ? J’ai adoré ce voyage !

 

Victor est un garçon pas vraiment comme les autres. A l’école d’ailleurs il ne fait pas parti des gens « populaires ». Malgré tout, notre jeune héro mène une vie agréable entourée de sa tante, son oncle et son meilleur ami Lucas. Un beau jour, une nouvelle fille arrive à l’école, Aliana. Elle aussi est différente. Elle se lie facilement d’amitié avec les deux garçons et plus particulièrement Victor qui tout comme elle voit des choses que les autres ne peuvent pas voir.

L’intrigue principale est parfaitement menée du premier au dernier chapitre. On sent que l’auteur métrise son sujet. Dans un premier temps nous découvrons les personnages et la ville, puis petit à petit des informations sur les choses surnaturelles sont données aux lecteurs. Une fois cette première phase de présentation passée, Cassandra O’Donnell ne laisse plus son public reprendre son souffle.  Les évènements se succèdent sans toutefois donner l’impression de « trop ». Le rythme est soutenu mais ne lasse pas. L’intrigue se résout peu à peu. Mais attention, une fois la dernière page tournée on est frustré car on a encore pleins de questions dans la tête.

L’univers développé dans « Le Monde Secret de Sombreterre » est proche du notre avec en prime du surnaturel. Dans ce premier tome Cassandra O’Donnell pose les bases. Elle nous donne les clés suffisantes sans alourdir le tout de détails inutiles. J’aime beaucoup la dualité lumière / ombre qui je trouve, est très parlante au jeune public. Et même si l’auteur par moment nuance cette dualité, cela n’est pas perturbant, cela fait grandir le lecteur.

Victor est un garçon très sympathique. J’adore son petit coté farfelu. Il est aussi facétieux et c’est craquant. Les périodes de doutes où lui seul voit les ombres sont touchante. Ses visions lui pèsent.

Aliana est une petite fille très intelligente, voir brillante. Elle réfléchie vite, met en place rapidement ses stratégies, … Ce n’est pas n’importe quelle petite fille. Son côté sure d’elle, et un peu supérieur aussi, m’ont fait l’adorer. Aliana n’est pas un personnage lise, sans défaut, non elle est, entre autre, arrogante. Mais cela ne gêne pas car son audace efface tout.

Lucas est un personnage secondaire important. Meilleur ami de Victor, ce dernier est intelligent mais cartésien. L’arrivée d’Aliana va bousculer sa vision du monde. Lucas n’as pas sa langue dans sa poche et cherche toujours la jeune fille.

 

« Le Monde Secret de Sombreterre » est un roman parfait pour les jeunes lecteurs. Et je dois avouer que je l’ai préféré à la saga « Malenfer ». J’y trouve une mythologie qui me convient mieux. D’ici un an ma fille va pouvoir se pencher sur ce genre d’écrit et je pense que ce livre de Cassandra O’Donnell sera un des premiers que je lui mettrai entre les mains. Parents, faites le saut et rentraient dans ce roman qui, à coup sur, fera mouche auprès de vos enfants.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *