On n’oublie pas les enfants n°2

30 décembre 2012

Mékeskispasse?

Présentation de l’éditeur:

MÉOUKIVONT ?
MÉKESKEÇÉ ?
MÉKESKISPASSE ?
MÉKÉSKIFONT ?
MÉKESKISCACHE ?
MÉKESKIRGARDENT ?
MÉKESKISCOUCHE ?

Un album surprenant, étrange et beau dont les images se déplient pour nous montrer une autre version des choses !

CHRONIQUE

Voici un livre assez atypique. Tout d’abord par sa présentation. Les pages de droite se déplient pour dévoiler au lecteur un animal, une astuce, … J’ai vraiment adoré ce principe. Chaque page est une surprise.

Les mots sont utilisés avec intelligence et astuce. J’ai vraiment aimé cet aspect du livre. On sent que l’éditeur souhaitait faire un livre tirant les enfants vers le haut. Alors pourquoi….? Pourquoi avoir utiliser une écriture de type SMS? Cela gâche totalement tout le travail sur les mots.

Les illustrations sont particulièrement bien faites. Elles sont réalistes et léchés. On les verrait parfaitement dans un livre de sciences. Mais ici, elles ne semblent pas à leur place. L’univers de « Mékeskispasse » est sombre et dur. Je ne dis pas qu’il faut impérativement des illustrations gentillettes et colorées. Mais qu’il faut adapté son univers à celui du public visé. Et pour moi, ce n’est pas le cas ici.

Bref, mon avis sur ce livre est en demi-teinte. J’aime son concept et l’univers qui en ressort, mais je n’aime pas l’orthographe SMS utilisée et la non adaptation au public des illustrations.

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.