Night School tome 2

29 novembre 2012

Présentation de l’éditeur et informations

Ne faites confiance à personne…

En exclusivité mondiale, le deuxième tome de la série événement publiée dans plus de vingt pays, et déjà best-seller en Allemagne et en Angleterre !

Humiliée de devoir la vie sauve à d’autres qu’elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain…
La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d’élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s’exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu’ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l’ombre.
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l’Organisation. Mais que faire quand l’amour et la mort s’invitent au bal des menteurs ?

Auteur : C.J. Daugherty

Editeur : R

Parution: 22 novembre 2012

 

CHRONIQUE EVEY

 

Je suis toujours très méfiante quand il s’agit du second tome d’une saga, surtout quand j’ai adoré le premier. Night School tome 2 va t-il s’en sortir avec une chronique positive? Va t-il répondre aux attentes des lecteurs fans du premier tome? Verdict dans quelques lignes.

 

Quel bonheur de retrouver l’atmosphère de Night School. Cette une ambiance bien particulière qui alterne entre les moments de tension et les passages futiles (choix de la robe de bal). Dans ce tome l’histoire commence sur les chapeaux de roue. Allie est à Londres (chez elle) et se retrouve poursuivie par des inconnus alors qu’elle rentre d’un après midi avec ces anciens amis. Heureusement le père de son amie Rachel est là pour la sauver. Après donc quelques chapitres, nous revoilà à Cimmeria, les élèves déjà revenus de « vacances » aident à la remise en état de l’école. Les cours reprennent vite tout comme les Night School. Allie découvre dès le premier cours qu’elle est encore loin d’avoir le niveau des autres et se met à douter d’elle. Heureusement Sylvain va l’encourager. Enfin heureusement… pas spécialement quand on s’appelle Carter :).

Ce tome alterne entre deux intrigues. La première tourne autour de l’école, des ambitions de Nathaniel et de la famille d’Allie et la seconde autour des amours de notre jeune héroïne. Ce rythme permet d’équilibrer le roman et d’ainsi le rendre attrayant pour un public plus large. Si on n’aime pas l’action on a les scènes de romance et inversement. Si on aime les deux et bien on se retrouve complètement happé par le roman. Personnellement j’ai énormément apprécié les parties sur l’héritage d’Allie. Cette partie de l’intrigue donne une vraie profondeur au roman, le faisant passer de simple romance gentillette à roman palpitant et complexe. Bien que l’on en apprenne plus sur Nathaniel, on se rend compte en refermant le roman que l’on ne voit encore pour le moment que la partie émergée de l’iceberg. Et on hurle intérieurement: « Je veux en savoir plus! »

Dans ce tome, Allie a toujours autant de mal avec les garçons. Bon en même temps ce n’est pas que de sa faute. Carter ne lui fait pas vraiment confiance et elle en souffre. Cela la pousse vers Sylvain. Cœur d’artichaut, je ne crois pas, mais dans le doute, oui . Allie est touchante, elle ne veut blesser personne. Cela est impossible… Et puis, il faut avouer tout de même quelle est parfois nunuche ;).

 

Carter est égal à lui même. Il aime Allie et souhaite la protéger contre tout et tous. Mais voila, à vouloir trop bien faire il en devient étouffant. Plusieurs fois je me suis mise à la place d’Allie et je dois dire qu’un garçon comme ça ne ferait pas long feu avec moi.

Sylvain revient en force dans ce tome. Il devient l’ami incontournable. De plus la présence de Nicole (petite amie? Ex? Amie?) renforce le pouvoir d’attraction du jeune français. Sylvain saura dans ce tome être là quand Allie à besoin de réconfort, d’écoute et d’aide.

 

Bref vous l’aurez compris ce tome m’a plu et ce malgré quelques frivolités inutiles La saga Cimmeria devient de plus en plus prenante, l’histoire s’étoffe pour le plus grand plaisir du lecteur. J’ai hâte de pouvoir lire la suite, beaucoup de questions restent sans réponse lorsque l’on referme le livre. Que l’on me donne le tome 3!

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.