Attirances : Nés à Minuit tome 1

Nés à minuit, Tome 1 :  Attirances

4éme de couverture et infos 

L’été s’annonce mouvementé pour Kylie. Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l’envoient dans une colo spécialisée pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun : ici cohabitent sorciers, vampires et autres créatures de la nuit. Tous sont persuadés que Kylie n’est pas là par hasard… Sa présence aurait-elle un lien avec le rôdeur fantomatique qui la poursuit sans répit ? 
Kylie tente de comprendre sa véritable nature. Et comme si sa vie n’était pas assez compliquée, Derek, un être féerique, et Lucas, un loup-garou irrésistible, semblent tous deux déterminés à la séduire. Alors qu’elle cherche sa place dans ce nouveau monde, Kylie saura-t-elle accepter qui elle est vraiment ?
Auteur : CC Hunter
Editeur : Michel LAFON
Parution : 29/09/2011
Chronique d’Evey

Dès que j’ai vu la couverture du roman sur le catalogue Michel Lafon, j’ai su qu’il fallait que je lise ce roman. Mais je tiens à faire tout de suite une précision. « Nés à minuit » est un roman Jeunesse (+13 ans) et en aucun cas un Young Adult, bien que certaines scènes soit « hot ».

Ceci étant « Nés à minuit » est frais et présage une saga bien plus complexe et sombre que ce que l’on ne pourrait penser au premier abord.

« Nés à minuit » est le premier tome d’une tétralogie et cela se sent au niveau du rythme. L’auteur a créé un univers complet et elle doit nous le présenter. Alors parfois, vous aurez l’impression que le roman manque un peu d’action. Pourtant à aucun moment le livre n’est lent ou ennuyeux, les diverses informations sur l’univers de CC Hunter sont intéressantes et essentiels au bon fonctionnement de la saga. Cela palie largement le manque d’action. Ce premier tome rempli parfaitement sa fonction d’introduction et laisse présager grâce aux derniers chapitres une saga haute en couleur, riche et sombre.

Comme vous l’aurez compris, ce premier tome n’est pas vraiment centré sur une intrigue. Soit il y en a une, mais elle n’est pas au premier plan. CC Hunter nous propose une trame simple et rapidement résolue, cela n’empêche pas l’auteur de réussir à surprendre le lecteur. Je ne vous dévoilerai pas l’intrigue car elle arrive assez tardivement dans le roman et je ne voudrais pas vous spoiler. Sachez juste qu’elle est assez surprenante et qu’elle m’a fait penser à une aventure du club des 5 (attention ceci n’est pas péjoratif).

Dans « Nés à minuit », vous allez pouvoir croiser, des vampires, des fées, des sorcières et des loup-garou. A priori CC Hunter nous réserve encore des surprises sur les races présentent dans sa saga. J’ai beaucoup aimé les différents caractères dominants des races. Ici, personne n’est 100% gentil, même les fées. Les petites fourberies ou astuces sont de mise. CC Hunter réussi parfaitement a intégrer les caractéristiques surnaturelles aux comportements ado. Vous verrez c’est jubilatoire! Une louve jalouse, surtout quand elle a les hormones en ébullition c’est un vrai bonheur!

CC Hunter joue dans son roman sur les stéréotypes mais cela n’est gênant à aucun moment. Elle réussi à rendre cocasse et plaisant ces adolescents types. Je suis sure que vous aussi vous allez même complètement craquer pour eux.

Kylie m’a fait penser à Zoey (« La Maison de la Nuit ») sous bien des angles. La jeune fille a du mal à se décider en amour, elle attire tout ce qui bouge et qui à un sexe masculin, enfin presque. Parfois, vous allez avoir envie de la baffer tellement elle abuse et se questionne inutilement. Mais en même temps, c’est son charme. Autant cela m’agasse prodigieusement chez Zoey, autant chez Kylie ça passe bien.

Lucas est LE garçon mystérieux. Détestable mais pas trop, on est rapidement attiré par lui :), l’effet bad boy ;). Mais attention, Lucas n’est pas juste un « mauvais garçon »… Team Lucas!!

Derek est le gentil. Le type de garçon que l’on peut présenter à ces parents, enfin en apparence…

Les personnages secondaires comme Della ou Miranda rendent le roman dynamique. Elles sont sympas et vous vous prendrez rapidement au jeu des copines. Vous aussi, je suis sure que vous vous imaginerez avec les filles à papoter le soir dans votre bungalow!

Le coup de maitre de CC Hunter est d’avoir réussi à écrire un premier tome transposant parfaitement l’univers impitoyables des ados dans celui du surnaturel. L’auteur réussi avec brio à emmener le lecteur dans son univers. On s’accroche vite aux personnages, qu’on les aime ou pas. On a envie de rejoindre cette colo vraiment pas comme les autres. La mise en place de la saga dans ce premier tome n’est pas lourde. A la fin du tome, on a les infos qu’il faut et on a vécu une petite aventure bien sympa.

Le dernier chapitre présage une suite plus pêchue et plus sombre. Je n’ai qu’une hâte, voir si CC Hunter tiendra ses promesses et découvrir la suite des aventures amoureuses ou non de Kylie, Della et Miranda!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.