Ne jamais dire jamais (tome 2)

Présentation de l’éditeur et informations

Ma vie parfaite n’était qu’un mensonge. J’avais tout. Des amis formidables, un petit ami adorable et une famille aimante. Aucun ne sait que j’ai disparu. Que je suis morte. Ma soeur jumelle Emma a pris ma place. Elle est la prochaine sur la liste. Mon assassin la surveille de très près…

Auteur: Sara Shepard

Editeur: Fleuve Noir collection Territoires

Parution: 16 aout 2012

 

 

CHRONIQUE – EVEY

Quelques pages tournées et me revoilà déjà prise au piège du jeu du mensonge. Va t-il m’envouter autant que dans le premier tome. Vous le saurez dans quelques lignes.

 

On retrouve l’histoire là où on l’a laissé, Sutton est morte et Emma recherche son assassin. Le temps passe et Emma devient une très bonne Sutton, presque mieux que la vraie. Cela pourrait lui faire perdre son seul allié… Pour ce qui est du clan du « jeu du mensonge », les faits les disculpent petit à petit. Alors qui reste t’il dans l’entourage proche de Sutton?… les jumelles twitteuses! Elles n’ont jamais été accepter dans le jeu du mensonge, voila l’alibi parfait! Emma découvre même que les jumelles possèdent des comptes twitteurs secrets. La tension monte au fil de pages. Et si dans un premier temps on a un peu l’impression de tourner en rond, l’action reprend vite le dessus et entraîne le lecteur dans des jeux effrayants. La tension monte progressivement et un truc se passe avec le lecteur. Je vous assure! J’avais l’impression que je ressentais les tensions, elles m’étaient devenu palpables.

L’histoire d’amour d’Emma est mignonne et rajoute une petite touche de glamour et d’innocence au monde malsain de « The Lying Game ». Certaines situations font sourire et comme sa sœur on lui souffle à l’oreille de se lancer. C’est vraiment très étrange et sympathique à la fois de se retrouver assis à côté de Sutton et regarder avec elle la vie de sa sœur.

 

Sara Shepard a su garder le rythme d’enfer du premier tome. Une fois les premières pages tournées, on se sent totalement impliqué dans le roman. La tension monte petit à petit jusqu’au climax. Et là, seulement là on reprend son souffle. J’ai adoré sentir la pression monter en moi. Ce livre est une dose d’adrénaline à l’état pur!

Emma est toujours aussi sympathique et même si parfois on aimerait un peu la secouer pour faire bouger les choses positivement entre elle et Ethan. Il arrive aussi que l’on aitun goût amer dans la bouche quand Emma devient une Sutton plus vrai que nature. Cela m’a d’ailleurs fait réfléchir à l’importance de notre environnement. Ce dernier nous façonne et Sara Shepard nous le montre parfaitement. Emma saurait-elle rester elle même… Affaire à suivre.

 

Bref ce second tome m’a vraiment plus. On y retrouve tous les éléments qui ont fait le succès de la saga « Les Menteuses » avec un brin de psychose en plus. J’adore! De plus la fin du roman nous entraine sur de nouvelles pistes qu’on a qu’une hâte… explorer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *