Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Uncategorized Nash : Marked Men saison 4
formats

Nash : Marked Men saison 4

Publié le 23 février 2017 par dans Uncategorized

Description et infos

Leur passé déterminera-t-il leur futur ?

Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n’a pas de place pour l’amour. Elle n’a pas besoin d’un gars dans sa vie, surtout quand il s’agit du canon inoubliable qui l’a presque détruite au lycée. Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d’elle ni de la  douleur qu’il lui a causé. Mais il a chamboulé son monde… et il risque bien de recommencer.

Nash Donovan n’est plus le gamin provocateur qu’il a été. Dévasté par la découverte d’un  secret de famille, il essaie difficilement d’envisager son futur. Il ne peut être distrait par la jolie infirmière qu’il croise partout, même s’il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu’elle semble le fuir. Mais la Saint douce, rigolote et super canon, est bien trop géniale pour qu’il renonce.

Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu’il a peut-être déjà perdu son cœur avant même de s’être battu pour lui. Saint arrivera t elle à comprendre que pour goûter au véritable amour, il faut d’abord s’aimer soi-même ?

Auteur : Jay Crownover

Editeur : Hugo Roman New Romance

Parution : 16/02/2017

 

Rule

Jet

Rome

Attention cet avis peut contenir des spoilers si vous n’avez pas lu les premiers tomes

Depuis que j’ai commencé à lire les romans de Jay Crownover je suis sous le charme de ses hommes sexy et tatoués et de ses femmes fortes et rebelles. J’avais vraiment hâte de pouvoir me replonger dans cet univers. Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de cet opus.

A la fin du tome précèdent, Jay Crownover avait annoncé la couleur… la nouvelle était tombée, Phil le mentor des garçons du Marked, et oncle de Nash est gravement malade… Et c’est comme cela que le récit commence, cette annonce est suivie par une autre tout aussi dévastatrice pour le jeune homme. Heureusement il peut compter sur ses amis mais également sur la jolie infirmière aux beaux yeux gris, Saint. Leur histoire ne remonte pas d’hier car ils étaient ensemble au lycée. Mais la période d’adolescent rebelle et en colère n’allait pas avec la timidité maladive de Saint. Le comportement de Nash a laissé des traces indélébiles sur la jeune femme qui malgré une apparence inébranlable au travail, n’arrive pas à créer des liens à l’extérieur. Nash a changé, il s’est posé et il va tout faire pour se rattraper pour pouvoir garder prés de lui la seule personne qui soulage sa peine… Le présent sera t il plus fort que le passé ?

Une fois de plus Jay Crownover m’a embarquée ! J’avais hâte de faire la rencontre de Nash et j’ai adoré chaque minute de ma lecture. Je ne vais pas revenir sur la plume de l’auteur, elle est toujours aussi addictive. J’aime l’univers coloré et Rock’N’Roll qu’elle a crée avec ses tatoueurs et leurs amis. J’avais trouvé que l’histoire de Rome et Cora était plus dans l’émotion que les deux premiers tomes, mais avec celui ci on passe un cran au dessus… La bande du Marked va vivre des moments de joie (avec le mariage de Rule et Shaw ou la naissance du bébé de Cora et Rome) mais aussi de douleurs (avec la perte de Phil) et notre cœur vit ces moments avec eux, cela m’a bouleversée et à plus d’une reprise les larmes me sont montées aux yeux. Mais il n’y a pas que les événements qui nous remuent, Jay Crownover aborde, de nouveau, des sujets durs (la violence des propos des enfants et leurs retombées, la maladie, le manque d’amour … ) très justement et cela apporte de la profondeur a ses personnages, qui déjà n’en manque pas. L’ambiance est un peu moins Rock’n’roll dans ce tome car les personnages sont des calmes. Nash est celui qui apaise et gére Rule et Jet en temps normal, il est moins caractériel plus posé que ses amis. Saint, elle , pense être invisible, elle a tendance à vouloir s’effacer et s’enfuir. Donc l’atmosphère entre nos deux protagonistes est plus paisible, mais tout aussi sexy et caliente (Quand Saint se lâche, elle se lâche 😉 . Alors certes Saint réfléchis beaucoup et se pose des millions de questions, Nash rame vraiment pour tenter de rattraper leurs erreurs qu’il a fait auparavant mais la dynamique de leur relation est belle, torride et très émouvante. La playlist suggérée par l’auteur est péchue, elle rajoute du rythme et de l’intensité à l’histoire.

Dans un premier temps, Saint m’a semblé un peu « fade » … même si ce mot ne convient pas vraiment… Si elle a attirée Nash, c’est qu’elle a quelque chose de particulier 😉 Mais rapidement on se met à sa place, on souffre avec elle des brimades qu’elle a subi à une période de sa vie. Saint est une femme forte, qui a pris son existence en mains, même si elle était en morceau et a réussi à avancer du mieux qu’elle a pu. Elle excelle dans son travail et malgré sa timidité extrême, a du caractère et arrive à dire ce qu’elle pense. Son empathie et sa bonté va lui faire passer outre certaines de ses propres barrières. On va assister à son épanouissement grâce à Nash et c’est beau !

Nash c’est un gentil, et une belle personne. Il est honnête et franc. Il est en pleine remise en question avec la maladie de Phil et les nouvelles qui en découlent. Sa vie est sans dessus dessous et sa bouée, son phare c’est Saint et il va faire son maximum pour s’y accrocher. La patience dont il fait preuve envers ses bizarreries et ses sautes d’humeur est exemplaire, la manière dont il fait face aux évènements est admirable. J’ai adoré l’homme qu’il est, et pourtant il était pas super bien parti…  Lui aussi m’a beaucoup ému.

Nous retrouvons les autres membres du groupe, de cette famille recomposée mais soudée et ils apportent une bouffée d’air frais et de soutien dans cette histoire. Jay Crownover nous présente de nouveau personnages, qui vont faire notre bonheur futur, j’en suis sure ( j’ai adoré Royal 😀 )

Cette fois encore, Jay Crownover m’a surprise, m’a séduite et j’ai passé une super moment de lecture. J’ai essayé de prendre mon temps et de savourer mais c’est tellement bon que je ne pouvais pas lâcher Nash et Saint. Tant de tendresse et d’émotions c’est addictif ! Le prochain opus est lancé sur la fin, et ça donne encore plus envie de faire la connaissance de Rowdy… j’ai hâte !

PS : la couverture est, une fois de plus magnifique… ce contraste entre noir et blanc/ couleur est superbe

PS 2 : J’ai encore plus envie de me refaire tatouer 😀

 

 

 

D’abord autopublié, Jay Crownover est aujourd’hui une auteur de best-seller. Comme ses personnages, elle est passionnée de tatouages. Accro à la musique, elle aurait aimé être une rock star mais c’est finalement vers l’écriture qu’elle s’est tournée. Elle vit dans le Colorado avec ses trois chiens.

 

« Beaucoup de gens me disent que mes personnages masculins sont des bad boys. Ces gens se trompent. Il est vrai que les hommes que je décris sont souvent grande gueule, arrogants et couverts — à des endroits improbables — de tatouages et de piercings ; mais selon moi, ça ne fait pas d’eux des bad boys. Au contraire, cela les définit comme des mecs bien dans leur peau, qui vivent selon leurs propres règles. Des mecs qui ont quelque chose à dire. »
Extrait de : Bad- Amour interdit 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *