Mort : Les Cavaliers de l’Apocalypse tome 3

by on 14 mars 2015

1407-apocalypse3_31507-apocalypse3_3

4éme de couverture et infos

La fin des temps approche. Les Cavaliers de l’Apocalypse devront choisir de préserver leur humanité et combattre aux côtés du bien ou, au contraire, embrasser leur destinée et déchaîner l’Enfer sur Terre.
Thanatos, le plus mortel des Cavaliers, a enduré des milliers d’années de solitude et d’abstinence pour empêcher la fin des temps. Pourtant, il a suffi d’une nuit avec la séduisante guerrière aegie Regan Matthews, pour réduire à néant des siècles d’efforts. Mais leur étreinte enfiévrée aura une conséquence pire que l’Apocalypse : Regan tombe enceinte.
Furieux d’avoir été manipulé par la jeune femme, Thanatos va entrer dans une rage meurtrière, avant de comprendre que pour empêcher Armageddon, il doit sacrifier la seule chose qu’il a jamais désirée : une famille.
Auteur : Larissa Ione
Editeur : Bragelonne / Milady
Parution : 02/07/2014 – 10/07/2015
Avis de Béa 
 Bon allez je le reconnais, je suis à fond !!!! Le tome précédent m’avait laissé sur ma faim… Il faut que je sache ce qu’il va se passer …
8 mois que Thanatos est immobilisé par de la bave des chiens de l’Enfer par son frère et sa soeur. 8 mois qu’il tente de se calmer après avoir été trompé par Regan, la gardienne de l’Aegis. Sa colère est un peu redescendue lorsqu’il arrive à s’échapper et son seul désir est de récupérer la vile femelle et de se venger. Mais cela ne va pas se passer comme il l’avait prévu. D’une part Regan est en fin de grossesse et d’autre part, apparemment cet enfant à naître intéresse grandement Pestilence, et ça c’est pas bon. Thanatos et Regan vont être amener à cohabiter afin de protéger le bébé, « leur vie de couple » va s’avérer haute en couleur (un comble pour Thanatos lol) et pleine de surprise …
Déjà dans les tomes précédents, j’avais été séduite par Thanatos. Malgré sa pureté sexuelle, il était, pour moi le plus bad boy des trois cavaliers (bon certes Pestilence est hors concourt) et la trahison de Regan, à la fin du second opus, m’avait fait mal au coeur. D’ailleurs j’ai eu un peu de mal, au début avec Regan, je lui en voulais . Et puis, au fil des pages on apprend à la connaitre, et on comprend certains de ses choix… Tout comme Thanatos d’ailleurs. Afin de combattre l’Apocalypse imminente, il va devoir apprendre à s’ouvrir aux autres et leur faire confiance, chose pas très aisée du fait des revers qu’il a vécu. Thanatos et Regan se ressemble beaucoup : même caractère entier, même besoin d’amour et de reconnaissance. Leurs moments ensemble oscillent entre rire et larme et c’est un vrai régal.
Le style de l’auteur est toujours impeccable et Larissa Ione
ne nous ménage pas côté rebondissements et émotions. Ce roman est explosif !
Nous passons beaucoup de temps , au cours de notre lecture dans le château de Thanatos, avec son entourage proche mais les protagonistes que nous avions rencontré dans les tomes précédents sont aussi présents et j’aime avoir ce genre de continuité dans les séries… J’ai l’impression d’en faire un peu partie ^^
J’avais fondé beaucoup d’espoir en Thanatos et il ne m’a vraiment pas déçue, j’ai adoré passé du temps avec ce personnage torturé à souhait… Maintenant j’ai hâte de savoir comment Larissa Ione va nous servir Pestilence…j’en salive d’avance …

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *