Milady Tour 2014! – BELGIQUE

by on 13 juin 2014

N’ayant pas pu me rendre au Milady Tour 2014, une amie, qui ne vous est surement pas inconnue, a accepté de jouer les reporters pour ACTU YA.

MERCI Lizzy V. Nilde!!!!! 

Milady tour 2014 – Charleroi (Belgique)

J’ai eu la chance, ce mercredi 28 mai, de me rendre à la librairie Molière de Charleroi en Belgique pour la rencontre avec les auteurs Lara Adrian, Maya Banks, Larissa Ione et Nalini Singh organisée dans le cadre du Milady Tour 2014.

 

 

Avant de vous expliquer ce petit moment de bonheur, j’aimerais remercier l’éditeur d’avoir pensé aux lecteurs belges pour ce (dé)tour dans notre plat pays et la librairie Molière pour son accueil chaleureux… enfin le personnel plutôt, la librairie en elle-même est restée de marbre. Et un merci spécial à la personne qui gère la page Facebook de la librairie Molière ainsi qu’à ses collègues qui ont eu pitié de ma fille et moi en nous offrant des accès VIP.

C’est tellement rare d’avoir des auteurs chez nous que j’attendais cette rencontre avec beaucoup d’impatience, le genre d’événement qui est écrit au gros marqueur rouge sur votre calendrier et dont la date est entourée au moins cinq fois, vous avez surement déjà connu ça ? Dites-moi « oui » sinon je vais (encore) me sentir seule…  Mais je m’assume, c’est pour ça que dès l’annonce de la venue en Belgique, on commençait déjà à s’organiser.   Parce-que oui, il y a des fans et des bloggeurs dans ce petit bout de terre au nord-est de la France (ça vous épate hein ? C’est l’info du siècle).

La veille, je vois sur Facebook que la librairie Molière propose des places restantes pour l’accès VIP.  Voilà bien une chose qu’il ne faut pas dire (écrire) deux fois !  Après explications en message privé, il s’avère que ce sont les toutes dernières entrées et comme ma fille voulait absolument venir avec moi (on ne lui fait pas, si je vais à la plus grande librairie de Wallonie il est hors de question qu’elle reste à la maison. Ce n’est pas ma fille pour rien).  Heureusement pour moi, et peut-être par pitié qui sait, la personne qui gère la page Facebook m’écrit que je suis inscrite sur la liste VIP ainsi que ma fille… C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à sauter partout je pense.

 

 

L’horaire des dédicaces étaient de 16 à 18 heures, les VIP étaient invités à 15h30…

C’est donc tout naturellement que nous arrivons à 14h30, ce qui a semblé amuser le personnel de la librairie.  Faut dire pour notre défense qu’on a l’habitude des dédicaces à Paris où on se retrouve vite à attendre sur le trottoir pendant deux heures.

 

On s’est vite regroupé au dernier étage entre lecteurs à discuter des différentes séries que nous lisons pour le moment en attendant l’arrivée des auteurs.  Elles ont fini par arrivées avec un léger retard, on aurait peut-être dû les prévenir des heures de pointe à Charleroi, des nombreux travaux routiers aussi… Bienvenues chez nous ! On s’y habitue… à non, en fait non.

Les lecteurs se bougent pour laisser passer les auteurs vers la superbe salle nommée « Le Grenier », limite une petite haie d’honneur et là, que voit-on dans le groupe « auteurs, familles, éditeurs » ? Des cheveux rouges ! Si si c’est vrai ! Cette découverte a vite été suivie d’exclamations parmi les fans : « Oooooh elle est là ! », « Mince je n’ai pas son livre ! Ils n’ont pas prévenu ! » (Oui, le fan est un spécimen râleur) ou encore des « Il faut que je trouve son livre » (ce qui est aussi très bien) ; L’auteur qui a provoqué une mini panique chez les lecteurs n’est autre que Alice Scarling, une surprise très appréciée par tous.

 

Enfin on nous ouvre la porte du Paradis (et je ne dis pas ça pour toutes les marches cachées derrière).  Une fois arrivée au dernier étage, on se jette sur les piles de livres des auteurs parce-que même si j’avais prévu tous mes livres, fallait penser aux amies et à celui d’Alice Scarling qui n’y était d’ailleurs pas (encore un moment de panique des fans).  Bouquins pour Béa achetés (la même Béa qui boss sur ce site, comme les choses sont bien faites parfois), je largue mon surplus dans les bras de ma fille (comme quoi, j’ai eu de la chance qu’elle vienne pour porter) et je me tourne vers l’auteur que j’attendais le plus : Maya Banks.

 

Je ne dis pas que les autres étaient moins importantes, loin de là, mais j’adore ses séries sorties chez J’ai Lu Aventures et Passions.  Premier soucis : l’absence de traducteurs… Quelques personnes aidaient mais bon je n’ai pas osé monopoliser donc c’est dans mon anglais très rudimentaire (encore plus sous le coup de l’émotion) et à force de geste que je lui ai fait comprendre (enfin j’espère) combien j’adorais ses livres.  J’ai quand même eu mes dédicaces et une photo avec elle que je garde pour moi.  Mon mari m’a dit que ça valait mieux que je ne parle pas trop bien sinon je l’aurais harcelée jusqu’à savoir tout de ses futurs livres.

 

Deuxième auteur avec qui j’ai la chance de « discuter » (comprenez gesticuler dans tous les sens) : Lara Adrian

 

Elle est incroyablement gentille et souriante, ça fait bizarre de dire ça mais j’ai déjà eu de mauvais moments avec des auteurs qui pourtant étaient francophones mais qui avaient l’air de s’ennuyer à mourir, alors qu’elle, même si elle m’a dit ne pas parler un seul mot de français n’avait pas peur de se faire comprendre et tout ça avec le sourire.

 

 

Après ça se complique, il me reste deux auteurs… Alice n’entrant pas en compte pour les dédicaces vu que je n’ai ni son livre ni une feuille, ils auraient pu prévenir (rappelez-vous : le spécimen râleur).  Je regarde donc l’autre table où sont installées Larissa Ione et Nalini Singh, c’est auprès de cette dernière qu’il y a le plus de monde alors que madame Demonica n’a que deux personnes devant elle… le choix est vite fait !

 

Et là, c’est comme au supermarché, tu comprends que ta file est celle qui avance le moins vite… La cause ?  Non, l’auteur n’est pas plus lente et discute autant avec ses lecteurs que les autres, c’est juste que devant moi se trouve Aislinn et sa valise de livres (je t’ai prévenue que j’en parlerais).  Du coup, vu le nombre de tomes pour Nalini Singh, je pense que les fans avaient peur de passer après elle.  En tout cas, perso ça m’a fait beaucoup rire de l’embêter avec ça.

 

Direction la dernière de la liste, et pas des moindre : Nalini Singh.

Tout aussi souriante que les autres, j’ai été surprise de sa facilité à communiquer par les gestes ou le regard alors qu’on ne parle pas la même langue… à croire qu’elle fait ça tous les jours.

 

Voilà, le tour est fait… direction le bar pour se rafraîchir un peu et discuter avec les autres lecteurs épuisés émotionnellement.  C’est à ce moment, alors qu’on discute des supers séries arrêtées chez Milady dont Kate Daniels ! On ne le dira jamais assez ! (dernier rappel : le fan est un spécimen râleur, faites attention à ce que j’écris) Et aussi de la réédition de Rachel Morgan chez Bragelonne pour l’action 10 livres à 10 Euro (Cris hystériques et un petit message : ACHETEZ LE ! Déjà parce-que je veux la suite et parce-que la fin du tome 5 est mortelle, j’en pleurerais encore et surtout parce-que cette série est super… et puis achetez-le c’est tout !)

Euhh j’en étais où moi… A oui, nous discutions donc entre fans sans prise de tête quand on voit passer sous notre nez une petite pile de Lacrimosa !  Une pensée pour la personne qui portait ces quelques livres, elle n’a pas dû les porter longtemps mais à surement failli perdre un bras.

Et comme j’ai de la chance, dans la pile j’ai pris le livre déjà dédicacé… C’est bien moi ça, tomber sur le gros lot quand j’en ai pas besoin.  Une dédicace complètement imprévue pour Alice Scarling qui n’avait pas son matériel, elle s’en est excusée plusieurs fois et même si on lui a assuré que ce n’était pas grave elle nous a proposé de la contacter via Facebook ou Twitter pour les Chibis (Et toc les français, nous aussi on peut l’avoir)

 

 

Voilà, il était déjà temps de repartir prendre le train…

Même si la journée ne s’est pas déroulée comme prévu, les VIP ayant normalement 30 minutes avant les dédicaces pour poser des questions, ces dédicaces restent quand même un grand moment de joie et de belles rencontres.  J’espère de tout cœur ne plus devoir attendre si longtemps pour avoir la chance d’assister la visite d’auteurs tellement appréciés dans notre petit pays… et à la librairie Molière ce serait encore mieux, si vous visitez un jour la Belgique, c’est un passage presque obligé pour les grands lecteurs que nous sommes.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire mon petit compte-rendu rédigé avec un brin d’humour, merci à ma fille d’avoir joué au photographe pendant que sa maman discutait et merci aux bloggeuses et lecteurs rencontrés, le temps est passé super vite et j’espère vous revoir bientôt.

 

Lizzy V. Nilde

Please follow and like us:

One Response to “Milady Tour 2014! – BELGIQUE”

  • virginie says:

    j’y étais aussi et j’ai adoré je suis comme toi j’espère que le livre de Rachel Morgan va être bien vendu et comme ça peu être que nous aurons la suite j’espère de tous coeur que d’autres rencontres avec auteurs ce ferons en Belgique c’est tellement rare (et oui je suis aussi une raleuse comme toi) j’ai adoré ton comte rendu 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.