Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Meilleurs Ennemis : De la Haine à l’Amour, il n’y a qu’un pas
formats

Meilleurs Ennemis : De la Haine à l’Amour, il n’y a qu’un pas

Description et infos

Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?

« Une nouvelle voix mordante, brillante et hilarante. Meilleurs ennemis va bouleverser le monde de la comédie romantique. C’est l’une des meilleures que j’ai jamais lues ! » Kristan Higgins

Auteur : Sally Thorne

Editeur : Harlequin

Parution : 05/10/2016

Avis de Béa 

Une couverture fun et girly, il ne m’en a pas fallu plus pour m’attirer ! Bon allez, un coup d’œil au quatrième de couverture et j’étais décidée ! Je remercie les Editions Harlequin et Netgalley pour m’avoir permis de découvrir cette histoire …

Elle est petite, il est immense. Elle est douce, lui est sévère. Il est le Calme, Elle est la Tempête… Qu’ont ils en commun alors ? Un bureau ! Suite à la fusion des maisons d’éditions dans lesquelles ils travaillaient, Lucy et Joshua se sont retrouvés face à face. Assistants de leurs patrons d’origine, chaque journée, depuis leur aménagement dans leur locaux communs, se transforme en guerre des tranchées, occupée par des jeux aussi puérils que ridicules. Histoire de compliquer la situation, leurs chefs lâchent leur bombe et les mettent en compétition. Lucy n’a qu’une idée en tête, battre Joshua… Mais lorsque celui ci la coince dans l’ascenseur et l’embrasse avec passion, la jeune femme est déstabilisée. Est ce une nouvelle technique de torpillage ou une vraie pulsion ? Est il possible que Joshua passe, dans l’esprit de Lucy , de gros connard sans coeur à tendre petit ami ?

J’ai beaucoup aimé cette lecture et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord le style de l’auteur : Sally Thorne nous met desuite dans le bain et dans la tête de Lucy, jeune assistante de direction ambitieuse et passionnée, nous nous insinuons dans sa vie (avec sa permission) ce qui donne un rythme soutenu, car Lucy est super pétillante, sans être trop chargé. Le ton est souvent très drôle ; les échanges entre Lucy et Joshua sont mouvementés, avec des sous-entendus, des double sens mais aussi beaucoup d’émotions. L’histoire en elle-même est classique, sans vraiment l’être. Les rencontres au bureau sont un schémas récurrent, surtout le patron et son assistante, mais là les deux protagonistes sont au même niveau hiérarchique, ils font quasiment le même travail, chacun pour son patron et j’ai bien aimé ce thème de rivalité ambiguë . Le gros point positif de ce roman est vraiment les personnages, ils sont vraiment le jour et la nuit, en apparence tout au moins. J’ai eu quand même un peu de mal au début de ma lecture. Je trouvais Lucy excessive dans ses manières d’être, et pour moi, sa guéguerre avec Joshua n’avait pas vraiment de sens. Et puis, plus on avance dans l’histoire, plus les caractères de nos deux héros s’affichent plus clairement, leur relation évolue (trop) doucement et ce qui me frustrait au départ, prend tout son sens. L’auteur fait monter la pression à petit pas et c’est vraiment bon !

 Lucy est pleine d’énergie, douce et sociable, elle veut être aimée de tout le monde. D’ailleurs, tout le monde aime Lucy, et certains profitent même de sa gentillesse. Comme je vous le disais, pendant un petit moment, Lucy m’a agacé. Avec Joshua, elle est limite paranoïaque, elle voit le mal partout et elle se sent obligée de sortir les griffes. Mais en apprenant à la connaître, j’ai compris pourquoi elle agissait comme ça (je pense qu’elle fait une fixette sur sa taille, qui n’est pas bien grande et cela provoque un cruel manque de confiance en soi) Mais Lucy est aussi, une jeune femme passionnée par son métier, par la vie et a une tendance à laisser échapper ses pensée, ce qui entraîne des situations cocasses.

Joshua est un homme secret, droit, sévère… tout l’opposé de Lucy en quelques sortes. Mais rapidement j’ai vu clair dans son jeu, j’ai compris que sous sa carapace en béton armé et son regard perçant, se cachait une belle personne. Avec lui, la phrase « qui aime bien, châtie bien » prend tout son sens. Je vous laisse le découvrir à la même vitesse que Lucy le fait… Josh est comme un bonbon que l’apprécie de déguster en prenant son temps. J’ai adoré Josh ^^ !

Les personnages secondaires sont sympathiques, mais ils sont juste là pour mettre en valeur le couple phare.

Une romance sans prise de tête, rythmée, drôle et émouvante… Tous les éléments sont réunis pour passer un très bon moment… Une lecture doudou, parfaite pour mettre du soleil dans un jour nuageux ( et en ce moment c’est la période ^^)

sally-thorne-838604-250-400

Sally Thorne vit à Camberra, en Australie, et passe ses journées à rédiger des contrats et des demandes de financement. Rien de bien excitant… C’est pourquoi elle consacre le temps qui lui reste à l’écriture de fictions pétillantes et colorées ! Pour elle comme pour les lectrices de romance, l’intensité est l’ingrédient indispensable à un livre réussi. Meilleurs ennemis est son premier roman.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *