Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Marcus Fuller : La Meute du Phénix tome 4
formats

Marcus Fuller : La Meute du Phénix tome 4

la-meute-du-phenix,-tome-4---marcus-fuller-670613-250-400

Description et infos

L’attirance que Roni Axton ressent pour Marcus Fuller est intoxicante. Et ce dernier est bien décidé à la séduire. Mais la louve, indépendante et dangereuse, n’a pas l’intention de se soumettre si facilement. Lorsque l’attaque d’une bande de chacals fournit à Marcus l’occasion de se rapprocher d’elle, il pense remporter la partie. C’était sans compter sur l’intensité du lien qui les unit. Car Marcus va découvrir que s’il revendique Roni, il ne pourra plus jamais se passer d’elle…

Auteur : Suzanne Wright

Editeur : Milady

Parution : 20/11/2015

 

Avis de Béa 

Ce roman faisait partie des sorties que j’attendais de pied ferme en cette fin d’année,  et c’est avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans le monde métamorphe de Suzanne Wright.

Nous avions rencontré Roni dans le tome précédent. Elle est la jeune sœur de Nick Axton, Alpha de la meute Rylan devenue meute du Mercure. Nous savions d’elle qu’elle avait été traumatisée par une agression quelques années auparavant et qu’elle passait le plus clair de son temps sous sa forme lupine. Mais Roni a changé, un peu. Elle n’est pas la personne la plus sociable ou féminine de sa meute, elle préfère passer son temps à faire des blagues à ses proches, et est plus à l’aise en baskets qu’en talons, de plus son statut de dominante n’aide pas à adoucir son côté garçon manqué. Marcus est l’un des lieutenants de Trey Coleman, Alpha de la meute du Phénix, alliée de celle du Mercure. Dominant, il est loyal à son Alpha, qui est son ami depuis toujours, et est également un dragueur invétéré qui ne veut pas s’engager, dans l’attente de trouver son âme sœur. Pourtant lorsqu’il rencontre Roni, quelque chose va changer. Même si elle ne correspond pas aux critères habituels de ses conquêtes, le côté rebelle et nonchalant de la jeune femme va l’attirer … Et quand Marcus veut quelque chose, il l’obtient …

J’ai adoré retrouver les membres de ses meutes et l’univers qu’a crée Suzanne Wright. J’aime cette atmosphère de communauté et de fraternité qu’il y a chez les métamorphes membre d’un même clan. Une fois de plus l’auteur met en scène des personnages haut en couleur, et cela avec une plume très fluide et enjouée. Avec leur caractères dominant, ni Roni ni Marcus n’ont envie de se soumettre, leur « parade amoureuse » nous fait passer de très bons moments, avec beaucoup d’humour et de tendresse. Sous leurs airs durs, ses deux jeunes gens cachent d’anciennes plaies mal cicatrisées. L’un comme l’autre, se protègent derrière une carapace et jouent un rôle au quotidien : celui d’asociale pour Roni et de séducteur pour Marcus mais ils sont bien plus profond que cela et nous allons avoir le loisir de les découvrir tout au long du récit et cela avec grand plaisir. Ils vivent dans un entourage qui ne nous est pas inconnu et c’est appréciable de suivre l’évolution des personnages qui nous avaient tant plu dans les opus précédents.  L’histoire secondaire, celle en parallèle de la romance de Roni et Marcus, est intéressante et prenante mais elle m’a paru un peu bâclée, ou tout du moins survolée. Même si elle est aboutie, j’aurais aimé peut être un peu plus d’action tout au long de ma lecture.

Malgré quelques longueurs, dues je pense à un petit manque de rebondissements, j’ai beaucoup aimé retrouvé les membres de la meute que nous connaissions déjà et découvrir Roni et Marcus. A mes yeux, cette série ne perd pas de son attrait et j’ai hâte d’avoir le prochain tome entre les mains.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *