Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Malenfer Tome 2
formats

Malenfer Tome 2

malenfer,-tome-2---la-source-magique-588909-250-400

 

Présentation de l’éditeur

Le jour du Ténérit approche et les pouvoirs magiques de Gabriel ne cessent d’augmenter. Grâce à l’aide de maître Batavius, le sorcier de Gazmoria, il espère être prêt à temps pour affronter Malenfer, la forêt maléfique, avant qu’elle ne détruise la ville de Wallangar. Soutenu par sa petite sœur Zoé et ses trois amis Morgane, Ezéchiel et Thomas, le jeune sorcier se prépare au combat sans se douter qu’il devra faire face à un terrible dilemme…

Auteur: Cassandra O’Donnel

Editeur: Flammarion

Parution: 01 avril 2015

 

 

CHRONIQUE EVEY

Je suis Cassandra O’Donnell depuis ses débuts, mais j’avoue avec honte, que je n’avais pas encore prit le temps de lire le second tome de sa saga Jeunesse « Malenfer ». Pourtant j’avais vraiment aimé le premier tome. Bref j’ai profité de la sortie du 3ème et dernier tome pour enchaîner les deux livres. (Attention cette chronique est uniquement sur le second tome). Au moins je suis sure de ne pas être frustrée à la fin puisque j’ai déjà le tome 3.

 

Le roman part sur les chapeaux de roue. Dès le premier chapitre Gabriel est en action. Le jeune garçon voit son anniversaire arriver à grands pas et ne se sent pas prêt pour l’épreuve qu’il va devoir subir lors de son Ténébris. Malgré l’aide d’un grand sorcier, le jeune homme n’a aucune confiance en lui et accumule les erreurs. Sa sœur, Zoé, elle apprend tout en douceur à gérer et utiliser ses pouvoirs. C’est d’ailleurs marrant d’avoir une petite sœur plus « mature » que son grand frère. Après une première partie assez calme et sous le signe de l’amitié, de l’amour et des découvertes, nos héros doivent passer à l’action. Si pour Gabriel cela va de soi puisqu’il doit accomplir son épreuve, cela n’est pas le cas de Zoé qui se retrouve entraînée dans l’aventure grâce aux petites fées joueuses.

Bien que l’action soit relativement au rendez-vous, j’ai trouvé ce tome plus mou que le premier. Même les scènes « d’action » n’ont pas réussi à m’emporter à 200%. J’ai eu l’impression que tout ce passait lentement, alors que tout est fait pour que ce soit explosif. J’en attendais plus. Oui, je suis exigeante.

La partie « découverte encore plus en profondeur de l’univers de Malenfer » est, elle, vraiment intéressante. La forêt est finalement à double facette, les pouvoirs de Gabriel et Zoé sont étonnants, les professeurs et directeur ne sont pas que cela, … Bref on devient familier au monde naissant sous la plume de Cassandra O’Donnell. Et ce n’est que du bonheur. Je suis vraiment très attachée à cet univers que je trouve de plus en plus passionnant. On aurait pu le penser simple dans un premier temps, mais l’auteur nous prouve le contraire. Ce n’est pas parce que l’on lit un roman Jeunesse qu’il faut rester en surface. Et ça ! Je valide !

Zoé est mon personnage préféré de la saga, et ce depuis le premier tome. Je la trouve géniale dans ce second opus. On est loin de l’héroïne gentillette, nunuche avec deux bras gauches. Zoé réfléchie et en même temps, est très instinctive. Pour moi elle est un très bon modèle pour les petites filles qui vont lire la série. Surtout que Cassandra O’Donnell ne lui facilite pas la vie et n’hésite pas à nous montrer les faiblesses de son personnage.

Gabriel remporte moins mon affection. Il est trop « gamin » et « douillet » à mon goût. Attention, je ne dis pas qu’il est totalement nul et inintéressant. Loin de là. C’est juste que de nombreuses fois, j’ai eu envie de le prendre par le col et de le secouer. Gabriel manque de maturité et parfois cela est pesant.

Les personnages secondaires sont toujours aussi bien développés et présents. Je ne m’en lasse pas de les croiser dans l’aventure. Et j’avoue même que je suis encore plus intriguée par eux qu’après ma lecture du premier tome.

 

Bref vous l’aurez compris, ce second tome est à la hauteur du premier même si l’action en elle-même m’a un peu moins plu. J’ai le tome 3 sous la main, il va vite sortir de ma PAL, car je me demande vraiment comment Cassandra O’Donnell a terminé ce premier cycle.

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *