Les Anges des Ténèbres : Risa Jones tome 1

18 avril 2013

4éme de couverture et info

Mi-louve, mi-Aedh, Risa Jones peut voyager dans les territoires situés entre la vie et la mort, et voir les Faucheurs, ces êtres qui guident les défunts vers l’au-delà. Mais une puissance maléfique vole les âmes, les empêchant pour toujours de renaître.
Avec l’aide de sa tante, la dhampire Riley Jenson, et de Lucian – un Aedh ayant perdu ses ailes, mais pas son sex-appeal –, Risa doit traquer cette créature, sinon l’enfer se déchaînera sur terre.

Auteur : Keri Arthur

Editeur : Milady

Parution : 29/03/2013

 

Chronique de Béa

J’ai du pousser un petit cri de joie lorsque j’ai vu que le nouveau Keri Arthur était au programme de Mars chez Milady. Je remercie Aurélia de me l’avoir envoyé.

Cette nouvelle série a pour héroïne Risa Jones qui n’est autre que la fille de Dia, l’amie aveugle de notre gardienne favorite Riley Jenson. Tout comme sa « tante » Risa est une hybride mi louve, par sa mère, et mi Aedh,  être de pure énergie comme Quinn, par son père.  Son patrimoine génétique exceptionnel lui permet de voyager à travers les limbes et de voir les Faucheurs, les guides des âmes. Son quotidien est plutôt tranquille jusqu’au jour ou elle  se fait agresser par des hommes mi humains mi métamorphes quelques minutes après s’être aperçu qu’une créature voleuse d’âme sévissait en ville. Coïncidence?? Peut être …Mais quand on fait partie de la famille de Rhoan et Riley Jenson, s’attirer des ennuis est comme une deuxième nature…

Quand j’ai terminé de lire le dernier Riley Jenson, je dois reconnaître que j’avais un nœud dans la gorge, je m’étais attachée aux personnages au fil du temps, ainsi qu’au style de Keri Arthur. Ce sont ces points qui m’ont séduite dans cette série dérivée. Nous retrouvons ici les personnages qui ont fait la gloire de la série « mère ». Même si ils ont un peu vieilli car une vingtaine d’année s’est écoulée entre les deux, ils sont présents. Même si nous gardons de Risa l’image de la petite fille que Riley pervertissait avec du coca, l’auteur nous décrit aujourd’hui une jeune femme indépendante et épanouie. J’aime beaucoup son écriture, elle nous plonge de suite dans le cœur de l’action. Les lieux et personnages sont mis en place rapidement. Les explications viennent tout au long de la lecture, ce qui donne un rythme, on a toujours envie d’en apprendre plus. Même si il y a quelques répétitions au niveau des descriptions, l’auteur nous donne au compte goutte les infos qui nous incitent  tourner les pages encore plus vite. Nous retrouvons les anciens personnages mais les nouveaux sont tout aussi attachants.  Risa est une jeune femme bien dans son temps, proche de sa mère, de sa famille d’adoption et de ses amis. Elle apprend tant bien que mal à gérer son lourd patrimoine génétique, ce qui n’est pas toujours évident. Il faut reconnaître que son entourage est essentiellement masculin, et ce n’est pas pour nous déplaire :p (je dois avouer un petit faible pour Azriel…vous m’en direz des nouvelles ^^)

Pour terminer je tiens à remercier Milady qui a eu la bonne idée de faire paraître les deux premiers tomes en même temps, car vu la fin du premier, je me suis littéralement jetée sur le second!! Serais-je déjà accro???

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.