Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique L’étreinte de la nuit : Fire After Dark tome 1
formats

L’étreinte de la nuit : Fire After Dark tome 1

Description et infos 

J’étais au trente-sixième dessous. J’avais du verre pilé à la place du cœur. Quand j’ai rencontré Dominic, tout a changé. Peu à peu, la douleur s’est atténuée. J’ai réappris à être heureuse. Je n’aurais jamais soupçonné à quel point il était exaltant de s’abandonner. C’est aussi à Dominic que je dois cette découverte. Avec lui, j’explore un monde inconnu où le plaisir et la douleur ne font qu’un, à l’image de cet amour en clair-obscur dont il m’entoure. Un amour qui me laisse pieds et poings liés. Où qu’il aille, je n’ai pas d’autre choix que de le suivre.

« Provocant, grisant et irrésistible, la série Fire After Dark est un plaisir dont on aurait tort de se priver…  » Waterstone 

« Sadie Matthews entraîne les lectrices dans un univers où la douleur est étroitement liée à l’extase. » Look 

« Une intrigue palpitante agrémentée de scènes torrides. » London Evening Standard

 

Auteur : Sadie Matthews

Editeur : Milady Romantica

Parution : 20/01/2017

Une fois de plus, ce livre était un mystère pour moi jusqu’à ce que je le commence. Je l’ai vu dans les sorties de Janvier, j’ai été séduite par la couverture épurée et classe et intriguée par le titre. Je remercie les éditions Milady pour l’envoi de ce roman.

Beth est une jeune femme qui vit dans un petit village anglais. Et on peut dire qu’elle n’est pas au meilleur de sa forme. L’occasion de vivre en plein centre de Londres pour quelques semaines est un aubaine pour elle, qu’elle saisit sans trop hésiter. Sa nouvelle vie l’exalte et, pour une personne comme elle qui aime l’Art, Londres est un trésor… Le petit plus, son mystérieux voisin Dominic, sa vision l’émeut et sa présence la perturbe ! Leur rencontre, au premier abord anodine, va transformer la vie de la jeune fille. Jusque où est elle capable d’aller pour Dominic ? Qu’est elle prête à accepter ?  Une chose est sure c’est qu’avec lui, Beth va explorer un domaine inconnu et addictif …

Quand j’ai commencé ma lecture, je ne savais pas trop à quoi m’attendre… quoi que, le quatrième de couverture est assez explicite et je me doutais un peu quel genre de découverte allait faire Beth. J’ai eu peu de mal avec cette lecture car même si l’histoire est intéressante et que la plume de Sadie Matthews addictive j’ai été lassée par les descriptions de l’auteur. Alors certes c’est peut être nécessaire pour bien planter le décor de l’histoire mais c’est le genre de chose qui ne m’aide pas à accrocher. Que l’auteur nous décrive les endroits qu’elle visite, les choses qu’elle voit et qu’elle découvre je veux bien mais Sadie Matthews insiste sur des points qui sont, à mes yeux inutiles. Alors c’est vrai qu’à des moments, cela m’a incité à poser mon livre mais je dois reconnaître que l’auteur arrive à titiller notre curiosité avec son histoire et ses personnages et j’ai réussi à passer outre les longueurs et à me focaliser sur l’intrigue principale. Avec le recul, je pense que l’avalanche de détails donnée par Sadie Matthews est pour vraiment instaurer une ambiance et un univers particulier à cette romance originale. Les scènes de sexe sont torrides mais elles peuvent choquer certains jeunes lecteurs car les « jeux » pratiqués ne sont pas vraiment tendres…

Beth est une jeune provinciale, un peu naïve à première vue. Elle vit dans un petit village, n’a connu qu’un homme dans sa vie, qui était le centre de son monde et qui lui a brisé le cœur. Son arrivée à Londres va amorcer son épanouissement. Entre ses visites de la ville, la découverte des curiosités  de celle ci (qui se soit dans les musées ou dans les ruelles moins passantes ^^) et son intérêt grandissant pour son voisin, Beth va changer. Sa rencontre avec Dominic va être décisive, très vite elle tombe sous son charme, c’est compréhensible vu le charisme du bel homme, mais le fait qu’elle accepte d’explorer le monde du BDSM aussi rapidement avec lui, qu’elle connait depuis peu m’a un peu étonné ! Par contre même si Beth est jeune, elle sait ce qu’elle aime et ce qu’elle ne veut pas et ses réactions face à certaines situations, lors de son initiation, nous prouve que sous ses airs candides, Beth est une femme qui a du caractère ! Petit à petit, on voit son évolution et cela fait plaisir !

Dominic est difficile à cerner. C’est un bel homme, qui a une bonne situation et avec des penchants sexuels particuliers… jusque là rien d’anormal lol ! Ce qui m’a un peu surprise c’est le comportement de celui ci. Il passe d’une attitude romantique, lors des premiers rendez vous, à une autre en totale opposition, très froide dés la révélation de son secret et cela m’a un peu dérangée car il est vrai qu’en général, les dominants gardent un côté tendre avec leurs soumises après l’acte et c’est ça qui fait leur « charme », cela montre leurs attachements et leurs dévotions à ces personnes qui mettent leurs contrôles entre leurs mains… ce qui fait que Dominic, avec ses actes, perd des points et l’on se demande pourquoi Beth reste…

Même si ma lecture a été un peu laborieuse, j’ai bien aimé l’histoire de Beth, j’ai aimé la voir grandir et se découvrir… Les rebondissements distillés tout au long de ce premier tome nous accrochent et nous intrigue… J’ai hâte de connaître la suite de leur aventure ^^

Sadie Matthews a écrit, sous pseudonyme, six romans dans lesquels elle décrit des univers décadents où la démesure règne en maître.

L’Etreinte de la nuit est sa première tentative d’exploration d’un aspect plus intime – et plus intense – des relations et de la vie.

Sadie vit à Londres avec son mari.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *