L’Épreuve – Tome 1 – Le Labyrinthe

Présentation de l’éditeur et informations

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.

Auteur: James Dashner

Editeur: Pocket Jeunesse

Parution: 4 octobre 2012

 

CHRONIQUE EVEY

Ce livre se trouvait dans ma PAL depuis un certain temps… (Presque 1 an). Les bonnes critiques ne m’ont pas poussé vers lui. Pourtant il me faisait envie. Et puis l’annonce du film est arrivée. J’aime avoir lu un roman avant de voir son adaptation cinématographique. Je me suis donc penchée ce mois-ci dans le premier tome de la saga « L’Epreuve ».

 

L’histoire de « L’Epreuve » est assez complexe, elle m’a pas mal rappelé celle de « Cube » dans un premier temps. Thomas, se retrouve dans un « monde » inconnu. Il n’y est pas seul. D’autres garçons y vivent depuis plus longtemps et eux aussi ont perdu la mémoire. Nos héros se trouvent dans un labyrinthe géant, avec au centre une parcelle de terre (le bloc) assez grande pour y construire un logement, y faire pousser de la nourriture ou jardiner.

Les garçons ne savent pas pourquoi ils sont là, toutefois, tout les jours une équipe de « coureurs » sortent dans le labyrinthe pour en trouver la sortie. Mais l’arrivée de Thomas, puis celle de Teresa (première fille dans le labyrinthe) vont changer les choses. Maintenant il est temps de passer à l’action, même le bloc n’est plus sûr la nuit!

L’histoire est complexe mais bien rédigée. On comprend donc assez facilement le fonctionnement du labyrinthe et des garçons. On découvre les choses au même rythme que Thomas, ce qui est parfait, ni trop rapidement ni trop lentement.

Les rebondissements sont légions et rythment bien le roman. James Dashner réussi à tenir le lecteur en haleine, il est vraiment difficile de lâcher « Le labyrinthe ».

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser découvrir le pourquoi du comment ;).

Etrangement je n’ai pas du tout accroché au personnage principal, Thomas. Par contre j’adore tous les autres personnages, tout les autres gladers ( tocards). J’ai un petit penchant pour Minho et Newt mais dans l’ensemble j’adore tout les garçons et Teresa.

Ce n’est pas que Thomas n’est pas un personnage intéressant. C’est juste que je n’ai pas eu de coup de cœur pour lui comme pour les autres. Thomas est un personnage important et indissociable de l’histoire mais peut-être un peu trop le stéréotype d’un « héros ».

 

Vous l’aurez compris j’ai totalement craqué pour ce roman. Par chance le second tome arrive dans quelques mois :). L’histoire est tout simplement géniale, les personnages attachants, l’univers original pour un YA. Bref ça se boit comme du petit lait! Fan de dystopie, ce roman est fait pour vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.