Libérée – La Maison de la Nuit – Tome 8

24 mars 2013

Présentation de l’éditeur

Disculpée par le Haut Conseil des Vampires, de retour à sa charge de Grande Prêtresse de la Maison de la Nuit, à Tulsa, Neferet a juré vengeance à Zoé… Mais cette dernière a trouvé refuge sur l’Ile de Skye auprès de la reine Sgiach. Et si elle ne revenait jamais à Tulsa ?

Auteurs: Pc et Kristin Cast

Editeur: Pocket Jeunesse

Parution: 7 février 2013

 

CHRONIQUE EVEY

Libérée

 

Fan de la première heure, je n’ai pas résisté longtemps avant d’ouvrir mon tome de « Libérée ». Surtout que PC Cast m’avait assuré que j’allais la détester après ce tome.

Qu’en est-il? PC Cast avait-elle raison? Vous le saurez dans quelques lignes!

 

Neferet a repris la main sur la Maison de la Nuit de Tulsa. Elle accueille l’Obscurité de plus en plus en elle. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Zoey ne semble pas vouloir revenir à la Maison de la Nuit et les autres vampires n’ont pas la puissance nécessaire pour s’en prendre à elle. De plus le Haut Conseil a jugé Neferet non coupable ces odieux gestes.

Ce tome est tout particulièrement touchant et dur. Les affrontements psychologiques entre Zoey et Neferet sont intenses et plongent le lecteur dans un univers sombre. Je crois bien d’ailleurs que ce tome est le plus sombre de la saga pour le moment. PC et Kristin Cast ont réussi à faire grandir leurs personnages et saga au même rythme que le lecteur.

 

Zoey n’a pas le temps de se ressourcer sur l’ile de Skye qu’elle doit déjà la quitter pour rentrer à Tulsa. C’est un groupe d’amis dévasté que notre jeune héroïne retrouve à la Maison de la Nuit. Zoey doit être plus forte que jamais et ne pas se laisser guider par la haine. Comme toujours Nyx est là pour l’aider et la guider. Ce tome nous dévoile une Zoey mature et réfléchie, on est loin de la petite fille « capricieuse » des premiers tomes.

Lucie est perdue, elle ne peut plus se voiler la face… Elle aime Rephaim, qu’importe qu’il soit le fils préféré de Kalona. Mais comment l’apprendre aux autres? Comment sauver l’homme corbeau de la colère de ces amis? De plus Lucie doit toujours mener les novices rouges vers la Lumière, les sortir de l’Obscurité. Ce tome est principalement centré sur Lucie et ce n’est pas pour me déplaire. La jeune fille se retrouve au centre de plusieurs intrigues et les gèrent plus ou moins bien. C’est un réel plaisir de découvrir plus en profondeur une nouvelle héroïne. C’est d’ailleurs assez original d’intégrer ainsi au 8 ème tome un nouveau personnage principal.

Rephaim est divisé, quelle voie doit-il suivre? Celle de son père et mener Lucie à la mort ou suivre son amour et désobéir à Neferet et Kalona. Ce tome me permet de découvrir un « monstre » 100% bon. D’ailleurs la déesse ne s’y trompe pas. Rephaim est vraiment touchant. PC et Kristin Cast réussissent encore une fois l’exploit de nous faire aimer un personnages obscurs.

Kalona ne supporte plus Neferet et n’attend qu’une seule chose pouvoir la poignarder dans le dos. Mais pour le moment, il accepte tous ses ordres. J’ai hâte de voir comment l’immortel va s’y prendre pour renverser la situation.

Bien que ce tome soit tout particulièrement lourd en émotions, les auteurs ont réussi grâce entre autre à Aphrodite à intégrer des moments de légèreté, d’humour. Cela permet au lecteur de respirer et un peu et de sécher ses larmes. Quelques passages sont qu’en a eux tout particulièrement romantique. J’ai tout particulièrement aimé les moment entre Zoey et Stark.

 

Vous l’aurez compris, ce tome est un tome riche en émotions. Les larmes côtoient les baisers enflammés, la vengeance, le pardon, … « Libérée » est pour moi le meilleur tome de la saga. Fini les héroïnes un peu nunuche, place aux jeunes femmes déterminées et fortes. Maintenant l’attente va être tout particulièrement longue… Le tome 9 n’est pas prévu pour tout de suite :).

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.