L’Elite – La Sélection tome 2

Présentation de l’éditeur et informations

La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

Auteur: Kiera Cass

Editeur: Collection R

Parution: 18 avril 2013

 

 

CHRONIQUE EVEY

Envoutée par le premier tome, je n’ai pas résisté longtemps avant de mettre tout en haut de ma Pile A Lire « L’Elite ». J’ai donc enchaîné dès la fin de « La Sélection » sur le second tome de la saga.

Ai-je eu raison de faire passer ce roman avant les autres? Déontologiquement … NON! Mais pour le reste vous le saurez dans quelques lignes.

 

« L’Elite » reprend exactement là où nous a laissé « La Sélection ». Les filles ne sont plus que six et des tensions se font sentir. America semble de plus en plus sure de son choix et souhaite se rapprocher de Maxon. Mais voila, le Prince semble, lui, chercher prioritairement la compagnie des autres jeunes filles. Triste America se tourne vers Aspen. Un drame va venir encore plus bouleverser les choix d’America.

Dans ce tome on assiste au jeu du « je t’aime moi non plus ». Maxon et America se cherche sans jamais vraiment se trouver et c’est bien triste. De plus le sort va s’en mêler et les situations catastrophiques vont s’enchainer. Exemple: Maxon qui tourne autour de Céleste. Je ne sais pas pour vous mais moi une scène comme ça me rend folle! J’ai envie de baffer Maxon et de virer Céleste du roman.

La vie du Prince serait rose au château si il n’avait que les soucis de la Sélection à gérer. Mais voila les renégats n’ont pas dit leur dernier mot et attaque de plus en plus le palais. Kiera Cass nous en dévoile un peu plus sur eux dans ce tome mais ne fait pas la lumière sur tout. Des questions persistent. Je veux le prochain tome! Personnellement je pense qu’America a raison vis à vis des renégats. J’attend vos commentaires sur le sujet une fois que vous aurez lu le livre ;).

Tout comme dans le premier tome, le lecteur n’a pas de temps de repos. Les rebondissements et évènements marquants s’enchainent. Il en ait même difficile de poser le livre. On passe d’une émotion à l’autre en quelques pages. La lecture devient frénétique.

 

 

Dans ce tome America est parfois désarmante. On sent qu’elle aime Maxon et pourtant elle ne peut se résoudre à perdre Aspen. De plus, elle commence à se rendre véritablement compte de ce qu’implique le statut de Princesse. Devant l’ampleur de la tache, elle ne se sent pas de taille. La voir ruminer dans son coin sur sa capacité d’être une princesse donne envie de la secouer! Bien sur qu’America ferait une bonne princesse. Quoi que… Certains événements ne jouent pas en sa faveur. Je vous laisse les découvrir grâce à la très belle tirade de fin de Maxon.

Maxon n’est plus le gendre idéal dans ce tome. Je peux vous dire que les doigts m’ont régulièrement démangé en lisant « L’Elite ». Alors soit, America n’est pas claire avec lui et il doit faire le choix d’une vie. Mais ce n’est pas une excuse! Si vous êtes comme moi, vous allez changer d’avis sur Maxon d’un paragraphe sur l’autre… Kiera Cass joue avec mes nerfs! Team Maxon, puis Team Anti Maxon! Grrrrrr! Rien n’est joué!

Aspen… Moi qui ne l’appréciais pas spécialement dans le premier tome, je dois avouer qu’il s’en tire bien dans ce second. Aspen est charmant et sait comment prendre America. Le jeune soldat serait-il finalement le meilleur choix?

Dans ce tome, on apprend aussi un peu à détester le Roi. Si, si je vous le promet… Kiera Cass rentre vraiment dans la partie « jeu de cour » et c’est un vrai délice. Qui tire les ficelles? Quelles sont-elles? Etc…

La reine est toujours aussi douce et de bon conseil. J’aime beaucoup ce personnage posé et maternel. J’ai été contente d’en apprendre un peu plus sur elle. Et j’espère la voir un peu plus encore dans le troisième tome.

 

 

Vous l’avez surement compris, ce tome est un véritable coup de cœur! Je suis totalement conquise par l’univers et les personnages de Kiera Cass. Attendre 1 an pour lire la suite me semble déjà un calvaire. Alors que les seconds tomes sont généralement ceux que j’aime le moins, ici l’auteur défie mon fonctionnement et me fait adorer le deuxième opus de sa saga. « L’Elite » est la pépite du mois d’avril dans le rayon YA!

One Response to “L’Elite – La Sélection tome 2”

  • Bea says:

    Pffff et voilà, je viens de corriger tes chroniques et j’ai envie de les lire ….Ma PAL et mon porte monnaie ne te disent pas merci lol!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.