Legend – Tome 1

4 ème de couverture et infos

June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et
patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée.
Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il
sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter.
Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n’ont aucune raison de
se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné.
Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer…
Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Auteur: Marie Lu

Editeur: Castelmore

Parution: 14 septembre 2012

CHRONIQUE – EVEY

 

Marie et Barbara ( Castelmore) m’avaient parlé de ce livre a de nombreuses reprises. C’est donc avec un enthousiasme tout particulier que j’ai attaqué le roman. Mais voila, le truc avec les romans dont on entend énormément parler, en bien, c’est que souvent on en attend trop et qu’au final on est déçu. Qu’allait-il en être de « Legend »??? Verdict dans quelques lignes!

 

L’univers de « Legend » est prenant, poignant, dur, froid, sans pitié. Les diverses descriptions renforcent les sensations, les émotions. Cet univers vous prend à la gorge et vous épuise sans que vous ne puissiez faire quelque chose. Et bien que la rivalité « République » / « Patriote » n’ait rien de révolutionnaire en soit. Marie Lu réussie le tour de force de nous le faire oublier.

 

Le récit est à deux voix, celle de June (Républicaine) et celle de Day (indépendant n’aimant pas la République). Cette alternance est l’un des gros points fort du roman. Outre le fait de nous permettre de voir un maximum de choses via les deux clans, cette double narration donne un rythme d’enfer au récit. A aucun moment on ne s’ennuie, on est toujours dans le feu de l’action. Même les passages d’introspection n’alourdissent pas le roman et plongent le lecteur aux cœurs des émotions.

 

« Legend » c’est un monde original pas si loin d’un hypothétique futur. Et ça fait peur. C’est déstabilisant. C’est sublime.

 

Il est rare que je tombe sous le charme des personnages féminins. Et bien June a réussi cet exploit; et haut la main.

June est une jeune fille avec un caractère bien trempé. Elle sait ce qu’elle veut et ne veut pas. Puis quand le monde, qu’elle croit bien connaitre, s’écroule; elle ne se démonte pas, loin de là. Elle devient encore plus combative. J’aime sa façon de penser et de voir les choses. J’aime ces réactions. June est un personnage fort comme seule la dystopie peut nous en offrir.

 

Day… Que dire sur Day… Ce jeune homme a plus de ressources que la plupart des personnages que j’ai pu croiser jusque là. J’aime son indépendance, sa force de caractère, son arrogance, tout, tout, tout! Tout passe avec Day, même ces défauts :).

 

 

« Legend » est un roman de la trempe d’Hunger Games, Pure ou Divergent. Une fois dedans vous ne pouvez pas vous en détacher. Vous pouvez stopper votre lecture, mais vous verrez que vous ne quitterez pas aussi facilement le monde de « Legend ». Si je ne devais donner qu’un seul mot pour décrire « Legend », je dirai: EMOTIONS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *