Le Tourment des Aurores : Anges d’Apocalypse tome 1

22 mai 2015

anges-d-apocalypse,-tome-1---le-tourment-des-aurores-3815353-250-400

Description et infos

Deux corps pour une seule âme, impossible selon vous ?
C’est pourtant le fardeau que j’endure, suite à la malédiction lancé par un sorcier. Tout ça parce que j’ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine je l’ai tué, mais en attendant quelle plaie !
Le jour je suis Samantha, Sam pour les intimes, une lycéenne ordinaire et anonyme parmi les autres filles de mon âge. À la nuit tombée, je réintègre ma véritable identité et l’enveloppe immortelle qui l’accompagne. Je redeviens alors Syldia, l’un des quatre cavaliers de l’Apocalypse connu sous le nom de Famine. Qui eut cru que moi et mes trois sœurs finirions par nous ranger ? Mieux, qu’une ex-meurtrière en proie à une perpétuelle soif de sang choisirait comme boulot celui de garde du corps ?
Un travail dangereux, soit dit en passant. La puissante cour des sorciers de Toronto a loué mes services pour assurer la sécurité de son Lord. Certains de leurs dissidents et des vampires semblent s’être mis en tête de le supprimer, un assassinat qui déterrerait la hache de guerre entre les deux factions rivales. Cette fois-ci, je n’ai pas le droit à l’erreur, même si mon côté humain n’a rien trouvé de mieux que s’enticher d’un étrange garçon, le genre craquant mais véritable source à problèmes…
Je vous le dit : pas facile de gérer deux existences à la fois !

Auteur : Stéphane Soutoul

Editeur : Rebelle

Parution : 14/03/2013

 

Avis de Béa 

 

Après la saison 2 d’After, j’avais besoin de changement. Alors je me suis penchée sur ma PAL, et je me suis rendue compte que cela faisait un moment que j’avais envie de rencontré l’univers des Anges d’Apocalypse de Stéphane Soutoul sans pour autant avoir osé franchir le pas…. J’ai senti que là, c’était le bon moment et je me suis lancée….

Nous entrons dans l’univers plus que mouvementé de Syldia, cavalier de l’Apocalypse la nuit et de Sam, ado plus tranquille, le jour. Je ne vais pas vous faire de résumé du roman car la description de l’éditeur est très complète. Vous en dire plus, ce serait dévoiler des informations qu’il est agréable de découvrir lors de notre lecture (je dis NON aux Spoilers ^^)

Je regrette d’avoir attendue tant de temps avant de commencer cette série. Moi qui est adoré celle de Larissa Ione sur les Cavaliers de l’Apocalypse, j’ai beaucoup aimé avoir cette autre vision du mythe. J’avais déjà fait un tour dans l’univers de Stéphane Soutoul avec « Le mal en la demeure » et j’avais déjà été séduite par sa prose. Ici on est dans un récit beaucoup plus contemporain, mais tout aussi attractif.

L’idée est très originale : une âme pour deux corps aux antipodes l’un de l’autre. On prend plaisir à découvrir Sylvia et Sam. L’alternance entre ses deux personnages donne du peps à l’histoire, il n’y a pas de temps mort entre le jour et la nuit même si les deux existences ne sont pas comparables. La vie de Syldia est pleine de rebondissements du fait de son statut de cavalier de l’Apocalypse ainsi que de son travail de garde du corps, elle est faite de successions événements qui lui laisse peu de temps de répit. Heureusement qu’elle a l’existence de Sam qui l’apaise. On pourrait croire que celle ci est ennuyeuse mais pas du tout, la vie d’une ado vue à travers une âme multi centenaire, c’est même plutôt fun ! Il faut dire que Sam n’a pas grand chose en commun avec les jeunes de son age… enfin sauf avec un 😉

L’entourage de notre héroïne est très intéressant. J’ai beaucoup aimé rencontré les soeurs de Syldia, elles sont toutes les quatre très différentes mais tout aussi torturées. On ressent beaucoup de ressentiment entre elles et malgré l’affection qu’elles se portent, cela nuit à leur entente. Pour ce qui est des personnages masculins, j’ai aimé le côté mystérieux de Nolhan, moins celui de Desmond et  je suis sous le charme de Nathan …

Pour un premier tome, on est rapidement mis dans l’ambiance. Le décor est vite planté et les événements s’enchaînent jusqu’à fin. Tout est expliqué au fur et à mesure, sans jamais nous laisser dans le flou et c’est très appréciable, car souvent le cas dans les premiers opus des séries.

J’ai eu un coup de cœur pour cette série et cela n’a aucun rapport avec les posters de Jared Leto ( et Thirty Seconds To Mars ) qui sont accrochés aux murs de la chambre de Sam ^^ J’ai aimé la vision d’un univers de femmes, par un homme. Un récit passionnant, bourré d’énergie et d’humour, et j’ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite…

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.