Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu BD/Manga Le Jeudi, c ‘est permis! #MANGATIME n°01
formats

Le Jeudi, c ‘est permis! #MANGATIME n°01

51PrweCe29L._SX325_BO1,204,203,200_

 

Présentation de l’éditeur

Tsumugi est une adolescente douce et attentionnée. Ce qui la différencie des autres filles, ce sont ses quelques kilos en plus qu’elle porte sans complexe. Elle a subi autrefois quelques brimades… mais au lieu de se laisser abattre ,elle a décidé un jour de continuer à s’aimer elle-même quoi qu’en disent les autres. C’est attiré par cet optimisme que Yukiya, un beau garçon, lui demande de devenir sa petite amie.Tsumugi hésite, assez incrédule qu’un garçon s’intéresse sincèrement à elle. Mais cette attirance de Yukiya pour elle va générer de la jalousie chez les autres filles…

Auteur:  HIRAMA Kaname

Editeur: KANA

Parution: 05 février 2016

 

CHRONIQUE EVEY

Je dois dire qu’étant une personne « à forte ossature » ( non j’ai pas un c** énorme !) ce manga m’a tout de suite intrigué. Surtout que la quasi-totalité des héroïnes de shôjo ont un physique de rêve (par contre elles ont aussi souvent un grain, c’est pour cela qu’on les aime).

Tsumugi est une jeune lycéenne douce et attentionnée envers les autres. Elle ne fait pas partie des personnes « en vue », mais fait son petit bonhomme de chemin au lycée. Parfois chahutée elle n’en perd pas moins sa bonne humeur. Et je dois dire que cet optimisme fou fait du bien. Le lecteur passe en mode « feel good », grâce à elle.

Yukiya est un beau garçon que les filles regardent. Toutefois, la bonne humeur et surtout les petits bourrelets de Tsumugi l’attire comme le chocolat le fait pour moi (et j’adore le chocolat, surtout praliné, bref, …) Yukiya demande donc à Tsumugi de bien vouloir sortir avec lui. Si dans un premier temps notre petite héroïne hésite, elle accepte finalement. Et c’est à partir de ce moment là que je me suis dit « OMG , WTF, c’est super tordu ! ».

J’adore l’idée de base du manga, mais je dois avouer que les papouilles de Yukiya aux « gras » des bras de Tsumugi m’ont refroidi, voir mise mal à l’aise. Que l’on ait des petits vises, cela ne me pose pas de soucis, mais le comportement de Yukiya est pire que celui d’un enfant qui ne se rend pas compte que ce qu’il fait est gênant pour tout le monde. Sauf pour Tsumugi qui est trop adorable. Yukiya a un comportement de sale gosse mal élevé. Et je dois avouer que cela a beaucoup fait dans mon appréciation de ce premier tome.

Si j’aime la base, l’histoire et l’héroïne, le gros point noir « Yukiya »  me fait me poser la question de lire la suite… Je me donne le tome 2 pour voir si les choses évoluent dans un sens qui me plait. Ce tome sera décisif !

 

 

Manga-TOP-2

 

 

*

*

*

51BTeerbJPL._SX344_BO1,204,203,200_

Présentation de l’éditeur

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les événements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Auteur:

Editeur: AKATA

Parution: 09 octobre 2014

 

CHRONIQUE EVEY

Naho est une jeune fille discrète mais ne manque pas d’amis. Elle a d’ailleurs autour d’elle un petit groupe très soudé. Lorsqu’un nouvel élève arrive à l’école, Naho sympathise tout de suite avec lui et l’intègre à sa troupe. Tout serait normal et plaisant si Naho n’avait pas reçu une lettre soit disant écrite par elle-même ; mais dans le futur.

Dans cette lettre, Naho raconte à la Naho présente, et en détail, les événements qui vont suivre dans les mois à venir. Si dans un premier temps la jeune fille ne croit pas que cela soit possible, les événements vont la pousser à croire en la lettre. En la lettre et sa TERRIBLE nouvelle.

Dans ce premier tome Naho teste, si je puis dire, la lettre. Petit à petit la tension monte et elle atteint son paroxysme lorsque l’auteur nous emmène pour quelques pages dans le futur. Ce bon dans le temps renforce l’amitié que l’on a avec les personnages et notre investissement dans notre lecture.

Je dois dire que dès les premières pages je suis tombée amoureuse de ce manga. Naho est une jeune fille douce et on a juste envie de la protéger. Les autres personnages sont spéciaux et en même temps normaux. On a terriblement envie de faire parti de la bande. Quand la lettre arrive, on n’y croit pas, mais les faits sont les faits… On n’a pas le choix, nous aussi ont à le cœur brisé.

Ce manga est intense et je dois dire que depuis la saga « Nana » (qui est pour moi LA référence dans le genre) je n’avais pas été aussi touchée par un manga. Tous les ingrédients pour une saga réussie sont réunis.

Je dois vous dire aussi que dès le lendemain de ma lecture de ce premier tome je suis allée m’acheter le second que je vais lire sous peu (j’ai un « peu » de retard sur mes lectures). J’ai hâte de lire la suite, mais j’ai aussi très peur de pleurer… Ne passez pas à côté de ce coup de cœur, vous le regretteriez. « Orange » sera surement pour moi, une saga référence.

 

Manga-TOP-5

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *