Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu BD/Manga Le jeudi, c’est manga! #3 et #4
formats

Le jeudi, c’est manga! #3 et #4

Publié le 9 mars 2017 par dans Actu BD/Manga, Actu Livre

Cette semaine ce n’est pas 1 mais 2 chroniques « manga » que je vous propose!

 

Présentation de l’éditeur

Kanoko Naédoko, collégienne en classe de 3e, ne cherche absolument pas à se faire des amis. Elle préfère la solitude qui lui permet de scruter puis d’analyser froidement le monde que l’entoure : triangles amoureux, intrigues entre un professeur et son élève, clubs de filles dépressives… Rien ni personne n’échappe à son regard acéré ! Kanoko observe inlassablement la comédie humaine et son déferlement d’émotions contradictoires. Mais sous la carapace cynique se cache peut-être un cœur tendre…

Editeur: Ririko Tsujita

Editeur: Pika

Parution: 19 octobre 2016

 

Quand les éditions Pika m’ont présenté et proposé le premier tome de la seconde saison je n’ai pas hésité pour dire oui. Le résumé m’a fait sourire et les personnages avaient l’air un peu déjantés. Mais étant pro jusqu’au bout de mes ongles (rongés, mais je les mange pas je vous rassure) j’ai voulu découvrir la première saison pour me faire un avis plus précis lors de ma lecture de la seconde. Voici donc ma petite chronique du manga « Le journal de Kanoko » saison 1, tome 1.

 

Tout d’abord je dois dire que j’ai été un peu déstabilisée par la trame narrative. Kanoko est une collégienne en 3ème et dernière année au collège. C’est un personnage atypique qui aime surveiller dans l’ombre ses congénères.  Ce qui est peu orthodoxe c’est que chaque chapitre se déroule dans un nouveau collège. Et je dois dire que le passage du premier au second chapitre m’a étonné. Mais dès le troisième chapitre j’étais dans le bain. J’avais même hâte passer aux chapitres suivants pour voir dans quelles situation notre héroïne se mettait.

Kanoko est une spectatrice, une observatrice. Dans chaque chapitre on découvre des nouveaux personnages et de nouvelles histoires. Et bien que notre jeune héroïne fasse tout pour ne pas être impliquée dans les « dramas » qui se déroulent autour d’elle, elle finit toujours par être au cœur du récit. C’est un peu l’arroseur arrosée. Toutefois, Kanoko s’en sort toujours avec brio et intelligence. Ce qui fait qu’elle est encore plus effrayante !

Kanoko est une jeune fille très spéciale, mais vous verrez vous allez l’adorer dès le premier chapitre. Intuitive, vive et bonne observatrice, elle se cache derrière ses lunettes et son cynisme. Mais au final  Kanoko est excellente et attachante. Ce qui lui vaut d’ailleurs des moments inoubliables. De plus son « chevalier blanc » est plutôt intelligent et manipulateur, c’est un régal.

« Le journal de Kanoko » tome 1 saison 1 est une petite pépite d’humour. Les situations cocasses se succèdent sans pour autant devenir ennuyeuses.  Les rebondissements ne peuvent que vous faire sourire. Notre héroïne est un concentrée de cynisme qui m’a totalement fait craquer.

 

*

*

*

 

Présentation de l’éditeur

“L’amour” Voilà bien un piège dans lequel il est aisé de tomber. Mais dans ce monde, c’est le gouvernement qui décide avec qui chaque citoyen devra passer le reste de sa vie. Une réalité à la fois source d’espoir et de désespoir.
Yukari Nejima, un adolescent tout ce qu’il y a de plus normal, garde en secret dans son cœur un amour brûlant. Dans un monde où l’amour n’est pas permis, ce jeune garçon de 16 ans s’apprête à vivre une aventure interdite !

Auteur: Musawo

Editeur: Pika

Parution: 2 novembre 2016

 

Quand j’ai vu ce titre chez Pika j’avoue que j’ai été intriguée. Je me demandais quelle  pouvait être l’histoire derrière. « Love & Lies » peut emmener dans de nombreuses directions. J’ai donc lu le résumé. Et là, je me suis dit : « une dystopie sur fond d’amour d’ado, j’achète ! ».

 

Dans l’univers de « Love & Lies », à 16 ans, on reçoit par sms un avis nous disant qui est notre promise/promis. Le gouvernement, grâce à des calculs scientifiques, définit la personne qui est le plus en adéquation avec vous. Et ils ne vous laissent pas le choix. Le mariage et la vie de couple doivent suivre.

Nejima est un adolescent ce qu’il y a de plus normal. Bien qu’il se laisse assez facilement influencer… Depuis tout petit notre héros est follement amoureux de Misaki (qui est très populaire) et ne rêve que de l’embrasser. Chose qui pourrait bien se produire…ou pas ! Ceci étant, Nejima reçoit le jour de ses 16 ans le sms le liant à Ririna. Ce n’est pas sans mauvaise volonté que le jeune homme va rencontrer sa future épouse. Et chose à laquelle il ne s’attendait pas, Ririna est très mignonne et intelligente.

Nejima est un personnage super attachant. Il est maladroit et plein de bonne volonté. Malheureusement il a beaucoup de mal à s’imposer que ce soit avec des garçons ou avec des filles. J’ai craqué pour Nejima en quelques pages. J’aime comment il évolue et se tire de situations cocasses. Notre héros veut bien faire. Ne veut blesser personne. Et c’est trop KAWAÏÏÏÏÏ !

Je n’ai pas du tout les mêmes sentiments pour Misaki… Dès sa première apparition j’ai eu envie de la baffer avec ses ENORMES seins !!!!! Elle est tarte… Et même si certains passages sont touchants, je n’ai pas réussi à apprécier cette jeune fille.

Pour Ririna, les choses ont été plus complexes. Car si à sa première apparition elle est très froide j’avoue que j’ai appris à aimer ce personnage. Ririna est très intelligente et sensible. Si, si, elle est sensible 😊. Elle n’est pas comme tout le monde et on le sent dès ses premières cases et cela se confirme plus loin dans le tome.

 

Je dois dire qu’en fermant le manga, dans un premier temps, je n’ai pas su quoi en penser. Je ne savais pas si j’avais aimé ou non. Et en y repensant pour écrire cette chronique je me suis dit que j’avais envie de connaitre la suite de l’histoire. J’avais envie de voir où allaient Nejima et Ririna. Que la trame de cette saga est perturbante mais intrigante. Je vais donc poursuivre la série et vous donnez bientôt mon avis sur le second tome 😉.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *