Le Cliché : Le Dragueur

13 février 2019

 

Description et infos

Deux stéréotypes parfaitement rodés que tout le monde écarte de sa vie, mais qu’en est-il s’ils devaient travailler ensemble ? Au coeur de New York tout se joue sur les apparences, bien plus encore lorsque le business est régi par le paraitre. Et si les codes changeaient… ?

« Vous n’êtes pas là pour trouver le prince charmant, nous le savons bien. A la vue du titre, vous êtes déjà en train d’imaginer un physique, une gueule d’ange et tous les accessoires qui vont avec.

Je ne fais pas vraiment dans la dentelle, sauf si madame en porte.

Il n’y aura pas de sommaire dans mon récit, pour la simple et bonne raison que je préfère les surprises, ou tout du moins, maintenant que je sais ce qu’elles réservent…

Interdiction d’aller lire la fin, de sauter des pages. Je vous livre ma vie en pâture et hors de question que je vous laisse en manquer une miette, ce serait dommage… Croyez-moi. »

William Wash Higgins.

Auteurs : Aurora Nobels & Reina Leif

Editeur : Aurora Reina

Parution : 01/09/2018

Il y a quelques mois de cela, en répondant à un post des auteurs, j’ai découvert une histoire originale et passionnante avec le récit de La Coincée . En ce début d’année, c’était le moment pour moi pour découvrir l’autre facette de cette aventure. Un grand merci à Aurora Nobels et Reina Leif pour leur confiance…

William Wash Higgings est un jeune cadre dynamique. Chef du service Marketing dans une grande entreprise implantée au coeur de New York, il est très doué dans sa branche et respecté de ses collaborateurs. Bosseur acharné, son métier prend beaucoup de place dans sa vie… Le reste du temps, Will papillonne ! Il n’a eu qu’une relation à peu prés sérieuse et lorsque celle ci a tourné à l’échec, la rancœur a pris le dessus. Depuis il préfére les coups d’un soir, sans prise de tête et avec qui il peux laisser libre court à ses préférences sexuelles… L’arrivée dans sa vie de la jeune Stella Cavallo va être pour lui un électrochoc. Même lorsque la jeune femme n’est pas à son avantage, elle va le troubler… Une tête bien pleine dans un corps de rêve… Will l’a veut. Et quand il veut quelque chose il l’obtient… Mais va t il réussir à la garder ?

J’avais beaucoup aimé la version du Cliché de Stella mais j’étais quand même frustrée car j’aurais aimé avoir toutes les infos d’un coup (gourmande moi ? Si peu 😉 ) Je ne voulais pas lire le récit de Will desuite après, car j’avais peur qu’il y est des redites. Donc j’ai laissé passer un peu de temps, pour me laisser le plaisir de la redécouverte… Donc les auteurs nous plongent là dans la vie de Will Wash Higgings, dans son quotidien d’homme d’affaires et dans ses aventures nocturnes. C’est un jeune homme de bonne famille, qui a réussit à faire sa place dans le marketing. Il a une vie très active, il faut dire que son travail lui prend une énorme partie de son temps. C’est un travailleur acharné, qui aime les choses bien faites et qui ne laisse rien au hasard. Dans son métier, tout comme dans sa vie privé, c’est un maniaque du contrôle ! Côté personnel, c’est plutôt vide. Après une relation plutôt houleuse qui lui a laissé un gout amer de la vie de couple, Will préfére cumuler les plans d’un soir. Il aime dominer ses conquêtes et cette option lui convient parfaitement. Il peut laisser libre cours à ses pulsions sans avoir à gérer les répercutions. Passer pour un connard sans coeur ne le dérange pas plus que ça, il a l’habitude… Mais les choses vont changer avec l’arrivée de sa nouvelle assistante, Stella Cavallo. La jeune femme timide l’intrigue pourtant à première vue, elle n’a rien des critères féminins qui l’interpellent habituellement mais elle a quelque chose de spécial. Même si il a l’impression qu’elle se cache, il est attiré par ses réparties tranchantes et son petit caractère. Elle le fascine et commence même à l’obséder… Will va tout faire pour que la jeune femme cède à ses avances. Mais une fois que la magie des premières fois va passer, aura t il les épaules pour garder cette femme exceptionnelle près de lui ? J’ai beaucoup, beaucoup aimé la version de Will ! Il va partager avec nous son quotidien mais surtout ses craintes et ses angoisses. Dès les premières lignes de ce roman, Aurora Nobels et Reina Leif nous plonge dans la vie du jeune homme et desuite nous sommes frappés par la sensation de solitude et de tristesse… Très vite, nous comprenons que son arrogance cache des blessures profondes. Nous retrouvons la plume addictive et passionnée des auteurs, elles ont bien réussit à dissocier les deux histoires. A aucun moment, malgré mes craintes, je n’ai eu la sensation de déjà lu. Connaissant l’histoire du couple du point de vue de Stella, certains indices ont fait que j’ai pu faire la relation avec certains événements importants dans leur couple mais sans l’impression de redite et c’est agréable de se dire sur le moment « Ah mais oui c’est là ! » Comme pour l’autre volet « Le Cliché » prédomine (mais on est prévenu 😉 ), mais même si l’histoire de Will est un classique dans la romance adulte, le dominant qui tombe à genou devant sa jeune compagne, les auteurs ont réussi à mettre une touche d’originalité qui fait sortir ce roman du lot. J’ai aimé être plongé dans les pensées d’un homme, ses ressentis, ses craintes mais aussi son excitation… Les scènes de sexe sont toutes aussi nombreuses et explicites que dans l’autre version (évidement ^^) Elles montrent la passion entre les deux amants et surtout la vénération qu’éprouve Will vis à vis de Stella.

Will m’a beaucoup touché. Très rapidement, nous nous rendons compte que malgré les apparences, c’est un homme seul et presque malheureux… Déjà, c’est un solitaire, il a vraiment qu’un ami Marlow, avec qui il travaille et il « chasse » . J’ai beaucoup aimé la relation qu’il entretien avec ses frères, et ses belles sœurs. On sent qu’il a besoin de garder ses liens familiaux. L’arrivée de Stella va lui faire ouvrir les yeux sur sa situation mais va surtout révéler le manque de confiance en soi qu’il a dans les relations intimes. Son passé a laissé des traces profondes qu’il n’arrive pas à solutionner et qui le terrorise. Cela va nous aider à comprendre certaines de ses réactions. Face à l’amour, il est complétement désarmé, il est maladroit et surtout très émouvant… C’est un homme au grand coeur. J’ai aimé le voir se dévoiler petit à petit, et surtout voir Stella à travers ses yeux.

« Le cliché  » est une vraie bonne surprise, j’ai aimé les deux options (plus celle de Will je pense) j’ai apprécié le concept original, la plume des auteurs et l’ambiance pimentée et passionnée de l’histoire. Je vous recommande chaudement ces lectures et moi, je vais garder un œil sur Reina Leif et Aurora Nobels 😉

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.