L’attrait des étoiles : Cassandra Palmer tome 6

12 juillet 2014

4eme de couverture et infos

Être une déesse c’est nettement moins marrant qu’on l’imagine. Surtout quand on n’est qu’une demidéesse, qu’on vient de l’apprendre et qu’on ne sait pas encore très bien ce qu’on fait. Mais ce n’est que le sommet de l’iceberg pour Cassandra Palmer, connue également comme la Pythie, l’oracle en chef fraîchement intronisée de la communauté surnaturelle. Elle doit aussi sauver un ami d’un sort pire que la mort, se coltiner un maître vampire de plus en plus possessif et… empêcher une horde de ses propres disciples de dévaster le monde !

« Karen Chance est un génie » Ink and Paper 

Auteur : Karen Chance

Editeur : Milady

Parution : 20/06/2014

Chronique de Béa

Lorsque Milady a annoncé la sortie du tome 6 de Cassandra Palmer j’étais aux anges…je l’ai pré-commandé, histoire de ne pas rater la sortie 😉 et je l’ai commencé dès que j’ai pu 😉

Une petite semaine s’est écoulée depuis le dernier combat de notre Pythie et au lieu d’essayer de se reposer, elle essaie de trouver une solution pour aller récupérer son ami (Pour sauver la vie de Cassie lors de leur dernière bataille, Pritkin a mis la sienne en jeu et a été renvoyé chez son père.) Mais pour entrer là où il est enfermé, Cassie va devoir s’allier avec des personnes surprenantes… Et tout cela c’est sans compter ses gardes du corps vampire, et la découverte de certaines facettes de la vie de Pythie qu’elle n’avait pas soupçonnée…

J’étais vraiment ravie de retrouver le monde de Cassandra Palmer, j’ai adoré les 5 premiers tomes que j’ai lu quasiment d’une traite… mais là, dès le début j’ai vite déchanté… Je m’explique : l’univers qu’a créée Karen Chance pour sa Pythie est très complexe ; plusieurs espèces de créatures surnaturelles se côtoient et le temps n’est pas vraiment un point de repaire car Cassie s’y déplace régulièrement. Quand on lit les romans dans la foulée on suit, mais  là,il y a plus de deux ans entre les deux tomes …autant dire une éternité ^^ L’auteur nous fait un rappel des faits au fur et à mesure des premiers chapitres mais seulement par bribe ce qui fait que j’ai eu du mal à me replonger dans l’histoire. De plus il y a, comme à chaque fois certes, beaucoup beaucoup d’action (pas étonnant que notre jeune oracle soir épuisée, elle ne s’arrête jamais) et  même si je dois reconnaître qu’on ne s’ennuie pas, on s’en lasse un peu quand même. Et surtout, même si Mircea est présent (car Mircea est toujours là lol) il n’est pas là du tout : on parle de lui, on pense à lui mais on ne le voit pas et il m’a manqué 🙁

Malgré tout Karen Chance réussit à capturer notre attention et à nous faire tourner les pages jusqu’à la fin … ou elle lâche sa bombe…et là… ben et là, on a qu’une envie (juste après celle de jeter le roman à travers la pièce de frustration lol) c’est d’avoir la suite !! Pfffff ces auteurs :(!

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.