La Sélection – Tome 1

Présentation de l’éditeur et infos

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la Sélection s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudé s’en trouvent bouleversés…

Auteur: Kiera Cass

Editeur: Collection R

Parution: 12 avril 2012

 

 

CHRONIQUE EVEY

 

Ce livre m’a été recommandé par les lecteurs du site. C’est donc avec certaines attentes que je me suis mise à le lire. Etait ce une bonne idée de vous écouter??? Vous le saurez dans quelques lignes.

 

« La Sélection » est une sorte de Bachelor en roman. Enfin c’est ce que l’on croit au premier abord. Mais si on creuse un peu, on se rend compte qu’il y a toute une intrigue politique et une réflexion sur le passé (soit notre présent) qui se dégage du roman.

Mais commençons par le début. America est une jeune fille de classe moyenne. Musicienne de talent, elle collabore avec sa mère. Son rêve devenir indépendante pour pouvoir épouser l’amour de sa vie, Aspen. Mais voila, les choses ne sont pas aussi simples. Aspen est d’une caste inférieure à celle d’America. Leur mariage ne devrait pas être possible. America se moque de descendre d’une marche dans l’échelle sociale. Ce qu’elle souhaite c’est vivre avec Aspen.

Mais voila que la Sélection pointe le bout de son nez. La Sélection a lieu une fois par génération (environ tous les 20 ans), elle permet au Prince de choisir parmi des jeunes filles de toutes castes celle qui deviendra la future reine. La place est bien entendue très convoitée :). America n’est pas franchement partante, mais voila sa mère et surtout Aspen lui demandent de s’inscrire au concours.

Sachant que la première phase est un tirage au sort, America a toutes les chances de ne pas être sélectionnées. Et pourtant! Elle le sera! Voici donc notre héroïne embarquée dans la plus prestigieuse des compétitions.

Les début se passent… on va dire assez mal puisqu’America hurle sur le Prince, mais rapidement une véritable amitié va les lier. Et même peut-être plus… Jusque là, les choses sont simples. Enfin presque. Mais tout va à nouveau basculer quand un événement impliquant Aspen va arriver. On sent se pointer le triangle amoureux :). Quoi que le Prince a un harem pour se consoler non?

Bref vous l’aurez compris, l’histoire est pleine de rebondissements plus jouissifs les uns que les autres. On ne s’ennuie jamais!

 

L’auteur aurait pu se stopper là et ne faire de « La Sélection » qu’un mignon roman parlant des déboires amoureux d’un Prince. Mais non, elle a souhaité rendre plus profond le roman en y injectant une pincée de politique. Deux intrigues se mêlent: Celle en rapport avec la Sélection; le Prince va t-il choisir son épouse en fonction de sa caste et de ce qu’elle peut apporter au royaume ou va t-il choisir l’amour?

Et celle bien plus complexe et violente qui implique deux bandes de renégats. Dans un premier temps, on se demande pourquoi il y a des renégats dans un monde où tout à l’air beau et simple. Et puis on découvre petit à petit les petites failles et points noirs de la nation. Dans ce tome Kiera Cass ne s’étale pas vraiment sur le sujet mais on sent qu’il va prendre de l’importance dans les tomes suivants et j’avoue que j’ai hâte d’en savoir plus.

 

Parlons un  peu des personnages. America est une jeune fille passionnée et entière. J’ai tout de suite accroché. Elle a toujours (enfin presque) la bonne réplique, est pleine d’humour et humaine. Et puis il faut bien le dire, elle a son petit caractère :). C’est charmant!

Maxon est humain et doux. J’ai beaucoup aimé sa modestie et son charisme naissant. Je ne suis pas fan de ses hésitations mais en même temps, je le comprend. Maxon est le gendre idéal… Y aurait-il quand même une part d’ombre sous la cuirasse???? Kiera Cass nous laisse l’entrevoir. Pour moi, c’est une affaire à suivre dans le second tome.

Aspen… Attention les filles je suis team Maxon! Dans ce premier tome je déteste Aspen! Son comportement envers America est insupportable!

 

 

Comme vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré ce roman. Il est frais et punchy comme je les aime. On se laisse facilement emporter dans le jeu de la Sélection et c’est un vrai bonheur. Fan de crêpage de cheveux! De mesquinerie! Vous aurez de quoi faire. Mais les amoureuses de romances ne seront pas en reste avec le triangle amoureux America, Maxon et Aspen. Bref « La Sélection » est un roman complet et fun! Une fois finie on n’a qu’une envie connaitre la suite (bonheur je l’ai déjà). La fin laisse présager un second tome se focalisant plus encore sur l’intrigue politique, je m’en lèche déjà les babines. Un GROS MERCI aux lectrices d’Actu YA qui me l’ont conseillé!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.