La Septième Victime : Texas Rangers tome 2

22 février 2015

1501-septieme-victime_org

4eme de couverture et infos

Même les tueurs aiment le travail bien fait.
Lara Church a échappé de peu à l’Étrangleur de Seattle.
Ce tueur en série laissait le corps de ses belles et jeunes victimes dans des robes blanches cousues main. Voilà sept ans qu’il a disparu, et Lara, partie à Austin, tente de reconstruire sa vie malgré l’amnésie qui a effacé les souvenirs de son agression. Mais l’Étrangleur retrouve sa trace. Et entre la proie et son bourreau ne se dresse qu’un Texas Ranger, James Beck, déterminé à empêcher le tueur d’atteindre sa septième victime…
Auteur : Mary Burton
Editeur : Milady Romance
Parution : 23/01/2015
Avis de Béa
Les deux romans de Mary Burton que j’ai lu m’ont vraiment fait une bonne impression. J’avais donc hâte de me replonger dans une de ses enquêtes policières.
Il y a sept ans, un homme a tué six jeunes femmes  et a laissé sa dernière, la septième, en très mauvais état. Lara Church est celle ci. Malgré l’amnésie que lui a provoqué son agression, elle a fuit Seattle et a sillonné le pays pendant des années. Austin, Texas, de nos jours, deux meurtres viennent d’être perpétué selon le même mode opératoire et le texas ranger James Beck est chargé de mener l’enquête. Lorsqu’il fait le lien entre les victimes de Seattle et Austin, son investigation va le faire se rapprocher de Lara, qui vient d’emménager en ville… Le tueur veut il finir son « oeuvre » et Lara est elle en danger même si elle n’a aucun souvenir de son agresseur? Beck arrivera t il à arrêter un assassin qui a réussi à filer entre les mains des policiers de Seattle et à se faire oublier pendant sept ans?
J’étais déjà fan du style de Mary Burton, et ce roman ne m’a pas déçue du tout. Une fois de plus, l’auteur nous met directement dans l’ambiance glauque qu’elle affectionne. Dès le début de notre lecture, nous sommes attiré au cœur de l’action tel une abeille vers un pot de miel, et comme elle nous sommes collé à notre lecture sans pouvoir la lâcher. Comme à son habitude, Mary Burton nous ballade en nous donnant des indices avec parcimonie tout en nous menant en bateau, les rebondissements nous prennent par surprise et font palpiter nos petits cœurs. Même si j’ai eu quelques doutes sur l’identité du tueur, je ne m’attendais pas à ça ! Par contre, cette fois la romance de l’histoire n’est pas comme les autres. Les deux protagonistes ne se connaissent pas au début, et ils apprennent à s’apprivoiser tout au long de l’enquête. Les personnages ont tout deux de fort caractère, leurs passés, bien que différents, ont fait d’eux des personnes indépendantes et fortes, mais ils n’ont pas de traits qui sortent vraiment du lot. Lara a réussi à continuer à reprendre sa vie ne main après son agression, sans arrêt sur le qui vive, on comprend facilement son penchant pour la solitude et son aversion vis à vis des hommes et des représentants de l’ordre. Beck est fort, viril et courageux… un peu cliché certes mais le fait est, qu’on s’imagine facilement être protégée et réconfortée dans ses bras donc on lui pardonne aisément son côté lisse et parfait (qui n’est qu’une façade évidement ^^).
Mary Burton m’a conquise, pour de bon, avec ce troisième opus. Emotions et frissons sont présents tout au long de notre lecture et c’est un vrai régal ! Vivement le prochain !
Please follow and like us:

Un commentaire

  • Lucie Luxnbooks 22 février 2015 à5:55

    J’ai bien aimé, je l’ai même trouvé mieux que le premier tome ! Moi j’avais le tueur dans le viseur depuis un moment donc pas beaucoup de surprise, c’est peut-être que si on compte les personnages secondaires par élimination, il reste pas grand monde lol. Bon tome en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.