La Mort Dans Ma Peau : Betty Angel tome 2

16 décembre 2018

Description et infos 

« Je ne sais pas quel est le crétin qui a parlé de repos éternel, mais, celui-là, il n’est pas mort, c’est sûr ! »

Entre entraînement militaire et expédition dans les limbes, la vie au Paradis est loin d’être une sinécure, c’est moi qui vous le dis ! Fraîchement morte et devenue, je ne sais pas trop comment, apprentie de La Mort, moi, Betty, petite, ronde et maladroite comme pas deux, n’ai rien à voir avec ces canons de beauté que sont les anges.
Pourtant, La Mort semble persuadé que j’ai du potentiel. Et pour ses beaux yeux, je serais prête à faire tous les efforts du monde. Toujours sombre et mystérieux, il se montre étrangement plus prévenant à mon égard depuis qu’il y a du mouvement en Enfer. Loin de moi l’idée de m’en plaindre, mais je ne vois pas vraiment en quoi l’Enfer me concerne…

Auteur : Louisa Méonis

Editeur : Milady / Collection Emma

Parution : 12/12/2018

La Mort Me Va Si Bien

 

Attention risque de spoilers si vous n’avez pas lu le premier tome 

La fin du précédent tome m’avait laissé sur les dents et j’avais vraiment hate de savoir ce qui allait arriver à Betty. Un grand merci aux éditions Milady pour l’obtention de ce second volet

La vie de Betty était plutôt solitaire et morne … Sa mort est loin d’être aussi insipide. Depuis qu’elle est arrivée au Paradis, Betty va de surprise en surprise. Après avoir été enrôlée de force dans l’armée des Anges, elle se retrouve apprentie de La Mort. Cerise sur le gâteau, son maitre est une bombe atomique. Entre entrainements et frustration  (c’est trop dur de vivre avec un homme sexy et mystérieux), Betty sent bien qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au Paradis, et elle est bien déterminée à comprendre ce que s’est…

A la fin du premier tome, Louisa Méonis avait dévoilé certains éléments qui nous avaient fait l’effet d’une bombe et surtout qui nous avaient laissé sur les charbons ardents ! Nous retrouvons Betty là où nous l’avions laissé… c’est à dire dans les bras de La Mort ! Cela fait seulement quelques jours qu’elle est arrivée au Paradis, et déjà sa mort est plus mouvementée que sa vie. Entre les entrainements quasi militaires qu’elle doit suivre, les critiques et les réflexions dont elle est la cible, et les douches froides émotionnelles qu’elle subit avec le comportement plus que changeant de La Mort, la jeune femme ne sait plus trop penser. A cela, il faut ajouter la disparition de Tania, et des rumeurs, la concernant, qui enflent … Il semblerait qu’un vent d’Enfer souffle au Paradis, et que Betty soit au coeur de la tempête… J’attendais avec impatience la sortie de cette suite car le premier tome nous laissait avec pas mal d’interrogations, et je voulais des réponses ! Nous retrouvons la plume énergique et drôle de Louisa Méonis qui nous dresse un portrait plutôt fun de la vie après la mort. J’aime sa version dépoussiérée du Paradis et de l’Enfer, j’aime la façon dont elle revisite la mythologie en la mettant au gout du jour, tout en gardant les bases. C’est original, frais et drôle. Après avoir installée son histoire dans le tome précédent, Louisa Méonis nous dévoile enfin certains mystères qui entourent l’existence de Betty, et nous allons de surprise en surprise … c’est addictif ! Les révélations sont données au compte goutte, cela laisse planer le suspense, nous fait nous poser des questions et nous incite à tourner les pages. C’est tellement bon ! En parallèle, nous allons assister à l’évolution de la relation entre Betty et Azrael, qui va prendre un tournant plutôt étonnant…

Betty est toujours égale à elle même. Sa franchise naturelle et son manque de confiance en elle font d’elle une personne très attachante et surtout tellement… Humaine. Son humour est une arme de destruction massive, j’adore ses réparties spontanées ! Mais en quelques jours de mort, on ne peut que constater que Betty commence à changer. Sa curiosité l’incite à se poser des questions et à essayer de voir plus loin….Et grâce à sa propension à se mettre dans des situations pas possibles, elle va se rendre compte des certains changements comme l’apparition de certains dons. Mais comment peut elle faire des choses pareilles ?

Dans ce volet, Azrael va prendre un peu plus de place. Louisa Méonis lui donne plus de voix et nous permets de le découvrir un peu mieux. L’ange de la Mort est complément déstabilisé par l’arrivée de Betty dans sa vie. Elle est comme un rayon de soleil dans sa vie car elle lui fait ressentir des sensations jusqu’à lors inconnues et petit à petit il va se laisser aller aux émotions qu’il ressent. Mais elle est  également son cauchemar car il tremble pour elle et il a peur de se qui pourrait arriver si les gens savaient… Mais savaient quoi ?

Les personnages secondaires sont tous très connus car ils font partie de la mythologie… Je suis super fan d’Hades, j’ai adoré Hera en mère autoritaire et j’adore l’idée que le Diable soit une femme !

Ce second tome, tout comme le premier, est  encore trop court mais tellement bon … C’est drôle, original et addictif. Tout ce que l’on aime quoi 😉 Des questions trouvent des réponses mais d’autre sont soulevés… Vivement le 13 mars pour connaitre la suite !

***

Louisa Méonis est une passionnée. De lecture, bien sûr, de romances, surtout, mais aussi, de fromage et de charcuterie. Après avoir fait ses preuves en tant qu’auteure de romance contemporaine, la voilà qui nous propose une envolée vers la bit-lit dans une série bourrée d’amour, d’action, d’humour et de loose, comme elle sait si bien le faire.

 

 

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.