La Morsure du Serpent : Amber Farrell tome 1

21 septembre 2018

Description et infos

Je n’étais ni morte, ni morte-vivante, ce que je considérais comme un exploit. 

Pour Amber Farrell, ex-membre des forces spéciales, la vie de détective privée n’a pas que du bon. Un camion a tenté de l’écraser, sa tête est mise à prix et les sinistres Athanate veulent à tout prix mettre la main sur elle. Et la semaine ne fait que commencer… Lorsque Jennifer Kingslund l’engage pour enquêter sur les sabotages dont elle est victime, Amber découvre que les vampires sont loin d’être les seuls à rôder dans l’ombre de Denver. Une guerre ancienne menace sa patrie, et tous les camps sont bien décidés à l’y entraîner…

Auteur : Mark Henwick

Editeur : Milady

Parution : 22/08/2018

L’Origine

Attention risque de spoilers si vous n’avez pas lu le préquel 

En général, j’aime attendre quelques temps entre deux tomes d’un même série, histoire de faire durer le plaisir. Mais là, à peine la dernière page de L’Origine tournée, j’attaquais celui ci ! J’avais envie d’en savoir plus. Un grand merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce roman.

Cela fait un an qu’Amber Farrell a quitté les rangs de la police de Denver, pour s’installer à son compte comme détective privé. Elle tente tant bien que mal de faire tourner son affaire tout en continuant son enquête, en toute discrétion pour l’armée, sur les créatures qui hantent les nuits de la ville et surtout en faisant son maximun pour que l’infection qui la menace ne prenne pas d’ampleur… Donc on peut dire que ses journées sont bien remplies. Alors que son dernier contrat ne s’est pas déroulé vraiment comme elle le voulait, et lui a même laissé quelques traces, Amber est contactée par Jennifer Kingslund, une femme d’affaires plutôt controversée mais très influente. Elle veut engager la jeune femme pour qu’elle trouve qui nuit à ses intérêts… Cette enquête va la mener à suivre des pistes dangereuses qui risquent de lui couter la vie ou, au pire, la transformer radicalement….

Le préquel de cette série m’a vraiment bien plu et a attisé ma curiosité, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai commencé le premier tome juste après l’avoir terminé. J’avais pleins de questions en suspend et je voulais des réponses. Ai je été satisfaite ? Un peu mais pas trop … et c’est ça qui est bon ! Cela fait deux ans que la vie d’Amber Farrell a basculé : suite à une mission de son unité spéciale dans la jungle sud américaine, Amber a perdu toute son équipe et a été mordu par un vampire… Depuis lors elle se bat contre l’infection qui la ronge et fait tout son possible pour ne pas devenir comme la créature qui l’a attaqué. D’abord étudiée comme un rat de laboratoire, elle a reçu l’accord de revenir à la vie civile sous certaines conditions : continuer à subir des tests pour voir comment évoluer sa situation et également trouver des preuves de l’existence des vampires en ville…. Après avoir tenter sa chance dans la police, et fait quelques coups d’éclats, Amber a décidé de devenir détective privé, et c’est ce qu’elle fait depuis un an, tout en aidant la police de temps en temps, lors des cas un peu… étrange ! C’est là que nous la retrouvons, en pleine enquête. Pas de bol pour Amber, le petit contrôle discret qu’elle devait effectuer tourne au vinaigre et prend des proportions qui la dépassent complétement… La visite de Jennifer Kingslund va la surprendre, tout comme sa requête, mais Amber n’est pas vraiment en position de refuser une mission… Au cours de celle ci, Amber va devoir affronter toute sorte de danger, qui vont l’amener à réfléchir à toutes les propositions qui s’offrent à elle. Je ne vous en dirais pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte… Je me suis laissée embarquer dans la vie mouvementée de cette nouvelle héroïne. Nous allons suivre Amber pendant une semaine, et il faut bien s’accrocher car ses journées sont bien remplies. J’ai aimé la tension qui nous en haleine tout au long de notre lecture. La plume de l’auteur est énergique et directe, les chapitres sont courts et donnent du rythme,  les faits sont complexes mais tout est bien expliqué. Mark Henwick pose là les bases de sa série, donc il nous donne pas mal d’informations afin que nous comprenions à qui et à quoi nous avons à faire, il commence à faire germer certaines idées dans nos esprits, répond à certaines de nos questions, et en laisse d’autres en suspend (c’est bien connu que les auteurs sont des tortionnaires ^^) L’auteur avait commencé à nous expliquer, dans l’Origine, sa version du vampirisme et ici, nous allons en savoir plus, j’ai apprécié ce nouveau point de vue, cela apporte de l’originalité dans un univers que l’on pense déjà connaitre, et c’est un vrai plus !

J’adore le personnage d’Amber. C’est une femme indépendante, forte et loyale. Ces dix années de service dans l’armée ont fini de forger un caractère déjà bien trempé. Alors effectivement c’est une femme d’action et elle est plutôt masculine, est ce que parce qu’elle a été « créée » par un homme ? je ne pense pas car bien qu’elle soit plus à l’aise en jean et bottes qu’en robe et talon, Amber est une femme, une vraie ! Alors oui elle a encore pas mal de reflexes hérités de l’armée mais j’ai aimé que les éléments et les personnes rencontrés au cours de son enquête l’incitent à réfléchir et à revoir sa position sur certaines choses. Elle est en pleine transition ; déjà son corps, à cause de l’infection mais aussi son esprit. Elle va apprendre des choses sur elle, sur son passé et son hypothétique futur, ou sur ses relations qui vont la déstabiliser… Amber se cherche ! J’ai aimé découvrir les blessures qu’elle cache savamment sous son  armure de tête brûlée… C’est une femme au grand coeur, elle ne peut que vous plaire….

Il y a beaucoup de personnages secondaires, et je suis persuadée qu’ils ont tous leur importance. Alors c’est un peu dur à suivre parfois mais c’est très intéressant. Le monde d’Amber se divise en plusieurs parties. Il y a les créatures surnaturelles (j’aime beaucoup Diana, Bian et David et j’ai eu un coup de coeur pour Alex ^^) et les humains. La relation qu’Amber tisse avec Morales me plait bien, Jennifer est difficile à cerner, je n’ai pas trop accroché avec Kath, la sœur d’Amber, et j’adore Tullah et sa mère. Tout ce petit monde rajoute un brin de folie et d’originalité à la vie d’Amber…

Ce premier tome me conforte dans ma position, je suis fan d’Amber Farrell !!! Les bases sont posées, et éléments qui restent en suspend nous promette des heures sombres pour la jeune femme mais de très bon moments de lecture pour nous. Un monde original et addictif que je vous conseille de découvrir en attendant la suite du prochain tome 😉

***

Mark Henwick est né en Afrique, où il a grandi au soleil. Plusieurs emplois de barman ont rapidement raison de son penchant pour la philosophie et la psychologie. Il entame des études de science-fiction avant de décrocher un diplôme d’ingénierie et d’obliquer vers une carrière dans le marketing. Tous ces éléments lui ont servi à se lancer dans l’écriture. Quand il ne parcourt pas les montagnes Rocheuses, il vit avec sa famille dans le sud de l’Angleterre.

 

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.