Traquée : La maison de la Nuit tome 5

La Maison de la Nuit, Tome 5 : Traquée

4éme de couverture et infos 

Alors que le plan de Néféret pour monter Zoey contre ses amis a échoué, la jeune fille doit faire face à de nouveaux ennuis plus graves encore ! La grande prêtresse a un nouvel allié, Kalona, beau comme un Dieu, mais rusé comme le Diable. Personne à la maison de la nuit ne semble s’apercevoir
du danger, alors que Kalona tient déjà tous les élèves sous son charme. Zoey et ses amis se réfugient dans les souterrains aménagés par les Novices rouges. Mais blessée par des oiseaux moqueurs, elle est contrainte de retourner à la maison de la nuit où elle revoit Stark, bien différent depuis sa mort.
A-t-il changé de camp lui aussi ? Et pourquoi Kalona, qui a le pouvoir d’entrer dans les rêves, semble croire qu’elle est A-ya, la poupée Cherokee ?

Auteur: PC et Kristin Cast

Editeur: Pocket Jeunesse

Parution: 01/06/2011

Chronique d’Evey

Je dois avouer que ce tome m’a assez déçu. Outre la fin qui possède un rythme vraiment soutenu et où l’action est vraiment présente, voir trop, le reste du tome est plat.

Zoey parle beaucoup, se pose en boucle les mêmes questions et ne résout au final pas grand chose.

Ce tome a le goût d’un tome de transition et pourtant il clôture globalement l’intrigue principale de Kalona. Soit on sait qu’on le reverra… Mais ce tome annonce un break au niveau de ce personnage.

Zoey ne semble pas savoir vivre sans au minimum deux petits amis, perso je me demande encore ce qu’elle fait avec Erik qui dévoile enfin sa vraie nature.

La première partie du roman dans les grottes est assez intéressante mais vraiment molle. L’humour ne suffit pas à faire bondir le lecteur. Et c’est bien dommage car des choses importantes sont dites dans cette partie. La deuxième partie, où nos héros sont de retour à la maison de la nuit est le creux de la vague. Seules les quelques apparitions de Stark, qui est présenté sous plusieurs facettes dans ce tome réussi à donner du peps à la partie. L’intervention des enseignants charismatiques comme Dragon et Lenobia sont aussi un gros plus.

La dernière partie qui est le dénouement est rapide… très rapide. On a l’impression que tout tombe du ciel. Nyx a donc beaucoup d’humour car elle attend le dernier moment pour guider ses fidèles… Cette phase aurait sincèrement mérité plus d’approfondissement et peut-être des solutions mieux répartie dans le roman.

Comme souvent dans la maison de la nuit, ce sont les personnages secondaires qui m’ont vraiment intéressé. Pas les grands méchants comme Kalona qui a un problème d’égo évident ou Néferet qui a elle un énorme soucis de « je veux être la meilleure », mais les élèves ou Darius.

Aphrodite est fine et montre encore une fois que si le récit était de son point de vue on s’ennuierait moins… Les jumelles sont à frapper, sincèrement les autres personnages ont vraiment une patience hors-norme pour ne pas les tuer à coups d’éléments. Darius est très intéressant et j’espère que nous le retrouverons régulièrement.

Bref ce tome est assez mal mené par PC et Kristin Kast. On s’ennuit beaucoup, le déroulement est maladroit, les personnages agaçants, … et pourtant… j’ai envie de lire la suite… J’ai hâte de voir ce que réserve le prochain tome, surement pour effacer le résultat moyen de celui-ci.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.