Rebelle : La Maison de la Nuit tome 4

La Maison de la Nuit, Tome 4 : Rebelle

4ème de couverture et infos

POUR LIRE LE 4 EME DE COUVERTURE SURLIGNER, je trouve qu’il comporte beaucoup trop d’informations. Si vous êtes fans de la saga… ne le lisez pas ;). Vous savourez plus le roman.

Stark, un novice champion de tir à l’arc, débarque à la Maison de la Nuit. Zoey se sent tout de suite attirée par lui. Mais Stark meurt bientôt dans ses bras, juste après l’avoir embrassée. Commence alors une terrible mission pour Zoey : empêcher à tout prix que Neferet s’empare du corps, au cas où il ressusciterait comme Lucie… Pendant ce temps, Aphrodite a une vision : la mystérieuse reine Tsi Sgili prépare le retour sur Terre de Kalona, ange déchu monstrueux, et de ses enfants, les Corbeaux Moqueurs. Ces derniers s’attaquent violemment à Zoey, qui parvient à les repousser grâce au pouvoir du vent. Ils s’en prennent alors à sa grand-mère qui se retrouve à l’hôpital, entre la vie et la mort. C’est ce moment que choisit Neferet pour faire son apparition, aux côtés de Stark…

Auteur: PC Cast et Kristin Cast

Editeur: Pocket Jeunesse

Parution: 17/02/2011

Chronique d’Evey

Plus qu’un tome en soit, « Rebelle » est la continuité de « Choisie », les intrigues se démêlent et se résolvent.

Mais ce tome n’est pas seulement la clôture de certains évènements de « Choisie », c’est aussi une véritable mine d’informations inédites sur l’intrigue principale de la saga. Ce tome permet de plonger complètement dans LA grosse intrigue de « La Maison de la Nuit » et j’avoue que ça fait du bien car un tome en plus pour la mise en place de l’univers et des personnages aurait été de trop.

Ce tome possède quelques longueurs dans les premiers chapitres mais l’intervention régulière d’Aphrodite compense ça.

Comme vous le savez je ne suis pas une grande fan de Zoey et pourtant dans ce tome parfois j’ai mal pour elle… Les auteurs réussissent assez bien à mettre en scène les diverses sensations que provoquent l’isolement. La plupart d’entre vous se souviendront surement d’un passage de leur vie, au lycée ou au collège, où vous vous êtes retrouvés seul(e)s. Il est facile dans ce tome de s’identifier à Zoey.

Zoey a bien trop de choses sur les épaules et ce tome lui permet une remise à plat. Ce tome permet aussi à notre héroïne de reprendre un peu de poils de la bête et j’avoue que ça fait plaisir.

Aphrodite est un personnage de plus en plus intéressant et touchant, volant parfois la vedette à Zoey :). J’aime vraiment Aphrodite, je pense qu’elle est l’un des personnages les plus profond de la saga. Et il faut avouer que les auteurs réussissent à en faire un caractère central vraiment important et émouvant.

On retrouve bien évidement les amis de Zoey. Les jumelles, que personnellement je frapperais tellement elles sont exaspérantes…Et Damien et Jack qui sont toujours aussi charmants :).

Quand à Erik…. je vous laisse découvrir si il reste ou non dans la saga. Pour ceux qui ne peuvent pas attendre…. SURLIGNER !

Erik est toujours présent dans ce tome, il devient enseignant à la place du professeur Nolan. Il est détestable! Vous verrez vous allez déchanter sur le beau Erik Night! La  scène la plus forte de ce tome se passe durant un cours d’Erik… Yahhhh Erik serait-il aussi un bad boy?

Pc et Kristin Cast développent dans ce tome la mythologie cherokee ce qui est vraiment très intéressant. Toute une partie du roman est quasi uniquement sur ce sujet et cela donne une nouvelle dimension à la saga. Poèmes, chansons et légendes viennent indiquer le chemin à suivre.

Les auteurs intègrent aussi une dimension politique dans ce tome, on découvre comment fonctionne le monde des vampires en dehors de la Maison de la Nuit. La hiérarchie et les disfonctionnements, les rouages et le respect, les codes, … l’univers prend de l’ampleur.

De nouveaux personnages font leurs apparitions comme le jeune Stark qui a mon avis va jouer un rôle important par la suite. (Perso je suis déjà folle de lui!)

Ce tome est assez réussi malgré quelques longueurs, on a sincèrement envie de connaitre rapidement la suite. La saga gagne en profondeur et c’est ce qu’on attendait d’elle. L’atmosphère est de plus en plus pesante, c’est un bonheur! Des évènements difficiles s’enchaînent, heureusement quelques bribes de bonheur sont là pour alléger le tout. « Rebelle » est donc un tome pivot de la saga « La Maison de la Nuit »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.